L'Emmerdeur (film, 1973)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir L'Emmerdeur.
L'Emmerdeur
Réalisation Édouard Molinaro
Scénario Francis Veber
Acteurs principaux
Pays d’origine Drapeau de la France France
Genre Comédie
Durée 80 minutes
Sortie 1973

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

L'Emmerdeur (titre italien : Il rompiballe) est un film franco-italien réalisé par Édouard Molinaro, avec Jacques Brel et Lino Ventura, sorti en 1973. Le scénario est signé Francis Veber, d'après sa pièce Le Contrat (1971, avec Jean Le Poulain et Raymond Gérôme).

En 2005, Francis Veber réadapte la pièce originale. La nouvelle version est créée à Paris avec Patrick Timsit et Richard Berry dans les rôles principaux. Veber tourne lui-même le film tiré de cette seconde version, avec les mêmes interprètes qu'à la scène.

Synopsis[modifier | modifier le code]

M. Milan (Lino Ventura) est un tueur à gages qui doit exécuter son « contrat » depuis sa chambre d'hôtel donnant sur le palais de justice de Montpellier. Son voisin, François Pignon (Jacques Brel), représentant en chemises, délaissé par son épouse qui l’a quitté pour le docteur Fuchs (Jean-Pierre Darras), un neurologue réputé, tente de se suicider en se pendant à la tuyauterie de la salle de bains et provoque une inondation. Milan persuade le garçon d'étage de ne pas appeler la police, promettant de veiller lui-même sur le dépressif pour éviter une récidive. Il se trouve alors englué irrémédiablement dans les problèmes de Pignon au détriment de sa mission.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Adaptations[modifier | modifier le code]

Autour du film[modifier | modifier le code]

Au début du film, Lino Ventura est rudoyé par un routier Jean Franval dans un bar dont le barman est en train de ranger un disque 33 tours dans sa pochette, il s'agit d'un disque de Jacques Brel.

Lors d'une des premières scènes dans l'hôtel à Montpellier, une énorme incohérence s'est glissée dans le scénario. Jacques Brel bloque la porte entre sa chambre et celle de Lino Ventura avec une chaise pour pouvoir se suicider à l'aise. Lino Ventura n'arrive d'ailleurs pas à ouvrir la porte. Or celle-ci s'ouvre vers lui, la chaise de l'autre côté ne servant donc strictement à rien.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]