OneRepublic

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
OneRepublic
Description de cette image, également commentée ci-après

One Republic en 2013.

Informations générales
Surnom One Republic
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre musical Pop rock, rock alternatif[1]
Années actives Depuis 2002
Labels Columbia Records, Mosley Music Group, Interscope Records
Site officiel www.onerepublic.com
Composition du groupe
Membres Ryan Tedder
Zach Filkins
Drew Brown
Brent Kutzle
Eddie Fisher
Anciens membres Tim Myers

OneRepublic est un groupe de pop rock américain, originaire de Colorado Springs, dans le Colorado. Après quelques années de succès mitigé, ils attirent l'attention du grand public avec la sortie de leurs singles Apologize et Stop and Stare. Apologize était la chanson la plus téléchargée légalement en 2008 aux États-Unis avec des ventes de plus de cinq millions de téléchargements numériques[2]. Le groupe compte plus de cinq millions d'albums vendus à l'extérieur des États-Unis, ce qui représente au total plus de neuf millions de singles d'Apologize et plus de deux millions de Stop and Stare. Un remix d' Apologize est présenté sur l'album Shock Value de Timbaland et sur le premier album du groupe Dreaming Out Loud.

Biographie[modifier | modifier le code]

Origines (1996)[modifier | modifier le code]

En 1996, Ryan Tedder et Zach Filkins, deux lycéens de la Colorado Springs Christian High School, à Colorado Springs, dans le Colorado[3], décident de former un groupe de rock avec des amis. Après le lycée, Tedder et Filkins se séparent pour aller dans des universités différentes [4],[5].

Retour (2002–2006)[modifier | modifier le code]

En 2002, ils se réunissent à Los Angeles et forment leur deuxième groupe sous le nom de Republic. Tedder a convaincu Filkins, qui vivait à Chicago, de déménager. Neuf mois plus tard, ils signent un contrat avec Columbia Records. Eddie Fisher, Brent Kutzle, et Drew Brown rejoignent Tedder et Filkins. Ils changent leur nom de groupe pour OneRepublic après que leur label a mentionné que le nom Republic pouvait leur apporter des problèmes avec d’autres groupes. Le groupe travaille pendant deux ans et demi pour leur premier album et obtient un grand succès sur MySpace. Ils attirent alors l’attention de plusieurs labels comme celui de Timbaland Mosley Music Group. Peu de temps après, ils signent un contrat avec le label[6].

OneRepublic est formé en 2003 à Colorado Springs (Colorado) sous l'impulsion de Ryan Tedder (chant, piano, guitare) et Zach Filkins (guitare). Relocalisé à Los Angeles, le duo engage Drew Brown (claviers), Brent Kutzle (basse) et Eddie Fisher (batterie). Le groupe attire l'intérêt de nombreux labels, dont Mosley Music Group de Timbaland. En 2003, le groupe décroche un contrat chez Sony BMG. Au bout de trois ans, la major lui rend son contrat.

Dreaming Out Loud (2007–2009)[modifier | modifier le code]

En 2007, repéré sur MySpace, OneRepublic signe ensuite sur le label Mosley Music Group tenu par Timbaland[7]. En 2007 toujours, le groupe fait une apparition dans la série Smallville, plus précisément dans l'épisode 13 de la saison 7. OneRepublic livre dans la foulée son premier album Dreaming Out Loud le 20 novembre 2007, chez Mosley Music Group. L'album atteint la 14e place des classements américains, et 75 000 exemplaires vendus la première semaines[8]. Cependant les réactions des critiques sont mitigées voir négatives[9],[10]. Le magazine Rolling Stone lui attribue deux étoiles sur cinq, mais place le groupe dans sa liste des « groupes à surveiller »[11]. L'album est édité en France en 2008. Ainsi, en 2008, Dreaming Out Loud a été la 49e meilleure vente d'album dans le monde, soit plus d'un million d'exemplaires[réf. nécessaire].

Le premier single, Apologize, est publié dans sa version originale de Dreaming Out Loud. À cette période, Apologize est incluse dans la compilation Shock Value[12]. Le single atteint la première place du Billboard Pop 100 pendant huit semaines consécutives, et la troisième place du Billboard Hot 100. La chanson se vendra à cinq millions d'exemplaires rien qu'aux États-Unis, et sera certifié quintuple-disque de platine par la RIAA[13]. La chanson est un véritable succès international, qui atteint la première place des classements de seize pays, dont l'Australie, l'Allemagne, l'Italie et la Suède.

Waking Up (2009–2011)[modifier | modifier le code]

OneRepublic au Zermatt Unplugged en 2011 en Suisse.

Le 17 novembre 2009, le groupe sort son deuxième album appelé Waking Up. Après l'énorme succès des singles Apologize et Stop and Stare, les chansons All the Right Moves, Secrets et Good Life propulse l'album dans les charts américains à la 21e place. En juin 2010, une nouvelle collaboration est faite entre Timbaland et OneRepublic qui font ensemble un remix de la chanson Marchin On qui apparait dans l'album de Timbaland, Shock Value II. Le 16 juin 2010, OneRepublic effectuait la première partie de Bon Jovi au Palais omnisports de Paris-Bercy, et les 11 et 12 septembre 2010, ils font la première partie de U2 au Stade du Letzigrund de Zurich. En 2011, OneRepublic sort un remix de Good Life en compagnie du chanteur B.O.B.

En 2010, le groupe apparait dans l'Apprenti sorcier avec leur single Secrets. En 2010 toujours, le groupe apparait également dans Easy A avec le single Good Life. Le , OneRepublic confirme sur Twitter la sortie de leur troisième album[14] appelé "Life in Color", prévu pour début 2012. Lors d'une tournée dans les pays européens dans des concerts à Vienne ou Prague, le groupe dévoile au grand jour leur premier morceau de ce futur album, s'appelant également Life in Color.

Native (2012–2014)[modifier | modifier le code]

En 2012, Ryan Tedder fait une apparition dans la première saison de Smash. Après leur passage lors de l'iTunes Festival, le , le groupe annonce que leur nouvel album s'appellera finalement Native. Ils dévoilent le titre Feel Again comme premier single. L'album sort le . Il entre dans le classement du Billboard 200 à la quatrième position et se vend à plus de 60 000 exemplaires dès la première semaine.

Feel Again, le premier single, est annoncé pour le 27 août 2012, mais plus tard publié comme single promotionnel. Il sera certifié disque de platine aux États-Unis. Elle est utilisée pour la bande-annonce de The Spectacular Now. Le véritable premier single de l'album, If I Lose Myself, est publié le 8 janvier 2013. Il atteint le top 10 de différents pays européens, et la 74e place du Billboard Hot 100. Le 2 avril 2013, le groupe joue en tête d'affiche sa tournée Native Tour en soutien à l'album, à commencer en Europe. La tournée nord-américaine se fait avec Sara Bareilles[15], et le Native Summer Tour se fait avec The Script et American Authors. La tournée se termine en Russie le 9 novembre 2014, terminant ainsi avec 169 concerts, la plus grosse tournée du groupe en date[16].

Le 8 avril 2014, OneRepublic confirme sur Twitter l'enregistrement de la chanson Love Runs Out aux Studio Faust Records de Prague. La sortie du single est repoussée afin de permettre au groupe d'y ajouter des chœurs[17]. La chanson devient la deuxième dans la réédition de l'album sortie le 14 avril. En septembre 2014, OneRepublic publie le clip de I Lived, sixième single extrait de Native. Tedder explique avoir écrit cette chanson pour son fils de 4 ans[18].

Oh My My (depuis 2015)[modifier | modifier le code]

En septembre 2015, le groupe confirme un quatrième album, prévu pour 2016. Le 13 mai 2016, le premier single, Wherever I Go, est publié. Le 3 août, le premier single officiel, Kids est annoncé, et publié le 12 août 2016. Toujours en août, le groupe dévoile la couverture de leur prochain album[19].

Le 9 janvier 2017, le groupe publie un troisième single, Let's Hurt Tonight, qui devient la bande originale du film Collateral Beauty. Le 16 février 2017, le groupe jouera en tête d'affiche du Honda Civic Tour, qui commence le 7 juillet 2017[20].

Membres[modifier | modifier le code]

Membres actuels[modifier | modifier le code]

  • Ryan Tedder - chant, guitare, piano (depuis 2002)
  • Zach Filkins - guitare, chant, violon (depuis 2002)
  • Drew Brown - guitare, glockenspiel, chant, piano (depuis 2002)
  • Eddie Fisher - batterie (depuis 2005)
  • Brent Kutzle - basse, guitare, piano, violoncelle, chant (depuis 2007)

Membre additionnel[modifier | modifier le code]

Ancien membre[modifier | modifier le code]

  • Tim Myers : guitare, basse (2002-2007)

Chronologie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

Reprises[modifier | modifier le code]

Singles[modifier | modifier le code]

Récompenses et nominations[modifier | modifier le code]

Année Récompense Catégorie Résultat
2008 Teen Choice Awards Meilleure percée musicale Nommé
Chanson rock (Stop and Stare) Gagné
MuchMusic Video Awards Meilleure vidéo internationale - groupe (Apologize) Nommé
Meilleure vidéo internationale - groupe (Stop and Stare) Nommé
ECHO Hit national/international de l'année (Apologize) Nommé
MTV Asia Awards Best Hook Up (Apologize) Gagné
Breakthrough Artist Nommé
Premios 40 principales Meilleur succès international (Apologize) Gagné
MTV Europe Music Awards Meilleur nouveau groupe Nommé
2009 People's Choice Awards, USA Chanson rock préférée (Apologize) Nommé
Grammy Awards Meilleure performance pop d'un groupe ou duo vocal (Apologize) Nommé
ECHO Meilleur groupe international Nommé
2010 Eska Awards Groupe de l'année Gagné
Teen Choice Awards Meilleure chanson rock (All The Right Moves) Nommé
2011 Teen Choice Awards Choice Music: Rock Group Nommé
Choice Music: Rock Track (Good Life) Nommé
American Music Awards Groupe/duo pop-rock préféré Nommé
2012 Peoples Choice Awards, USA Groupe préféré Nommé

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Elliah Heifetz, « OneRepublic – Native », sur musicOMH, (consulté le 21 novembre 2016).
  2. (en) « OneRepublic's "Apologize" Hits 3 Million Download Sales »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), Digital Media Wire,
  3. (en) « OneRepublic : Biography »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), OneRepublic.
  4. (en) Pete Freedman, « One Love: Who the Hell is OneRepublic? And What's This About Them Being from the Springs? », Colorado Springs Independent, (consulté le 7 avril 2010)
  5. (en) « OneRepublic Waking Up » [PDF], Campbell.edu (consulté le 17 juin 2015).
  6. (en) August Brown, « Rocky road to the top », Los Angeles Times,‎ (lire en ligne)
  7. (en) August Brown, « Rocky road to the top », Los Angeles Times,
  8. (en) Keith Caulfield, « Blake Shelton Set for His Best Sales Week Ever on Billboard 200 Chart », Billboard (consulté le 29 mars 2015).
  9. (en) Andrew Leahey, « Dreaming Out Loud > Review », AllMusic, (consulté le 26 mars 2010).
  10. (en) « OneRepublic – Dreaming Our Loud », Robert Christgau (consulté le 26 mars 2010).
  11. (en) « OneRepublic: Artist to Watch 2009 », Rolling Stone : Rock and Roll Daily, .
  12. (en) Adrian Thrills, « He wrote Leona Lewis's huge hit Bleeding Love and stood up to Simon Cowell but Ryan Tedder just wants to be a star himself », Daily Mail (consulté le 7 septembre 2015).
  13. (en) « OneRepublic's "Apologize" Hits 3 Million Download Sales »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), Digital Media Wire, .
  14. sortie du 3e album
  15. (en) « Sara Bareilles, OneRepublic Announce Co-Headlining Tour », Billboard.com (consulté le 13 juillet 2013).
  16. (en) « Tour », OneRepublic (consulté le 29 décembre 2013)
  17. (en) « Latest Chart News », Bigtop40.
  18. (en) Aurelie Corinthos, « OneRepublic's Ryan Tedder Wrote This Song for His Son – And Now the Remix Will Help Fight AIDS », People, .
  19. (en) Robbie Daw, « OneRepublic Reveal 'Oh My My' Album Cover, Announce October Release Date », Idolator, (consulté le 31 août 2016).
  20. (en) Gil Kaufman, « OneRepublic Headlining 2017 Honda Civic Tour: See the Dates », sur Billboard, .

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :