Le Plat Pays

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le Plat Pays
Single de Jacques Brel
Sortie 1962
Durée 2 min 40
Genre Variété française

Le Plat Pays est une chanson de Jacques Brel sortie en 1962. Mijn Vlakke Land est une adaptation par Ernst van Altena en néerlandais.

Inspiration[modifier | modifier le code]

La chanson a été inspirée à Brel par le poète Jean Villard (dit Gilles), qui décrit dans La Venoge le parcours d'une rivière, la Venoge, à travers le canton de Vaud, dans sa Suisse natale.

Arrivé à Paris en 1947, Gilles a ouvert sur la rive droite le cabaret « Chez Gilles », où Brel a chanté. C'est là, en juillet 1954, que Brel l'a entendu lire La Venoge. En 1970, Brel a révélé à son instructeur en aviation, Jean Liardon, également Suisse, alors qu'ils survolaient le lac Léman, l'influence que ce poème a eu sur la rédaction du Plat Pays : « Jacques m'a dit qu'en entendant Gilles dire sa Venoge, il a pensé : “Si quelqu'un arrive à parler aussi bien de son pays, je peux aussi parler du mien.” C'est l'origine de sa chanson Le Plat Pays[1]. »

Sur la fin de sa vie, en Polynésie, Brel l'a également confié à son ami et médecin Paul-Robert Thomas : « J'ai toujours été fasciné par un poète suisse qui préférait les lacs et les rivières à la mer. Au cours d'une de nos rencontres, cet homme m'a lu un texte sur un ruisseau qui traversait sa prairie. Ému par cette tendresse territoriale, j'ai eu ce soir-là l'idée d'écrire une chanson sur mon pays[2]. »

Description[modifier | modifier le code]

La chanson évoque le paysage de la région d'où venaient ses ancêtres paternels : la Flandre-Occidentale, qui n'est dotée d'aucun vallonnement. On peut par extension y voir aussi une évocation de la Flandre, voire même de la Belgique dans son ensemble, compte tenu de son relief globalement peu élevé. Chaque couplet correspond à un des points cardinaux et à une des quatre saisons. Le Plat Pays est l'une des rares chansons de Brel dont il reconnaissait qu'elle pouvait être considérée comme un poème[3].

Avec Quand on n'a que l'amour, Le Plat Pays est la seule chanson de son répertoire qu'il continue d'interpréter sur scène à la guitare durant les années 1960. Toutefois, l'album Brel en scène en donne une version inattendue, Jacques Brel ayant décidé de déclamer le texte plutôt que de le chanter.

Reprises et références[modifier | modifier le code]

Musique[modifier | modifier le code]

  • Serge Lama, Pierre Bachelet, Pierre Rapsat et Nana Mouskouri sont parmi les interprètes qui ont repris la chanson.
  • Les Snuls ont en 1990 samplé le premier mot de la chanson « avec » pour créer leur simple Avec, interrogeant le Grand Jacques quant à ses préférences diverses, avec ou sans.
  • Starflam, groupe de rap liégeois, a créé en 1998 une chanson relative à la Belgique, intitulée Ce plat pays qui est le mien II.

Bande dessinée[modifier | modifier le code]

  • Dans Astérix chez les Belges (1979), Astérix, Obélix et le chef du village Abraracourcix marchent à travers la Belgique, lorsque ce dernier fait un commentaire sur le paysage qui n'est pas très accidenté. Le chef belge qui les accompagne répond : « Dans ce plat pays qui est le mien, nous n'avons que des oppidums pour uniques montagnes ». C'est une référence à la chanson dans laquelle Brel chante « Avec des cathédrales pour uniques montagnes... ». Cela n'apparaît pas dans les traductions de l'album en langues étrangères.

Cinéma[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Eddy Przybylski, Jacques Brel : La valse à mille rêves, Paris, L'Archipel, , 765 p. (ISBN 978-2-8098-0086-9), p. 156.
  2. Paul-Robert Thomas, Jacques Brel : J'attends la nuit, témoignage, Paris, Le Cherche-midi, coll. « Documents », , 155 p. (ISBN 2-86274-842-0), p. 64.
  3. Interview de Jacques Chancel, Le Grand Échiquier.