Yellow Claw

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Yellow Claw
Description de cette image, également commentée ci-après
Yellow Claw en 2016
Informations générales
Pays d'origine Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas
Genre musical Trap, hardstyle, hip-hop, dubstep, moombahton, hardstep
Années actives Depuis 2010
Labels Barong Family, Mad Decent, Spinnin', Fool's Gold Records, Jeffree's
Site officiel yellowclaw.com
Composition du groupe
Membres Jim Aasgier
Nizzle
Anciens membres Bizzey (2016)

Yellow Claw est un groupe de disc jockeys néerlandais originaire d'Amsterdam[1]. Le groupe se composait originellement de Bizzey (Leo Roelandschap), Jim Aasgier (Jim Taihuttu) et Nizzle (Nils Rondhuis). Leur musique est un mélange d'une variété de genres qui incorpore le plus souvent des éléments sonores issus de trap, de hip-hop, de dubstep, de hardstyle et de moombahton[1],[2],[3]. Leurs titres sont souvent reconnaissable à leur phrase mythique Yellow Mother Fucking Claw et par leur logo en forme de Peace non fermé renversé.

Biographie[modifier | modifier le code]

Yellow Claw gagne en popularité en 2010, après avoir lancé une soirée Yellow Claw Thursday dans l'un des nightclubs les plus populaires d'Amsterdam, le Jimmy Woo[1],[3]. En 2012 et 2013, ils font paraître un nombre de singles à succès, qui atteignent les classements nationaux néerlandais et belges : Krokobil, Nooit meer slapen, Thunder et Last Night Ever[4],[5]. Les vidéos de ces singles deviennent virales, et engendrent des millions de vues sur YouTube. À cette période, Yellow Claw joue dans la plupart des grands festivals néerlandais, comme le DirtyDutch Festival, Sneakerz Festival, Latin Village Festival et Solar Festival[3].

En 2013, Yellow Claw signe au label de Diplo, Mad Decent. Le 7 mars 2013, ils font paraître leur premier EP international Amsterdam Trap Music[1]. En juin, ils jouent à Diplo and Friends sur BBC Radio 1[6] et en juillet au festival Tomorrowland[3]. Le 26 septembre 2013, ils font paraître leur second EP, intitulé Amsterdam Twerk Music[1] avec des titres tel que Slow Down en collaboration avec DJ Snake ou encore Assets avec Tropkillaz. Le 1er novembre 2013, après avoir signé chez Spinnin' Records, le groupe fait paraître son premier single international Shotgun, avec la chanteuse locale Rochelle Perts[7]. Le single atteint la 9e place aux Pays-Bas, et la 20e en Belgique. Traditionnellement, lors du drop de cette chanson, il n'est pas rare de voir les jeunes vider une bière cul-sec en la perçant (ce qu'on appel dans le jargon: un shotgun). Le 8 novembre 2013, Yellow Claw fait paraître un single en collaboration avec Flosstradamus, intitulé Pillz chez Fool's Gold Records[8] et Ultra Records. Enfin, fin 2013, le trio réalise le single Psycho en collaboration avec Martin Garrix (sous le pseudonyme de GRX) et Cesqeaux. 2014 est riche pour Yellow Claw avec la sortie de nombreux EP et quelques singles. Le premier single est Lick Dat en coopération avec Mightyfools qui est aussi le premier titre de leur nouveau label Barong Family. Il s'ensuit alors la sortie de leur EP Amsterdam Trap Music Vol.2 le 22 juillet chez Mad Decent avec des titres tels que Techno (qui apparait également sur l'EP de Diplo) mais aussi la deuxième partie de Kaolo: Kaolo Pt.2. En août 2014, le groupe sort un son Trap en collaboration avec Yung Felix intitulé Daily Paper qui est suivi de DKNY qui caractérise bien le style de Yellow Claw. Ce single est suivi de la sortie de Legends le 14 octobre chez Dim Mak, EP réalisé en collaboration avec Cesqeaux. Enfin en novembre 2014 Yellow Claw produit le titre Till It Hurts, signé chez Spinnin' Records en featuring avec Ayden. Le single se classe 23e en Belgique et 5e aux Pays-Bas.

En 2015, le groupe annonce un album intitulé Blood For Mercy. Le duo participe également à l'album Focus de Laidback Luke[9]. En juin 2016, Bizzey, le MC du groupe quitte Yellow Claw pour passer plus de temps avec ses proches. En 2017, le groupe publie son nouvel album, Los Amsterdam.

Barong Family[modifier | modifier le code]

En mai 2014, Yellow Claw inaugure son propre label appelé Barong Family, distribué par Spinnin Records. Le premier à signer est le groupe Mightyfools avec qui Yellow Claw réalise le premier titre du label Lick Dat. Depuis plusieurs artistes ont rejoint le label. Ils ont sorti leur premier album commun le 13 août 2016 précédé d'un documentaire retraçant sa conception ainsi qu'une présentation des différents groupes[10].

Membres[modifier | modifier le code]

Membres actuels[modifier | modifier le code]

  • Jim Aasgier (Jim Taihuttu) - DJing, production[11]
  • Nizzle (Nils Rondhuis) - DJing, production[12]

Ancien membre[modifier | modifier le code]

  • Bizzey (Leonardo Roelandschap) – MC, production (2010–2016)[13]

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

EP[modifier | modifier le code]

Singles[modifier | modifier le code]

Année Titre Classements Album
NL 40
[14]
NL 100
[15]
BEL
[réf. nécessaire]
US
Dance
[16]
Allermooiste Feestje
(featuring Mr. Polska & Ronnie Flex)
2012 Single à part
Krokobil
(featuring Sjaak & Mr. Polksa)
12 5 40
Nooit Meer Slapen
(featuring Ronnie Flex, MocroManiac & Jebroer)
38 31
Kaolo 2013 Amsterdam Trap Music
W.O.L.F
4 In The Morning
21 Bad Bitches
Thunder
(avec The Opposites)
19 10 9 Slapeloze Nachten
Last Night Ever
(avec LNY TNZ)
56 124 Single à part
Dancefloor Champion
(avec Yung Felix)
Shotgun
(featuring Rochelle)
10 9 20
DJ Turn It Up Amsterdam Twerk Music
Assets
(avec Tropkillaz featuring The Kemist)
P*$$YRICH
(featuring Adje)
Slow Down
(avec DJ Snake et Spanker)
Lick Dat
(avec Mightyfools)
2014 Single à part
Legends
(avec Cesqeaux featuring Kalibwoy)
Techno
(avec Diplo & LNY TNZ featuring Waka Flocka Flame)
Amsterdam Trap Music, Vol. 2
Dancehall Soldier
(featuring Beenie Man)
Kaolo, Pt. 2
Never Dies
(featuring Lil Eddie)
Till It Hurts
(featuring Ayden)
7 5 23 31 Single à part
Run Away 2015 99
Wild Mustang
(avec Cesqeaux featuring Becky G)
64 Blood for Mercy
No Class
(avec Mightyfools)
Single à part
Sin City Blood for Mercy
We Made It
(featuring Lil' Eddie)
In My Room
(avec DJ Mustard featuring Ty Dolla Sign & Tyga)
99 12[17]
Catch Me
(avec Flux Pavilion featuring Naaz)
2016
Invitation
(featuring Yade Lauren)
82 37 Los Amsterdam
Love & War
(featuring Yade Lauren)
32 38 43
Good Day
(featuring DJ Snake & Elliphant)
2017 100 40
Light Years
(featuring Rochelle)
City on Lockdown
(featuring Juicy J & Lil Debbie)
Open
(featuring Moksi & Jonna Fraser)
32 68 39
Lit
(avec Steve Aoki featuring Gucci Mane & T-Pain)
34 Steve Aoki Presents Kolony
New World
(avec Krewella featuring Taylor Bennett)
29 Single à part
Do You Like Bass?
(avec Juyen Sebulba)
34
Both of Us
(featuring STOR-i)
24 New Blood
Loudest MF
(featuring Bok Nero)
2018 Amsterdam Trap Music, Vol. 3
Don't Stop
(featuring Valentino Khan)
Beastmode
(featuring Stoltenhoff)
Dog Off
Villain
(featuring Valentina)
New Blood
Cry Wolf
(avec DOLF featuring Sophie Simmons)
Single à part
Summertime
(featuring San Holo)
39 New Blood
Crash this Party
(featuring Tabitha Nauser)
Bittersweet
(featuring Sofia Reyes)
Fake Chanel
(featuring A$AP Ferg & Creek Boyz)
To the Max
(featuring Mc Kekel, Lil Debbie, Bok Nero & Mc Gustta)
Public Enemy
(featuring DJ Snake)
« — » : titre non classé, ou non réalisé dans ces pays, ou single sans album.

Remixes[modifier | modifier le code]

  • Gas Op Die Lollie (Yellow Claw Remix) - Feestdjruud
  • Ai Se Eu Te Pego (Yellow Claw & Yung Felix Bootleg) - Michel Telo
  • Somebody That I Used To Know (Yellow Claw & Yung Felix Bootleg) - Gotye Ft. Kimbra
  • Express Yourself (Yellow Claw Bootleg) - Diplo feat. Nicky Da B
  • Hoeren Neuken Nooit Meer Werken (Yellow Claw Remix) - New Kids
  • Get Free (Yellow Claw Remix) - Major Lazer feat. Amber
  • Jah No Partial (Yellow Claw & Yung Felix Remix) - Major Lazer
  • Braincracking (Yellow Claw Remix) - Neophyte
  • Hands Up (Yellow Claw Remix) - Dirtcaps
  • Like A Pro (Yellow Claw Remix) - The Wizard feat. Nyanda & Chedda
  • You & I (Yellow Claw Remix) - Crystal Fighters
  • Earthquake (Yellow Claw & LNY TNZ Remix) - DJ Fresh vs. Diplo feat. Dominique & Young Unique
  • Dynamite (Yellow Claw Remix) - Quintino & MOTi feat. Taylr Renee
  • Cannonball (Yellow Claw Remix) - Showtek & Justin Prime feat. Matthew Koma
  • Colors (Yellow Claw Remix) - Headhunterz feat. Tatu
  • Wizard (Yellow Claw Remix) - Martin Garrix & Jay Hardway
  • Take Ya Money (Yellow Claw Remix) - Ricky Blaze feat. Chelley
  • Jump For Joy (Yellow Claw Remix) - 2 Unlimited
  • Fancy (Yellow Claw Remix) - Iggy Azalea & Charli XCX
  • Wasted (Yellow Claw Remix) - Tiësto feat. Matthew Koma
  • Speakers Bout To Blow (Yellow Claw Remix) - Angger Dimas feat. Will Brennan
  • Dance All Night (Yellow Claw Remix) - E-girls
  • Into The Madness (Yellow Claw Remix) - Coone
  • Good For You (Yellow Claw & Cesqeaux Remix) - Selena Gomez

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d et e (en) « Yellow Claw », Mad Decent (consulté le 9 novembre 2013).
  2. (en) « Yellow Claw », PartyFolk.nl (consulté le 9 novembre 2013).
  3. a, b, c et d (en) « Yellow Claw », Tomorrowland Festival (consulté le 9 novembre 2013).
  4. (nl) « Discografie Yellow Claw », sur dutchcharts.nl, Dutch Charts (consulté le 9 novembre 2013).
  5. « Discografie Yellow Claw », sur ultratop.be, Ultratop (consulté le 9 novembre 2013).
  6. (en) « Sound Pellegrino Thermal Team and Yellow Claw », BBC (consulté le 9 novembre 2013).
  7. (en) « Shotgun (feat. Rochelle) - Single », iTunes (consulté le 9 novembre 2013).
  8. « Pillz (feat. Green Velvet) - Single », iTunes (consulté le 9 novembre 2013).
  9. Ludovic Rambaud, « Laidback Luke : Focus », DJ Mag, no 12,‎ décembre 2015 - janvier 2016, p. 28-29 (ISSN 2271-006X).
  10. TheYellowclaw, « THE BARONG FAMILY ALBUM DOCUMENTARY », (consulté le 31 août 2016)
  11. (nl) « Jim Aasgier », Partyflock (consulté le 3 juillet 2014).
  12. (nl) « Nizzle », Partyflock (consulté le 3 juillet 2014).
  13. (nl) « Bizzey », Partyflock (consulté le 3 juillet 2014).
  14. « Yellow Claw Top 40-artiesten », Media Markt
  15. Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte ; aucun texte n’a été fourni pour les références nommées NL
  16. « Yellow Claw Chart History: Hot Dance/Electronic Songs », Billboard
  17. « Dance/Electronic Songs », Billboard,

Liens externes[modifier | modifier le code]