Kura (musicien)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Kura.
Kura
Description de cette image, également commentée ci-après

Kura, en 2013.

Informations générales
Nom de naissance Ruben de Almeida
Naissance
Leiria, Drapeau du Portugal Portugal
Activité principale Producteur, disc jockey
Genre musical House, electro house[1],[2]
Années actives Depuis 2005
Labels Spinnin' Records, Flashover Recordings, Revealed Recordings, Tiger Records[1]
Influences Axwell, Steve Angello, Laidback Luke, Carl Cox[3]
Site officiel djkura.com/

Kura, né Ruben de Almeida en 1987, est un producteur et disc jockey portugais de musique electro house. Au fil de sa carrière, Kura publie des chansons à des labels tels que notamment Revealed Recordings, Flashover Recordings, Cr2 Records, et Tiger Records[4], et est encouragé par des artistes tels que Showtek, Martin Garrix, Dyro, et W&W[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Ruben est né en 1987 à Leiria, au Portugal[2]. À 11 ans, Ruben écoute pour la première fois un album de musique électronique intitulé Fact 2 et éprouve depuis un intérêt pour ce genre musical. Au début des années 2000, il va en soirée et se focalise plus particulièrement sur les genres disco et french touch de Martin Solveig, Modjo, Black Legend, et Daft Punk[5]. En 2005, il joue pour la première fois au club Coconuts de Lisbonne. Il devient DJ résident pendant trois ans au club Bahaus.

Il se popularise à l'international grâce à son titre Brazil[5]. Par la suite, il produira des chansons pour les labels Revealed Recordings de Hardwell et Armada Music, qui l'aideront à se populariser davantage à l'international[5]. En 2011, il fait paraître son EP au label Revealing Records intitulé Ammonia[6].

En 2013, il compose et publie des chansons à succès telles que Odyssey et Venom au label Tiger Records, et Undefeatable, Roll the Drum, Devious Behaviour et Bumbershoot au label Flashover Recordings. Ces chansons atteindront les classements sur Beatport. En 2014, Kura atteint avec surprise[4] la 42e place du DJ Mag Top 100[1],[7]. Il remporte également le prix dans la catégorie de « meilleur DJ portugais »[5]. La même année, il annonce son premier album solo Makhor[6]. Le 5 février 2015, Kura participe au Chill Sky Bar aux côtés Budweiser[8].

Discographie[modifier | modifier le code]

  • Kura - Russian Guitar (Kaos Records)
  • Kura - Take Me Now (Kaos Records)
  • Kura and Brito - Delicious (Kaos Records)
  • Kura & Phil G - Follow Your Dreams (Exklusive Records)
  • Kura - We Keep Moovin
  • Kura - Brazil (4Kenzo Recordings)
  • Kura - Ammonia (Revealed Recordings)
  • Kura feat The Silva & Sinead - Night & Day (4Kenzo Recordings)
  • Kura - Dirty Dutch (Cool Beat Records)
  • Kura - Here We Go Again (Cool Beat Records)
  • Kura - Drop The Beat (Loop 128 Recordings)
  • Kura - Love Will Find You (Cr2 Recordings)
  • Kura - Default (Cr2 Recordings)
  • Kura Vs MAKJ - Galaxy (Juicy Music)
  • Kura Vs MAKJ - Old Memories (Juicy Music)
  • Kura - Asteroids on Acid (Tiger Records)
  • Kura - Odyssey (Tiger Records)
  • Kura & Jake Shanahan - Compound (Flashover Recordings)
  • Kura - Venom (Tiger Records)
  • Kura - Devious Behavious (Flashover Recordings)
  • Kura - Roll The Drum (Flashover Recordings)
  • Kura - Bumbershoot (Flashover Recordings)
  • Kura - Jengo
  • Kura - Sabotage (Trice Recordings (Armada Music))
  • Kura & Halfway House - Blackmail (Flashover Recordings)
  • Kura & John Christian - Kratos (Flashover Recordings)
  • Kura - Makhor (Revealed Recordings)
  • Kura - Blow Out (Oxygen Recordings (Spinnin' Records))
  • Kura feat Sarah Mount - Collide (Oxygen Recordings (Spinnin' Records))
  • Sidney Samson & Kura - Kamikaze (Free Download)
  • Kura - Namek (Oxygen Recordings (Spinnin' Records))
  • Kura & Tony Junior - King Kong (Wall (Spinnin'))
  • Kura - Kubano (Doorn Records (Spinnin')
  • Hardwell & Kura - Calavera (Revealed recordings)
  • Kura - Bounce (Revealed Recordings)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d (en) « Made For Music - DJ Kura », sur Any Arena, (consulté le 3 juin 2015).
  2. a et b (pt) « Biografia », sur Made in Portugal, (consulté le 3 juin 2015).
  3. (en) « Q&A: KURA SPEAKS AHEAD OF TOP 100 DJS TOUR », sur DJ Mag (consulté le 3 juin 2015).
  4. a et b « DJ Kura », sur DJ Mag France (consulté le 3 juin 2015).
  5. a, b, c et d (en) « DJ Kura (#42 on DJ Mag) », (consulté le 3 juin 2015).
  6. a et b (en) « Kura Announces Revealed Recordings Solo Debut Makhor », sur Broadway World, (consulté le 3 juin 2015).
  7. (en) « DJ Mag Top 100 (2014) », sur DJ Mag (consulté le 3 juin 2015).
  8. (en) « DJ KURA TALKS PARTIES & PRODUCING. Make it to Chill for BUD's ‘Made for Music’ Party », sur Any Arena, (consulté le 3 juin 2015).

Liens externes[modifier | modifier le code]