Dillon Francis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Dillon Francis
Description de cette image, également commentée ci-après
Dillon Francis au festival Spring Awakening en 2014.
Informations générales
Nom de naissance Dillon Hart Francis
Naissance (31 ans)
Los Angeles, Californie, États-Unis
Activité principale Disc jockey, producteur
Genre musical Moombahcore, moombahton, trap, electro house, dubstep
Instruments Voix, boîte à rythmes, synthétiseur, échantillonneur, séquenceur musical, ordinateur personnel
Années actives Depuis 2005
Labels Columbia Records, Dim Mak, Fly Eye Records, Fool's Gold Records, Mad Decent, OWSLA
Site officiel dillonfrancis.com/

Dillon Francis, de son vrai nom Dillon Hart Francis, né le à Los Angeles (Californie), est un disc jockey et producteur de musique américain, reconnu comme étant l'un des pionniers du moombahton et du moombahcore.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse[modifier | modifier le code]

Francis est né à Los Angeles, en Californie[1]. Francis expliquera que son père, Robert Drew Francis, était un « docteur en médecine alternative ». Il expliquera également ne jamais regarder la télévision sans avoir regardé deux heures de Sesame Street[1].

Carrière[modifier | modifier le code]

Francis gagne l'intérêt du musicien Diplo et collabore par la suite avec lui sur le titre Que Que. Sa chanson Masta Blasta, une chanson house de 130 BPM, est éditée et inspirée du disc jockey néerlandais Munchi puis publié en tant que titre moombahton, titre qui lui amènera le succès[2]. En 2010, Francis publie un EP intitulé Swashbuckler au label Play Me Records[3].

Il travaillera sur plusieurs labels comme Dim Mak Records, Mad Decent[4], et OWSLA[5]. En février 2012, Francis devient le premier musicien de moombahton à atteindre le classement des ventes sur Beatport avec la publication de son extended play Something, Something, Awesome[6]. À la fin de 2012, il participe à la tournée nord-américaine Wet & Reckless, ainsi qu'aux côtés du trio britannique Nero à leur tournée Welcome Reality, et de Flux Pavilion dans sa tournée Standing on a Hill[7]. En 2013, il annonce être la tête d'affiche de la tournée Wurld Turr[8] aux États-Unis et au Canada ; il annonce en parallèle la publication prochaine d'un nouvel album pour 2013. Il est nommé « artiste à surveiller » par MTV en 2013[9],[10]. Le musicien se popularise dans la scène EDM. Francis jouera dans de nombreux festivals populaires comme Camp Bisco, Electric Daisy Carnival, Coachella, TomorrowWorld, Ultra, et Electric Zoo[11].

Dillon Francis est également membre d'un duo de production comique Meowski666 avec Kill the Noise[12], et est crédité pour un personnage appelé The Fat Jew[13]. En octobre 2013, il atteint la 73e place du DJ Mag Top 100. Son single Get Low avec DJ Snake est publié le 11 février 2014. Le 22 mars 2014, Francis annonce sur Twitter la publication de son album Money Sucks, Friends Rule[14] pour le 28 octobre 2014 aux labels Mad Decent et Columbia Records. En août, Dillon fait paraître son second single, une collaboration avec Sultan & Ned Shepard et The Chain Gang of 1974[15]. Le 1er janvier 2015, Francis révèle sur la chaîne de radio australienne Triple J son travail sur un épisode pilote pour MTV. Francis explique que cette émission sera intitulée The Dillon Francis Show[16].

Le 14 août 2015, Dillon Francis sort son nouvel EP intitulé This Mixtape Is Fire. On y trouve des titres en collaboration avec Calvin Harris, Skrillex, Bro Safari et Kygo. On y retrouve également un remix de I can't take it no More par Party Favor.

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

  • 2014 : Money Sucks, Friends Rule

EP[modifier | modifier le code]

  • 2010 : Swashbuckler
  • 2011 : Westside!
  • 2011 : Ultra (avec Cory Enemy)
  • 2011 : Bossa Rocka
  • 2011 : Que Que (Remixes) (avec Diplo)
  • 2012 : Something, Something, Awesome
  • 2012 : Money Makin (Remixes) (avec A-Trak)
  • 2013 : Without You (Remixes)
  • 2014 : When We Were Young (Remixes)
  • 2015 : This Mixtape Is Fire

Singles[modifier | modifier le code]

Titre Année Meilleure
position
Certifications Album
US
[17]
US
Dance
[18]
AUS
[19]
AUT
[20]
BEL
(FL)

[21]
CAN
[22]
FRA
[23]
ALL
[24]
ÉCO
[25]
R-U.
[26]
IDGAFOS 2011 NC
Money Makin
(avec A-Trak)
2012
Messages
(avec Simon Lord)
2013
Without You
(avec Totally Enormous Extinct Dinosaurs (en))
37
Get Low
(avec DJ Snake)
2014 61 5 44 55 58 48 93 79 64 88 Money Sucks, Friends Rule
When We Were Young
(avec Sultan & Ned Shepard et The Chain Gang of 1974)
25
I Can't Take It 31
We Make It Bounce
(avec Major Lazer et Stylo G)
31 118
Set Me Free
(avec Martin Garrix)
24 107
Love in the Middle of a Firefight
(avec Brendon Urie)
45
Drunk All the Time (The Rebirth)
(avec Simon Lord)
NC
Clouds
(avec KSHMR et Becky G)
2015
Need You

(avec NGHTMRE)

2016 21
Candy (feat Snappy Jit)
Say Less (feat G-Eazy) 2017
« — » signifie que la chanson n'a pas atteint le classement dans ce pays.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) Ahmed, Insanul (13 mars 2012) Who Is Dillon Francis ?. Complex, consulté le 5 janvier 2013.
  2. (en) Video, « Dillon Francis and Diplo Talk Moombahton », The Creators Project (via YouTube), (consulté le 25 janvier 2013).
  3. (en) « Dillon Francis Bio, Music, News & Shows », DJZ (consulté le 7 mars 2013).
  4. (en) Staff, « Dillon Francis », Mad Decent (consulté le 25 janvier 2013).
  5. (en) Staff, « Dillon Francis », OWSLA (consulté le 25 janvier 2013).
  6. (en) Database. Something, Something, Awesome. Dillon Francis, Kill The Noise. Beatport, consulté le 25 janvier 2013.
  7. (en) Staff, « Dillon Francis Wet & Reckless Tour Presale!! », Mad Decent, (consulté le 25 janvier 2013).
  8. (en) Marie, Shannon. (25 janvier 2013) Dillon Francis – Wurld Turr. ElectroJams, consulté le 31 mars 2013
  9. (en) MTV Clubland's Artists To Watch In 2013 – Music, Celebrity, Artist News. MTV.com (10 janvier 2013), consulté le 31 mars 2013.
  10. (en) Rachel Brodsky, « MTV Artist to Watch: Dillon Francis », Viacom International Inc. (consulté le 4 octobre 2013).
  11. (en) « Dillon Francis - Live @ Electric Zoo (New York City) 8.31.2012E ».
  12. (en) « Dillon Francis and Kill The Noise join forces to create Meowski666 », Dubstep.NET, (consulté le 25 mai 2014).
  13. (en) « NSFW: The Fat Jew Had Coachella's Most Insane Belly Drawing 4.13.2013E ».
  14. « Dillon Francis — Miami Music Week 2014 — Interview », .
  15. (en) « Preview Dillon Francis' Debut Album 'Money Sucks, Friends Rule' », Spin Magazine, .
  16. (en) « Dillon Francis to Shoot Pilot for MTV. », Mixmag, .
  17. (en) « Dillon Francis – Chart History: Hot 100 », Billboard (consulté le 2 avril 2015).
  18. (en) « Dillon Francis – Chart History: Dance/Electronic Songs », Billboard (consulté le 2 avril 2015).
  19. (en) « Discography Dillon Francis », australian-charts.com, Hung Medien.
  20. (de) « Discography Dillon Francis », austrianchart.at, Hung Medien.
  21. (nl) « Discografie Dillon Francis », ultratop.be, Hung Medien.
  22. (en) « Dillon Francis – Chart History: Canadian Hot 100 », Billboard (consulté le 2 avril 2015).
  23. « Discographie Dillon Francis », lescharts.com, Hung Medien.
  24. (de) « Dillon Francis », officialcharts.de, GfK Entertainment (consulté le 2 avril 2015).
  25. Meilleures positions en Écosse :
  26. (en) « Dillon Francis », Official Charts Company.
  27. UNSUPPORTED OR EMPTY région: {{{région}}}..

Liens externes[modifier | modifier le code]