Don Diablo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour la telenovela, voir Don Diablo (telenovela).
Don Diablo
Description de l'image Don.Diablo.jpg.
Informations générales
Surnom Origin Unknown, 2 Faced
Naissance (37 ans)
Coevorden, Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas
Activité principale Musicien, disc jockey, producteur de musique
Genre musical Electro, electro house, future house, house, house progressive
Années actives Depuis 1997
Labels Protocol Recordings, Axtone Records, Spinnin' Records, Hexagon Records, Size Records
Influences Bizzey, Public Enemy, Viva City, Example, Dragonette, Sidney Samson, Diplo, Noisia, Takura, Angela Hunte, Noonie Bao, Matt Nash, Alex Clare, Kelis, CID, Nicky Romero, Sway, Yves V[1]
Site officiel dondiablo.com

Don Diablo, de son vrai nom Don Pepijn Schipper, né le à Coevorden (Pays-Bas), est un disc jockey et un producteur de musique néerlandais. Il est connu pour son style sonore éclectique et la vocalisation de ses chansons, et pour son podcast musical, Hexagon Radio.

Biographie[modifier | modifier le code]

Don Schipper se lance tôt dans la musique en signant dans un label discographique à l'âge de quinze ans[2],[3]. En fin 2005, Don Diablo fonde son propre label et marque événementielle, Sellout Sessions. Un succès underground suit avec des titres tels que Blow, Who's Your Daddy, Pain Is Temporary, Pride Is Forever, Hooligans et Animale. Blow est son premier single à se classer dans le top 40 des classements néerlandais[4], et à créer le buzz à l'international. Déjà à l'époque il se fait remarquer, utilisant des titres éclectiques pour ses sets du breakbeat à la pop ou l'electro house[5].

Au fil de sa carrière, Don Diablo effectue des tournées dans de nombreux pays tels que le Royaume-Uni, les États-Unis, l'Australie, le Japon, le Brésil, et dans des clubs et festivals notamment Ministry of Sound, Gatecrasher, Dancevalley, Godskitchen, Impulz, Mysteryland, Tomorrowland, Summer Festival (juin 2014[6]), Creamfields, Haoman 17, Turnmills, Innercity, Extrema Outdoorn, ElectroNation, Razzmatazz et Space (Ibiza).

En 2013, Don Diablo fait paraître de nouvelles chansons au label Axtone d'Axwell, Protocol Recordings de Nicky Romero, Size X de Steve Angello et Spinnin' Records. La même année, les Warner Brothers lui demandent de composer le thème du jeu vidéo Batman: Arkham Origins[7]. Son hymne intitulé Starlight (Could You Be Mine), composé aux côtés du producteur britannique Matt Nash, est joué à la soirée d'adieu de la Swedish House Mafia, une fois signé au label d'Axwell[8]. La chanson devient un hit sur Beatport et l'auteur est félicité par des artistes comme Tiësto, Avicii, Martin Solveig et Tommy Trash. Le clip vidéo, réalisé par Kyle Padilla, est mis en ligne le 5 février 2014, sept mois après publication de la chanson[9]. La même année, Pete Tong joue six chansons de Don Diablo dans son émission sur la BBC Radio 1. En octobre 2014, Don Diablo, réputé excellent technicien du mix[10], atteint la 82e place du DJ Mag Top 100[11].

En 2015, Don Diablo se fait connaître mondialement grâce à des titres tels que On My Mind, Universe et Chemicals, diffusés en radio et durant les festivals d'été. Il obtient cette année là, la 30e place au classement du DJ Mag, avec mention comme meilleure progression depuis 2014 avec 52 places de mieux[10],[5] puis gagne encore quinze places l'année suivante[12]. Son style alterne alors entre future house et EDM[5].

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

Année Album Label Meilleure
position
P-B.
[13]
2004 2 Faced ID&T
2008 Life is a Festival Sony BMG 37

Compilations[modifier | modifier le code]

Année Album Label Meilleure
position
P-B.
[13]
2002 M8 Worldwide Volume Nine - Storming M8
2005 Sellout Sessions 01 Sellout Sessions
2008 Sellout Sessions 02 Sellout Sessions
2009 Sellout Sessions 3 Sony Music 28
2009 Drive-By Disco DJ Magazine

Albums remix[modifier | modifier le code]

Année Titre Label
2007 The Face of a New Generation Sellout Sessions

Singles et EP[modifier | modifier le code]

Année Titre Meilleure
position
Album Label
P-B.
Single Top 100
[13]
P-B.
Dutch Top 40
(Tipparade)
[14]
BEL
Ultratop
(Vl)
[15]
2002 Cloud No. 9 / Acceleration
Non-album singles ID&T
2003 Anarchy
Useless
36
2Faced
2004 Fade Away (Round & Round)
98
The Music and The People
(avec Don Diablo)
98
Non-album singles Extrema
2005 Easy Lover
(Don Diablo presente Divided)
45
14
43
Spinnin'
Blow (avec The Beatkidz)
26
Sellout Sessions 01 Sellout Sessions
2006 Never Too Late (To Die)
46
Non-album singles
I Need to Know (avec Shystie)
74
Life is a Festival
Who's Your Daddy
25
10
2007 Stand Up
61
vPain is Temporary, Pride is Forever
42
This Way (Too Many Times) (featuring Bizzey)
28
5
2008 Give It Up (Public Enemy vs. Don Diablo)
Non-album singles Ultra
Dancefloor Drama #001
Sellout Sessions 02 Sellout Sessions
We'll Dance (Moke vs. Don Diablo)
Non-album singles Sony BMG
Music is My Life
(featuring Bizzey)
Life is a Festival Sellout Sessions
Hooligans Never Surrender
Life is a Festival
82
2009 Streets of Fire (Remixes)
(with Grand Jackson)
Dancefloor Drama #001
Black Heat (Remixes)
Audio Endlessly (Viva City vs. Don Diablo)
Sellout Sessions 02
Too Cool for School
Sellout Sessions 3
Disco Disco Disco
Hooligans (avec Example)
Won't Go Quietly Data Records
Never Too Late
Life is a Festival Sellout Sessions
I Am Not from France
2010 Teen Scream Machine
Sellout Sessions 3
Monster E.P. (avec Sidney Samson)
Non-album singles
Who's Your Daddy
Animale
(featuring Dragonette)
33
52
Ego Music
Make You Pop
(avec Diplo)
Sellout Sessions
2011 Mezelluf
Sony Music
2012 Make You Pop
(reprise) (avec Diplo)
Mad Decent
Silent Shadows
Columbia
Lights Out Hit
(avec Angela Hunte)
Lights Out EP
The Golden Years
Cell
(bande-originale Bellicher: Cel)
Non-album singles Sony Music
The Artist Inside
(avec JP Cooper)
26
M1 Stinger
(avec Noonie Bao)
M1 Stinger EP Columbia
2013 Give It All
(avec Alex Clare et Kelis)
Non-album singles
Give It All
(Don Diablo & CID Remix)
Protocol
Starlight (Could You Be Mine)
(avec Matt Nash) (voix de Noonie Bao)
Axtone
Starlight (Could You Be Mine)
(Otto Knows Remix) (avec Matt Nash)
3
Prototype
(avec CID)
Protocol
Edge of the Earth
(thème de The New Wilderness)
19
Spinnin'
Origins
Got Me Thinkin'
(avec CID)
X
2014 Black Mask
Spinnin'
Knight Time
Past.Present.Future SPRS
AnyTime
121
Back in Time
Back to Life
Non-album singles Spinnin'
King Cobra
(avec Yves V)
Smash The House
Generations
(voix de Roses Gabor)
Size
2015 Chain Reaction (Domino)
(avec Kris Kiss)
Past.Present.Future Spinnin'
My Window
(avec Maluca)
Universe
(avec Emeni)
On My Mind
Chemicals
(avec Tiësto)
Musical Freedom
Got The Love

(avec Khrebto)

Spinnin'
I'll House You (VIP Mix)

(avec Jungle Brothers)

Spinnin'

Uprise Music Hexagon

2016 Tonight
Spinnin'
Silence
(avec Dave Thomas Jr.)
Drifter
(avec Dyu)
Hexagon

Spinnin'

Cutting Shapes Hexagon
2017 Switch
Children Of A Miracle
TBA
Echoes

Bande originales[modifier | modifier le code]

  • 2012 : Cell (bande originale de Bellicher: Cel)
  • 2013 : Edge of the Earth (thème de The New Wilderness)
  • 2013 : Origins (titre officiel de Batman: Arkham Origins)

Nominations[modifier | modifier le code]

Année Événement Prix Crédit Résultat
2007 TMF Awards 2007 Meilleur clip vidéo Pain is Temporary, Pride is Forever Nomination
2011 TMF Awards 2011 Meilleur clip vidéo Animale Nomination
3FM Awards 2011 Meilleur artiste dance Nommé aux côtés de Tiësto, Armin van Buuren et Sander Kleinenberg Nomination
2012 3FM Awards 2012 Meilleur artiste dance Nommé aux côtés de Tiësto, Armin van Buuren et Afrojack Nomination

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Don DIablo », sur Beatport (consulté le 12 juin 2015).
  2. (en) « Don Diablo », sur colours.co.uk (consulté le 12 juin 2015).
  3. (en) Ryson Wray, « Don Diablo Hits Melbourne Clubs », (consulté le 12 juin 2015).
  4. (en) « DON DIABLO FEAT. THE BEATKIDZ - BLOW (SONG) », sur charts.org.nz (consulté le 12 juin 2015).
  5. a, b et c « Top 100 DJs 2015 », DJ Magazine, Lyon, vol. Hors Série, no 1 H,‎ , p. 31 (ISSN 2271-006X)
  6. Ludovic Rambaud, « Summer Festival : le savoir-faire belge », DJ Magazine (Belgique), Lyon, no 6,‎ septembre - octobre 2014, p. 21
  7. (en) « Don Diablo Partners With Warner Brothers For Batman Arkham ‘Origins’ », sur Your EDM, (consulté le 12 juin 2015).
  8. (en) Berecz, Aaron, « Don Diablo & Matt Nash - Starlight (Could You Be Mine) », sur DJ Mag Canada (consulté le 26 juillet 2013).
  9. (en) « Don Diablo & Matt Nash - Starlight (Could You Be Mine) Official Video », sur Axtone (consulté le 12 juin 2015).
  10. a et b « Don Diablo », sur djmag (consulté le 31 janvier 2016)
  11. (en) « DJ Mag Top 100 (2014 Results) », sur DJ Mag (consulté le 12 juin 2015).
  12. (en) Rob McCallum, « MARTIN GARRIX REVEALED AS DJ MAG TOP 100 DJS WINNER », sur djmag.com,
  13. a, b et c (en) dutchcharts.nl, « Don Diablo discography », sur Hung Medien (consulté le 21 février 2014).
  14. (nl) « Top 40-artiest: Don Diablo », www.top40.nl, Stichting Nederlandse Top 40 (consulté le 22 février 2014).
  15. (nl) « Discografie Don Diablo », ultratop.be, Hung Medien (consulté le 22 février 2014).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :