Radical Redemption

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Radical Redemption
Description de l'image Radical Redemption (11).JPG.
Informations générales
Nom de naissance Joey van Ingen
Naissance (29 ans)
Denekamp, Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas
Activité principale Producteur, disc jockey
Genre musical Hardstyle, rawstyle
Années actives Depuis 2012
Labels Minus Is More, Cloud 9 Music
Site officiel www.radicalredemption.nl

Radical Redemption, de son vrai nom Joey van Ingen, né le à Denekamp, est un producteur et disc jockey de hardstyle néerlandais. Il a joué à plusieurs reprises dans des festivals tels que Defqon.1, Dominator, et Loudness.

Biographie[modifier | modifier le code]

Joey van Ingen est le à Denekamp[1]. À 10 ans, il commence à jouer de la batterie[2], et, au lycée, incarne divers groupes comme Stille, qui deviendra l'un de ses projets les plus importants. Il entre également en contact avec la scène dance à cette période. Il acquiert une table de mixage et commence ses propres compositions.

En 2012, Radical Redemption publie son premier album, intitulé Annihilate, au label Minus is More. Un deuxième album, The Spell of Sin, est publié l'année suivante, en 2013.

En 2014, il se classe 64e au DJ Mag Top 100 DJs. En 2015, il se classe 72e[3]. Le 21 octobre 2017, Radical Redemption se classe 44e des DJ de renom[4].

En 2015, il publie son troisième album, The One Man Army, qui fait notamment participer les artistes de hardcore Angerfist et Miss K8[3],[2]. Le morceau-titre fait participer MC Nolz. En 2018, il collabore avec DJ Carnage[5] et Yellow Claw[6].

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

  • 2012 : Annihilate (Minus is More)
  • 2013 : The Spell of Sin (Minus is More, Cloud 9)
  • 2015 : The One Man Army (Minus is More, Cloud 9)
  • 2017 : The Road to Redemption (Minus is More)
  • 2018 : Command and Conquer (Minus is More)

Singles et EP[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Radical Redemption - Joey van Ingen - Minus is More || Hard News », Hard News (consulté le 31 octobre 2017)
  2. a et b « News - Radical Redemption », sur DJ Mag (consulté le 11 juin 2018).
  3. a et b (nl) Sasha Dijkhoff, « Review: Radical Redemption - The One Man Army », sur partyscene.nl, (consulté le 11 juin 2018).
  4. (en) « Top 100 DJs 2016 », DJMag.com (consulté le 31 octobre 2017).
  5. (nl) « Radical Redemption en DJ Carnage gaan voor een mosh-pit collab », sur hardnews.nl, 13 mas 2018 (consulté le 11 juin 2018).
  6. (nl) « Radical Redemption duikt studio in met Yellow Claw », (consulté le 11 juin 2018).

Liens externes[modifier | modifier le code]