Les Bourgeois

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bourgeois.

Les Bourgeois est une chanson de Jacques Brel datant de 1962 enregistrée en version française en studio le 9 mars 1962 et figurant dans l'album Les Bourgeois. Les paroles sont de Jacques Brel et la musique de Jean Corti[1].

Analyse du texte[modifier | modifier le code]

Le texte évolue temporellement dans une unité de lieu, où l'on retrouve les mêmes personnages à différents âges. Le leitmotiv change de sens à mesure que leurs positions sociales évoluent. Il existe deux prises différentes de la chanson. La première est disponible en monophonie sur les premières versions des disques et la deuxième en stéréophonie notamment dans la compilation Brel chante en Multiphonie paru en 1966 et dans les différentes intégrales en disques compact.

La grosse Adrienne.

Dans les deux premières strophes, le narrateur explique que lui et ses deux camarades (Pierre et Jojo), prenaient l'habitude de provoquer les notaires bourgeois sortant de l’Hôtel des Trois Faisans, en chantant une chanson grivoise tout en montrant leurs fesses :

« Les bourgeois c'est comm' les cochons / Plus ça devient vieux, plus ça devient bête, / Les bourgeois c'est comme les cochons / Plus ça devient vieux plus ça devient... »

Dans la dernière strophe, les trois compères devenus eux-mêmes notaires, viennent se plaindre auprès du commissaire de police, de l'agissement de trois « jeunes peigne-cul » qui, chaque soir en sortant du bar de l’Hôtel des Trois Faisans, leur montrent leurs derrières en chantant la même chanson grivoise qu'ils chantaient eux-mêmes dans leur jeunesse.

« La grosse Adrienne de Montalant » fait référence à la tenancière d'un café populaire dans les années 1950 à Mouscron (Belgique), dans le quartier du Mont-à-Leux : Adrienne du Mont-à-Leux. Le nom exact fut modifié pour faciliter la rime[2],[3],[4] La ville de Mouscron en a fait une géante sortie pour la première fois lors de la fête des hurlus en [2].

Adaptations et reprises[modifier | modifier le code]

Adaptations[modifier | modifier le code]

  • Jacques Brel a enregistré une version néerlandaise de cette chanson : De Burgerij[5].
  • Les Bourgeois a également été adaptée deux fois en anglais : The Middle Class par Mort Shuman et Eric Blau (en) en 1968 et en 1991, par Tom Robinson Yuppie Scum.

Reprise[modifier | modifier le code]

Dans la culture[modifier | modifier le code]

Information icon with gradient background.svg Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section proviennent du générique de l'œuvre audiovisuelle présentée ici.Information icon with gradient background.svg Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section peuvent être confirmées par la base de données IMDb.

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]