Eric Prydz

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Eric Prydz
Description de l'image Eric Prydz.jpg.
Informations générales
Surnom AxEr, A&P Project, Cirez D, Dukes of Sluca, Groove System, Hardform, Pryda, Moo, Sheridan, Tonja Holma, Fiol Lasse
Naissance (40 ans)
Täby, Stockholm, Drapeau de la Suède Suède
Activité principale Disc jockey, producteur
Genre musical House, techno, house progressive, tech house
Instruments Clavier, guitare, ordinateur personnel
Années actives Depuis 2002
Labels Pryda, Mouseville, Pryda Friends, Virgin/EMI, Astralwerks
Site officiel ericprydz.tv

Eric Prydz, né le à Stockholm, est un disc jockey et producteur suédois, résidant à Los Angeles, aux États-Unis. Il est plus particulièrement connu pour la publication de son titre Call on Me en 2004, et le clip vidéo l’accompagnant, et Pjanoo en 2008. En 2009, il se classe 30e au classement des DJs internationaux du DJ Mag[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

En 2006, il fait paraître le titre Proper Education, un remix d’Another Brick in the Wall des Pink Floyd. Il est l'un des rares artistes à avoir obtenu l’autorisation d’une reprise sur un morceau de Pink Floyd. Eric Prydz utilise également plusieurs autres pseudo comme Cirez D, Sheridan, et Pryda. Il dirige les labels Pryda Recordings, Mouseville Records, et Pryda Friends. Sa musique est un mélange de house progressive, disco house et de techno. Au fil de sa carrière, Prydz produit d’autres chansons telles que Spooks, Nile (le nom de sa nièce, Elin, écrit à l'envers), Sucker DJ, Human Behaviour sous le nom de Pryda, Slammin et Woz Not Woz (avec Steve Angello), et les musique le hit des Shapeshifters Lola's Theme et le single Miracles des Pet Shop Boys 2003.

De nombreux remix lui sont attribués comme Good Life de Inner ou le fameux Reach Up (For the Sunrise) de Duran Duran. Il a également (sous le pseudo AxEr), coproduit avec Axwell, le morceau de musique 123. En mars 2008, Eric Prydz sort le morceau Pjanoo, un grand succès, un morceau instrumental à base d'un piano sans parole (deuxième au Royaume-Uni, quatrième en Allemagne, sixième en Suède, 21e en France). En octobre 2008, il sort l'EP Evouh sous le pseudo Pryda signé sur son label Pryda Recordings. Cet opus est un réel succès, puisque les trois titres qui le composent occupent une place dans le Top 10 du site de vente de musique électronique en ligne Beatport. L'année suivante, les pièces Melo, Lift et Reeperbahn seront lancées, récoltant aussi sur leur passage un incroyable succès. Ils maintiennent encore le top 100 « classique » (le palmarès des chansons les plus vendues) dans la catégorie progressive house de Beatport.

Au bout de quatre ans de travail, Eric Prydz sort son album Pryda. Il lance sa plateforme multimédia ericprydz.tv[2].

En 2014, le single Liberate fut un franc succès, le premier sous le pseudonyme Eric Prydz. Deux nouveaux titres furent dévoilés peu de temps après, Tether & Generate, sortis début 2015, tous deux atteignirent la première place du Top 100 sur la plate-forme de téléchargement Beatport[3].

Un nouveau single fut joué en juin lors de son mix à l'Electric Daisy Carnival de 2015, qui fut d'ailleurs l'un des mixs les plus remarqués lors du festival. Néanmoins, aucune indication n'a été donnée quant à la date de sortie de ce titre.

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums[modifier | modifier le code]

Titre Détails Meilleure position
Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni
Eric Prydz Presents Pryda 40

Singles[modifier | modifier le code]

Titre Année Meilleure
position
Certifications Album
UK
[4]
AUS
[5]
BEL (FL)
[6]
FRA
[7]
ALL
[8]
IRL
[9]
P-B.
[10]
SUÈ
[11]
SUI
[12]
US Dance
[13]
Call on Me 2004 1 2 4 1 1 1 4 1 2 29 Single à part
Woz Not Woz
(avec Steve Angello)
2005 55 50 63 84
Proper Education
(Eric Prydz vs. Pink Floyd)
2006 2 20 2 10 4 9 3 7 12 29
Pjanoo 2008 2 8 21 34 7 4 6 31
Niton (The Reason) 2011 45 68 66 82
Allein 2012 12
Everyday 55 61 3
Liberate 2014
Tether (vs. CHVRCHES) 2015
Generate
« — » signifie que le single ni sorti, ni classé dans ce pays.

Autres chansons classées[modifier | modifier le code]

Année Titre Meilleure
position
Album
Drapeau de la Finlande Finlande
2006 Remember (as Pryda) 13 Pryda Vol.1
2007 Genesis (as Pryda) 17 Pryda Vol. 2/Remixes

Autres singles[modifier | modifier le code]

Autres réalisations[modifier | modifier le code]

  • Wake Up Wake Up

Compilations[modifier | modifier le code]

  • Eric Prydz's Party Detonator (Mixmag)
  • Have A Field Day With Eric Prydz (DJ Mag)
  • Play It Loud - The Best of The Swedish House Mafia (avec la Swedish House Mafia)

Remixes[modifier | modifier le code]

Année Artiste Titre
2002 Outfunk Echo Vibes
2002 Star Alliance PVC
2003 Harry's Afro Hut C'mon Girl
2003 Outfunk Lost In Music
2003 Steve Angello Voices
2003 Snap! vs. Motivo The Power (Of Bhangra)
2003 M Factor Come Together
2003 The Attic Destiny
2003 Futurshock Pride's Paranoia
2003 Smoked Metropolis
2003 Pet Shop Boys Miracles
2003 Par-T-One vs. INXS I'm So Crazy
2003 Aloud Sex & Sun
2004 Duran Duran Reach Up (For The Sunrise
2004 Shapeshifters Lola's Theme
2004 Mutiny Holding On
2004 Alter Ego Rocker
2005 Axwell Feel The Vibe
2005 Howard Jones And Do You Feel Scared
2005 Eric Prydz In & Out
2006 Switch A Bit Patchy
2006 Paolo Mojo 1983
2006 Duran Duran Nice
2008 Sven Vath The Beauty And The Beast
2008 Paolo Mojo & Jim Rivers Ron Hardy Said
2009 Sébastien Léger The People
2009 Calvin Harris Flashback
2010 Faithless Not Going Home
2010 Felix da Housecat Thee Anthem
2011 Digitalism Circles
2011 Depeche Mode Never Let Me Down Again
2012 M83 Midnight City
2015 CHVRCHΞS Tether

Pryda[modifier | modifier le code]

EP

Cirez D[modifier | modifier le code]

EP 
Remixes
Année Artiste Titre
2006 Double 99 Ripgroove
2008 Christian Smith & John Selway Total Departure

Sheridan[modifier | modifier le code]

EP

Moo[modifier | modifier le code]

Titres (disponibles dans des compilations)
  • Seashells
  • Sunset At Keywest
  • Tool Time
  • Moo & Luciano Ingrosso : Jonico (Mediterranean Mix)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « DJ Mag 2009 », sur DJ Mag (consulté le 25 mars 2015).
  2. Interview pour DJ Mag en 2009
  3. http://www.bptoptracker.com/artist/eric-prydz/2863 Voir Eric Prydz sur Beatport
  4. (en) « Eric Prydz > UK Charts », Official Charts Company (consulté le 21 décembre 2012).
  5. (en) « Australian Charts > Eric Prydz », ARIA Charts, australian-charts.com (consulté le 21 décembre 2012).
  6. (en) « Belgium (Flanders) Charts > Eric Prydz », Ultratop 50 (consulté le 21 décembre 2012).
  7. (en) « France Charts > Eric Prydz », Syndicat national de l'édition phonographique, www.snepmusique.com/fr (consulté le 21 décembre 2012).
  8. (en) « Charts.de: Eric Prydz », Media Control, Charts.de (consulté le 21 décembre 2012).
  9. (en) « Irish Charts > Eric Prydz », Irish Recorded Music Association, irishcharts.ie (consulté le 21 décembre 2012).
  10. (en) « Dutch Charts > Eric Prydz », MegaCharts, dutchcharts.nl (consulté le 21 décembre 2012).
  11. (en) « Swedish Charts > Eric Prydz », Sverigetopplistan, swedishcharts.com (consulté le 21 décembre 2012).
  12. (en) « Switzerland Charts > Eric Prydz », Schweizer Hitparade (consulté le 21 décembre 2012).
  13. (en) « US Dance Charts > Eric Prydz », Billboard, Hot Dance Club Songs (consulté le 21 décembre 2012).
  14. (en) « Australia Certified Awards - 2004 », Australian Recording Industry Association, aria.com.au (consulté le 22 décembre 2012).
  15. (en) « France Certified Awards - 2005 - Gold », Syndicat National de l'Édition Phonographique, snepmusique.com/fr (consulté le 22 décembre 2012).
  16. (en) « Sweden Certified Awards > Eric Pydz », Swedish Recording Industry Association, sverigetopplistan.se (consulté le 22 décembre 2012).
  17. (en) « Switzerland Certified Awards > Eric Prydz », International Federation of the Phonographic Industry, hitparade.ch (consulté le 22 décembre 2012).
  18. (en) « Denmark Certified Awards > Eric Prydz », IFPI Denmark, ifpi.dk (consulté le 22 décembre 2012).

Liens externes[modifier | modifier le code]