Les Flamingants

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Les F…

Chanson de Jacques Brel
extrait de l'album Les Marquises
Sortie 1977
Enregistré
Studio Hoche, Paris
Durée 3:27
Genre Chanson française, pop
Format 33 tours, 45 tours
Auteur Jacques Brel
Compositeur Jacques Brel, João Donato
Label Barclay

Les Flamingants, ou Les F… est une chanson de Jacques Brel, parue en 1977. Extraite de l'album Les Marquises, la chanson sort en 45 tours (la face B propose le titre Les Marquises).

Histoire[modifier | modifier le code]

La chanson Les Flamingants est originellement une composition du pianiste brésilien João Donato, intitulée O sapo (le crapaud). Le morceau fut écrit pour le pianiste brésilien Sergio Mendes. Très populaire au sein du mouvement tropicaliste, Donato rentre au Brésil au début des années 1970 après son exil aux États-Unis. Les jeunes interprètes du mouvement tropicaliste s'emparent de ses compositions[Mal dit] et ajoutent des paroles aux mélodies. À la base un instrumental, la chanson fut notamment reprise par Caetano Veloso qui en change le titre en A rã (la grenouille) et y ajoute des paroles évoquant les sauts de celle-ci et son parcours de fleur en fleur dans la nature[1]. João Donato également reprend le morceau en adoptant le nouveau titre dans son album Quem è Quem de 1973.

La version de Jacques Brel est très différente et s'écarte du la mouture de Caetano Veloso. Elle devient une charge politique violente contre les « Flamingants », qui se termine par « Je persiste et signe, je m'appelle Jacques Brel ». Le titre sur la pochette du disque est Les F…, qui sous-entend la grossièreté du terme (comme La Putain respectueuse est parfois titrée La P… respectueuse)[2],[3].

Références[modifier | modifier le code]

  1. fheurides, « a rã - caetano », (consulté le 31 juillet 2016)
  2. « « Les F… », la grande colère de Jacques Brel », France Info, (consulté le 27 avril 2014)
  3. Laurent Bibard, Penser avec Brel, L'Harmattan, , 209 p., p. 143