Afrojack

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Afrojack

Description de cette image, également commentée ci-après

Afrojack (à gauche) et Paris Hilton (au centre) au Café Mambo à Ibiza.

Informations générales
Surnom Afrojack
Nom de naissance Nick van de Wall
Naissance (27 ans)
Spijkenisse, Pays-Bas
Activité principale Disc jockey, producteur, remixeur
Genre musical Electro house[1],[2],[3]
Années actives Depuis 2004
Labels Spinnin' Records, Wall Recordings, Island, Def Jam
Site officiel afrojack.com

Afrojack[4], né Nick van de Wall le à Spijkenisse, est un producteur et disc jockey néerlandais de musique house. Après une 19e place en 2010, et une 7e place en 2011, il est classé 9e au classement des meilleurs disc jockeys mondiaux du DJ Magazine en 2012[5] et 2013 ; il recule de trois places en 2014.

Son single Take Over Control, en collaboration avec la chanteuse néerlandaise Eva Simons, se classe dans les charts de nombreux pays. En juillet 2010, Afrojack anime l'émission Essential Mix pour BBC Radio 1[6]. Le 22 décembre 2010, Afrojack fait paraître son premier album studio intitulé Lost and Found. En 2011, Afrojack remix le titre Last Night du DJ américain Ian Carey avec le rappeur américain Snoop Dogg. Cette même année, il collabore sur la chanson de Pitbull, Give Me Everything, avec Ne-Yo et Nayer ; mais aussi sa participation sur le titre de Beyoncé, Run the World (Girls). Afrojack dirige son propre label discographique, Wall Recordings, représenté par des disc jockeys tels que R3hab (en), Sidney Samson et Mayaadh[7].

Biographie[modifier | modifier le code]

Van de Wall est né et a grandi à Spijkenisse, aux Pays-Bas, et possède des origines surinamaises[8]. Il s'intéresse à un très jeune à la musique, et joue du piano à cinq ans[9]. Sa mère Debbie, dirigeait une école de gymnastique locale. Après avoir quitté l'école, Van de Wall fait des études en design graphique un an avant de se lancer dans une carrière de disc jockey et de producteur[9].

Carrière[modifier | modifier le code]

À 14 ans, Van de Wall se lance dans le DJing dans des pubs et clubs locaux, et gagne parallèlement de l'argent en créant des pages web pour ses collègues musiciens[9]. En 2007, il fait paraître In Your Face, sa première chanson sous le nom Afrojack. Il devient reconnu à l'international avec le titre 'Take Over Control' en collaboration avec Eva Simons, qui atteint les classements musicaux de 10 pays différents[10].

En 2010, Afrojack atteint la 19e place du DJ Mag[11]. Il est ensuite classé 7e du DJ Mag Top 100 DJs en 2011[12], puis 9e en 2012[13] et en 2013[14]. En juillet 2010, Afrojack anime l'émission radio Essential Mix sur la BBC Radio 1[6]. Il fait paraître l'EP Lost and Found le . En 2011, il participe au hit numéro 1 du rappeur Pitbull Give Me Everything avec Ne-Yo et Nayer. Il contribue également au single Run the World (Girls) de Beyoncé[15]. En janvier 2012n est récompensé d'un European Border Breakers Award[16]. Son nouveau single The Spark avec Spree Wilson[17] atteint la troisième place des classements musicaux en Australie et en Nouvelle-Zélande, ainsi que le top 10 de plus de sept pays. En 2013, Afrojack est classé comme le 7e DJ le mieux payé au monde, selon le magazine Forbes[18].

En 2011, Afrojack coproduit avec d'autres artistes de renom comme David Guetta, Mike Brown et Madonna. En 2012, il est la tête d'affiche de nombreux festivals de dance, comme Tomorrowland en Belgique), l'Ultra Music Festival (Miami, Floride), Coachella (Los Angeles), et l'Electric Daisy Carnival (New York City, Las Vegas)[19]. Son premier album, Forget the World, est publié le et accueilli par la presse spécialisée d'une manière mitigée[20]. Le 17 mars 2015, Afrojack participe au single Hey Mama de David Guetta dans lequel il fournit les passages vocaux, aux côtés de Nicki Minaj[21]..

Vie privée[modifier | modifier le code]

Afrojack et Paris Hilton sortent ensemble pendant 6 mois, à la période durant laquelle il produit son second album[22]. Il est le père d'une petite fille, Vegas, qu'il a mis au monde avec le mannequin néerlandais Amanda Balk[23].

Discographie[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Discographie d'Afrojack.
  • 2010 : Lost and Found
  • 2011 : Lost and Found 2
  • 2013 : It's a Matter of...
  • 2014 : Forget The Wolrd

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Christopher Harris, « Afrojack's Driver License Jacked By Police, AFROKI Still On Track »,‎ (consulté le 28 septembre 2014).
  2. (en) Edwin Ortiz, « Listen: Paris Hilton f/ Lil Wayne Good Time »,‎ (consulté le 28 septembre 2014), The song is produced by electro house artist Afrojack.
  3. (en) Matt Pollock, « Afrojack North Coast August 31 » (consulté le 28 septembre 2014).
  4. (en) « RA: Afrojack », sur Residentadvisor.net (consulté le 11 juin 2011).
  5. (en) « Top 100 DJ Mag », sur DJ Mag (consulté le 27 octobre 2012).
  6. a et b (en) « Radio 1 Programmes - BBC Radio 1's Essential Mix, Afrojack », sur BBCdate=10 juillet 2010 (consulté le 6 janvier 2011).
  7. (en) « Wall Recordings » (consulté le 12 mai 2013).
  8. (en) tinasheeeee, « Afrojack », sur ethnicelebs,‎ (consulté le 17 février 2015).
  9. a, b et c (nl) Maarten van Rossum, « Interview: Afrojack », sur Maarten!,‎ (consulté le 25 mars 2013).
  10. (en) « Afrojack Bio, Music, News & Shows », DJZ.com (consulté le 6 mars 2013).
  11. (en) Music Interview: DJ Afrojack. Yorkshire Evening Post, consulté le 11 juin 2011.
  12. (en) Top 100 DJs 2011 search. DJ Mag, consulté le 11 juin 2011.
  13. (en) Top 100 DJs 2012 search. DJ Mag, consulté le 20 novembre 2013.
  14. (en) Top 100 DJs 2013 search. DJ Mag, consulté le 11 novembre 2013.
  15. (en) IMO Records. Afrojack Biography, IMO Records, Londres, consulté le 25 janvier 2012.
  16. (nl) Dutch dj Afrojack wins EBBA, sica.nl, consulté le 25 mars 2012.
  17. (en) « Discovery : Spree Wilson », sur Interview Magazine (consulté le 25 mars 2013).
  18. (en) « Forbes Highest Paid DJs », sur Forbes Mag (consulté le 25 décembre 2013).
  19. (en) « Biography », Afrojack Official Website.
  20. (en) « Forget the World - Afrojack », sur Metacritic,‎ .
  21. « Clip de Hey Mama : David Guetta et Nicki Minaj s'amusent dans le désert », sur Ozap,‎ (consulté le 20 mai 2015).
  22. Alex Steinman, « Paris Hilton dumped by DJ Afrojack », NY Daily News,‎ .
  23. (en) Erin Coulehan, « 'March of the Afrojack' Includes Time to Reflect », sur Rolling Stone,‎ .

Liens externes[modifier | modifier le code]