Martin Garrix

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Martin Garrix
Description de cette image, également commentée ci-après

Martin Garrix en 2013

Informations générales
Nom de naissance Martijn Gerard Garritsen
Naissance (20 ans)
Amstelveen, Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas
Activité principale Disc jockey, producteur, compositeur
Genre musical EDM, house progressive, electro house, big room
Instruments FL Studio, synthétiseur
Années actives Depuis 2012
Labels Spinnin' Records, DOORN, Musical Freedom, Republic Records, School Boy Records, Casablanca Records, Universal, Revealed Recordings, STMPD RCRDS
Site officiel martingarrix.com
logo de Martin Garrix

Logo de Martin Garrix.

Martin Garrix, de son vrai nom Martijn Gerard Garritsen, né le à Amstelveen, est un disc jockey, compositeur, producteur et réalisateur néerlandais. Il se fait connaître mondialement avec son titre Animals, en 2013. Classé 3e DJ le plus populaire au monde en 2015 par DJ Magazine, il est très présent sur la scène musicale mondiale en mixant lors de grands festivals, et composant largement en studio.

Biographie[modifier | modifier le code]

La passion de Garritsen pour la musique apparaît très tôt. Il débute la guitare à l'âge de six ans. En 2004, alors qu'il n'a que huit ans, il exprime son intérêt pour le métier de DJ après avoir vu à la télévision son compatriote Tiësto jouer aux Jeux olympiques d'Athènes[1]. Martijn Garritsen est notamment enthousiasmé par la piste Traffic, ce qui le pousse à télécharger le logiciel spécialisé FL Studio pour commencer à composer ses propres morceaux. Martijn Garritsen termine l'académie Brood Herman, une école de production à Utrecht mais suivra également un temps des études de sculpture et architecture[1]. À l'âge de quatorze ans, il est déjà Ghost Producer et compose des morceaux pour d'autres disc jockeys.

Débuts et Animals (2012–2013)[modifier | modifier le code]

Martin Garrix (gauche) et Sidney Samson (droite) au Midsummer White 2013.

En 2012, Martin Garrix commence sa carrière avec ITSA, un single réalisé avec Sleazy Stereo. Suivent Keygen, qu'il réalise lui-même, et BFAM réalisé avec Julian Jordan, un autre artiste du label Spinnin' Records[2]. En 2012, il remporte le trophée du SLAM ! FM DJ Talent de l'année[3]. La même année, son remix de Your Body[4] de Christina Aguilera apparaît sur la version deluxe de l'album Lotus de la chanteuse. La chanson est écrite par Max Martin, Shellback et Savan Kotecha. En 2013, il réalise le single Torrent avec Sidney Samson sur le label néerlandais Musical Freedom, puis Error 404 avec Jay Hardway, et Just Some Loops avec TV Noise[5],[6]. Ce dernier morceau apparaît sur l'album de compilation Loop Masters Essential, Volume 2.

Logotype utilisé par Martin Garrix entre 2012 et 2014.

En 2013, Martin Garrix se fait connaître internationalement avec la sortie du single Animals qui devient un succès planétaire, se classant dans les premières places des classements européens[7]. Rapidement il devient le plus jeune artiste à atteindre la place numéro 1 sur Beatport[8],[9],[10]. La piste apparaît également sur la compilation de Hardwell, Hardwell presents 'Revealed Volume 4. Il remixe également le titre Project T du duo Dimitri Vegas & Like Mike en collaboration avec Sander van Doorn, titre qui atteint la première place des classements sur Beatport[11]. Le morceau sort le 30 septembre 2013. Martin Garrix est classé 40e du Top 100 DJ du DJ Mag[12]. Le DJ annonce, à la suite du succès de son single Animals, ne souhaiter en aucun cas devenir un one-hit dude[13], ce qui sera confirmé par un second succès, Wizard, en collaboration avec Jay Hardway. Le titre se classe 6e des classements en Belgique et 17e aux Pays-Bas. Le morceau est joué une première fois, lorsque Martin Garrix est personnellement invité par Tiësto à mixer dans son concert solo au cours de l'Amsterdam Dance Event 2013. En novembre 2013, Martin Garrix signe chez Scooter Braun Projects, label de management de Scooter Braun[14] puis entre à la quarantième place du classement des « DJ's les plus populaires » de DJ Magazine[1].

Coopérations et succès grandissant (2014–2015)[modifier | modifier le code]

Tout début 2014, Martin Garrix sort une version éditée du morceau Crackin, de Bassjackers puis peu après Helicopter en collaboration avec Firebeatz et se classe numéro 2 sur Beatport Top 100 charts pendant deux semaines. Le 29 mars 2014, au Ultra Music Festival à Miami, il présente des pistes inédites, et notamment des collaborations avec Dillon Francis, Sander van Doorn & DVBBS, Afrojack et Dimitri Vegas & Like Mike[réf. nécessaire]. La même année, il sort aussi Proxy disponible en téléchargement gratuit sur SoundCloud afin de remercier ses fans pour « sa grande année 2013 ». Il sort également sur le label Spinnin' Records une collaboration avec Dimitri Vegas & Like Mike nommée Tremor et une collaboration avec Sander van Doorn et DVBBS intitulée Gold Skies. En juin, il participe au Summer Festival à Anvers[15] puis le mois suivant, il se produit aux concerts de la Région à Rouen devant 70 000 spectateurs[16] et à Tomorrowland, le festival électro de référence, en Belgique. Au total, il fera 140 dates cette année là[1].

Entre temps, le 7 juillet 2014, il sort une version éditée de Backlash de DubVision. Le 8 juillet 2014, Martin Garrix sort son premier EP, intitulé Gold Skies EP, tout d'abord disponible uniquement aux États-Unis, au Canada et au Mexique[17]. Martin Garrix commercialise Turn Up the Speakers, le 25 août, en collaboration avec Afrojack. Le titre reste numéro 1 sur Beatport pendant quelques jours. Mi-septembre, Martin Garrix dévoile, avant sa sortie officielle, la version Radio Edit, de son nouveau titre Virus (How About Now) en collaboration avec MOTi. Le morceau sort finalement le 13 octobre sur Spinnin' Records[18]. Ce morceau dépasse les deux millions de vues sur YouTube et sur Soundcloud, avant même la sortie officielle. Martin Garrix est classé 4e du Top 100 DJ du DJ Mag[19] gagnant 36 places en un an[1] ; dans ce même magazine, Florian Picasso parlera plus tard d'un « succès fulgurant » pour résumer la carrière de Martin Garrix[20].

En 2015, Danny Howard joue sur la station de radio britannique BBC Radio 1, la première de Forbidden Voices, le nouveau single de Martin Garrix, disponible en téléchargement gratuit sur son site officiel pour remercier ses dix millions de fans sur Facebook. Le titre sort le 6 février 2015. Le même jour, il modifie également son site officiel ainsi que son logo. Le 12 mars 2015, il annonce sur Facebook, Instagram et Twitter son nouveau single Don't Look Down, en collaboration avec Usher. Le titre est disponible le 17 mars avec un lyrics. Le 26 mars, il publie sur YouTube, le making-of d'une publicité pour 7up dans laquelle on entend son nouveau single, en collaboration avec Tiësto, The Only Way Is Up[21]. Le 28 mars 2015, au Ultra Music Festival à Miami, il présente de nouvelles pistes inédites, et notamment des collaborations avec Ed Sheeran, Matisse & Sadko, Tiësto, David Guetta, Avicii ou encore Hardwell[réf. nécessaire]. Le 4 mai, il sort officiellement The Only Way Is Up, en collaboration avec Tiësto sur le label Musical Freedom. Le 22 mai 2015, Avicii a sorti une version lyrics du titre Waiting For Love, coproduit par Martin Garrix. Le 26 juin 2015, Garrix dévoile un extrait de son nouveau titre Dragon en collaboration avec Matisse & Sadko, qui sort finalement le 6 juillet 2015 sur Spinnin' Records. Ce même jour, il annonce, avec le clip vidéo, que son titre Break Through the Silence, toujours en collaboration avec Matisse & Sadko, arrivera une semaine après. Le 21 août 2015, il remixe le titre Can't Feel My Face de The Weeknd[22].

Fin août, il annonce qu'il quitte Spinnin' Records et MusicAllStars[23]. Le label l'avait signé lors de l'adolescence, sans imaginer qu'il deviendrait une telle star[24]. Le départ de chez Spinnin' reste houleux sur le sujet des droits devant revenir à chaque protagoniste, mais un terrain d'entente est finalement trouvé[25]. Entre temps, une étude du magazine Forbes le classe dans sa liste des « DJ's millionnaires »[24] rejoignant ainsi David Guetta ou Calvin Harris.

Le 16 octobre 2015, lors de la remise des récompenses du Top 100 DJ Mag à l'Amsterdam Dance Event[20], il entre sur le podium des trois disc jockeys les plus populaires de la planète en se classant 3e[26]. Le 31 octobre, il sort son single Poison, joué en introduction de son set à l'Amsterdam Dance Event, et disponible en téléchargement gratuit. Le 19 novembre, il annonce la création de son propre label dans l’émission de télévision néerlandaise Dino[27]. Le 26 décembre, Martin Garrix a annoncé sur Snapchat la sortie de Bouncybob le 31 décembre. De plus, lors du tournage de l'épisode 4 du Martin Garrix Show, Martin Garrix a dévoilé le projet de créer son propre label.

STMPD RCRDS et nouvel album (depuis 2016)[modifier | modifier le code]

Le 20 février 2016, il annonce la sortie d'un album studio pour l'été[28]. Le 4 mars 2016, il publie un teaser sur Twitter de son titre Now That I've Found You (en) en featuring avec John et Michel qui sera publié une semaine après sur son nouveau label, STMPD RCRDS (en). Le mois suivant, à l'Ultra de Miami, il présente dix nouvelles pistes inédites, et notamment des collaborations avec Ed Sheeran, déjà jouées en 2015, Dyro, Julian Jordan, Jay Hardway, Bebe Rexha, ou encore Mike Shinoda[29],[30]. Alors que sa résidence pour l'été à l'Ushuaïa est renouvelée en avril[31], à la fin du mois suivant, Martin Garrix commercialise sur son label son nouveau titre Lions In The Wild, réalisé avec le duo britannique Third Party[32].

Alors qu'il vient de signer avec Sony Music[33], fin juillet 2016 sort en collaboration avec Bebe Rexha un nouveau titre, In The Name Of Love (en)[34],[35].

Discographie[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Discographie de Martin Garrix.

Distinctions[modifier | modifier le code]

Année Prix Catégorie Nomination Résultat Réf.
2013 Dance Music Awards Best Electro / Progressive Track Martin Garrix Lauréat [36]
DJ de l'année Lauréat
Nouvel arrivant de l'année Lauréat
2014 Young Hollywood Awards Breakout Music Artist Nomination [37]
Teen Choice Awards Choice Music : artiste de musique électronique Nomination [38]
Choice Music : chanson de musique électronique Animals Nomination
The Buma Awards Meilleure chanson Lauréat
MTV Video Music Awards MTV Clubland Award Nomination [37]
NRJ DJ Awards Meilleure musique Lauréat [39]
Meilleure performance scénique Martin Garrix Lauréat
MTV Europe Music Awards Meilleur groupe néerlandais Nomination
World Music Awards Meilleure chanson Animals Nomination
Meilleur clip Nomination
Meilleur artiste masculin Martin Garrix Nomination
Meilleur artiste international de l'année Nomination
Meilleur artiste de musique dance Nomination
Echo Award Meilleur artiste club/dance Nomination
2015 YouTube Music Awards 50 artistes à surveiller Lauréat [40]
iHeartRadio Music Awards Chanson danse de l'année Animals Nomination
MTV Europe Music Awards Meilleur artiste de musique électronique Martin Garrix Lauréat [41]
Best Dutch Act Nomination
DJ Awards Meilleure musique électro/house progressive Nomination [42]
Meilleur DJ au monde Nomination

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d et e « DJ Top 100 : Martin Garrix », DJ Mag, Lyon, no 7,‎ décembre 2014 - janvier 2015, p. 40 (ISSN 2271-006X)
  2. (en) Kerri Mason, « Martin Garrix is an 'Animal': Exclusive », Billboard,‎ (consulté le 13 août 2013)
  3. (nl) Martin Garrix wint eerste award, DJGuide, consulté le 25 mars 2015.
  4. (nl) Zita.be: Nederlandse tiener maakt tophit Tomorrowland, zita.be, consulté le 25 mars 2015.
  5. (en) Dan Carter, « Interview – Martin Garrix, the youngest ever Beatport No. 1 spot-holder, speaks about the journey so far », Beatport (consulté le 12 août 2013).
  6. (en) « Artist Spotlight: Who Is Martin Garrix, The Teenager Behind The New Hit Single, Animals? », sur Republic Rec.,‎ (consulté le 25 mars 2015).
  7. Roads Stoney, « Martin Garrix Makes History with Animals », Your EDM (consulté le 24 juin 2013)
  8. « Dutch Charts - MARTIN GARRIX - ANIMALS (NUMMER) », sur dutchcharts.nl (consulté le 25 août 2013).
  9. (nl) 3FM: De Mega Top 50 – Nederlander Martin Garrix scoort internationaal, megatop50.3fm.nl, consulté le 25 mars 2015.
  10. (nl) DutchCharts.com Martin Garrix – Single Animals page, dutchcharts.nl, consulté le 25 mars 2015.
  11. (en) « Project T (Martin Garrix Remix) », sur Beatport,‎ (consulté le 25 mai 2014).
  12. (en) « MARTIN GARRIX », sur DJ Mag
  13. (en) « Ghostproducing avant Animals », sur In The Mix (consulté le 20 août 2013).
  14. (en) Zel McCarthy, « Martin Garrix Signs to Scooter Braun Projects, Earns a UK No. 1: Exclusive », sur Billboard,‎ (consulté le 7 septembre 2014).
  15. Ludovic Rambaud, « Summer Festival : le savoir-faire belge », DJ Magazine (Belgique), Lyon, no 6,‎ septembre - octobre 2014, p. 20 à 21 (ISSN 2271-006x)
  16. « Rouen : 70 000 spectateurs pour Martin Garrix au concert de la région Haute-Normandie »
  17. (en) « Martin Garrix announces "Gold Skies EP" », sur We Got This Covered (consulté le 9 juillet 2014)
  18. « Martin Garrix & MOTi "Virus (How About Now)" », sur Soundcloud (consulté le 15 septembre 2014)
  19. « Top 100 DJs 2014 : Le classement final », sur DJ Mag,‎ (consulté le 17 janvier 2016)
  20. a et b Florian Picasso, « En route avec Martin Garrix », DJ Mag, no 12,‎ décembre 2015/janvier 2016, p. 86 à 87 (ISSN 0951-5143)
  21. « Martin Garrix x Tiesto - Team UP BTS [#7x7UP] »,‎ (consulté le 27 mars 2015).
  22. « The Weeknd "Can't Feel My Face (Martin Garrix Remix) »,‎ (consulté le 22 août 2015).
  23. « Martin Garrix quitte le label Spinnin' Records et MusicAllStars », sur Billboard,‎ (consulté le 28 août 2015).
  24. a et b « Le cercle des DJ's millionaires », DJ Mag, no 12,‎ décembre 2015 - janvier 2016, p. 34 (ISSN 2271-006X)
  25. « News : Martin Garrix et Spinnin », DJ Mag, no 12,‎ décembre 2015 - janvier 2016, p. 7 (ISSN 2271-006X)
  26. « Top 100 DJs 2015, le palmarès complet », sur DJ Mag,‎ (consulté le 17 janvier 2016).
  27. (en) « Martin Garrix announces the creation of his own label », sur YourEDM,‎ (consulté le 24 novembre 2015).
  28. (en) « Martin Garrix confirms 2016 debut album release », sur Billboard (consulté le 23 février 2016)
  29. (en) « Martin Garrix takes risks reaps reward historic Ultra 2016 set », sur YourEDM (consulté le 23 mars 2016)
  30. (en) Ryan Middleton, « Martin Garrix Unveils 10 New Songs During Ultra Music Festival 2016 Set », sur musictimes.com,‎
  31. Ryad Ouslimani, « Martin Garrix dévoile ses dates à Ibiza, Michael Calfan dévoile son prochain tube », sur funradio.fr,‎
  32. Capucine Trollion, « Martin Garrix dévoile son nouveau son irrésistible "Lions In The Wild" », sur funradio.fr,‎
  33. (en) Kat Bein, « Martin Garrix Signs Worldwide Contract With Sony Music International », sur billboard.com,‎
  34. (en) Charlotte Lucy Cijffers, « MARTIN GARRIX REVEALS NEW TRACK, 'IN THE NAME OF LOVE' », sur djmag.com,‎ (consulté le 29 juillet 2016)
  35. (en) Kat Bein, « Listen to Martin Garrix & Bebe Rexha's New Single 'In The Name Of Love' », sur billboard.com,‎ (consulté le 29 juillet 2016)
  36. (es) « Ganadores IDMA's 2014 », sur Mueve tu mundo,‎ (consulté le 12 janvier 2016).
  37. a et b Martin Garrix Awards. IMDb
  38. (en) Nordyke, Kimberly, « Teen Choice Awards 2014 Winners: The Complete List », sur Hollywood Reporter,‎ (consulté le 12 janvier 2016).
  39. (pt) « Avicii, Martin Garrix e Paris Hilton são os vencedores do NRJ Awards », sur phouse.com.br,‎ (consulté le 12 janvier 2016).
  40. (en) « YouTube Music Awards: Watch New Videos By Charli XCX, Ed Sheeran, Martin Garrix », sur Billboard,‎ (consulté le 12 janvier 2016).
  41. (es) « Martin Garrix ganador en los MTV EMA como “Mejor artista de música electrónica” », sur Laxelectronica.com (consulté le 12 janvier 2016).
  42. (en) « Winners », sur DJ Awards (consulté le 12 janvier 2016).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :