Dionne Warwick

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Warwick.
Dionne Warwick
Description de cette image, également commentée ci-après
Dionne Warwick en 2003
Informations générales
Nom de naissance Marie Dionne Warrick
Naissance (77 ans)
East Orange,
Drapeau du New Jersey New Jersey,
Drapeau des États-Unis États-Unis
Activité principale Chanteuse, parolière, compositrice, actrice, écologiste, humanitaire
Genre musical R&B, soul, pop
Années actives 1962 – présent
Labels Scepter Records (en) (1964 – 1971)
Warner Bros. Records (1972 – 1977)
Arista Records (1979 – 1995)
Independent Era (1996 – 2004)
Concord (2005 – Present)

Marie Dionne Warrick, connue sous le nom Dionne Warwick, née le à East Orange (New Jersey), est une chanteuse, parolière, compositrice et actrice américaine.

Biographie[modifier | modifier le code]

Elle est surtout connue comme interprète de chansons écrites par Burt Bacharach et Hal David, avec lesquels elle a connu de grands succès dans les années 1960. Au cours de sa carrière, elle a reçu cinq Grammy Awards.

Dionne a adopté le nom Warwick par suite d'une erreur typographique sur la pochette de son premier single en 1963. Elle participe au festival de Sanremo, en 1967, avec Dedicato all'amore (Dédié à l'amour) jumelé avec Peppino di Capri et, l'année suivante, avec La voce del silenzio (La voix du silence) jumelé avec Tony Del Monaco. Entre 1971 et 1974 environ, elle y rajouta un « e » sur les conseils d'un numérologue.

En 1985, elle fait partie du collectif USA for Africa, institué par Diana Ross, Harry Belafonte, Quincy Jones, Lionel Richie et Michael Jackson.

Durant sa carrière, Dionne Warwick a partagé son temps entre les États-Unis et le Brésil; Son dernier album pour Arista Records, Aquarela do Brasil (Aquarelle du Brésil), en 1994, fut acclamé par la critique, et il est en quelque sorte une vitrine sur son amour de longue date pour le peuple et la musique de son pays d'adoption.

Le , Dionne Warwick a été nommée Ambassadrice de bonne volonté[1] de l’Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO).

En 2011, elle participe à la onzième édition[2] du jeu de télé-réalité de Donald Trump, The Apprentice, dans la version star (The Celebrity Apprentice 4)[3]; en compétition avec notamment La Toya Jackson, Lisa Rinna, Marlee Matlin, Lil Jon et le vainqueur John Rich, elle a été éliminée au quatrième épisode.

En 2013, elle entreprend une tournée mondiale coïncidant avec la sortie de son album NOW en 2012[4],[5].

2016 : Projet d'un biopic sur sa vie[modifier | modifier le code]

C'est le au Festival de Cannes que Dionne Warwick annonce qu'un biopic sur sa propre vie devrait sortir en 2017 avec au casting LeToya Luckett qui se mettra dans la peau de Dionne et aussi Lady Gaga qui interprétera la défunte chanteuse et rivale de Warwick, Cilla Black. Quelques heures après l'annonce de Gaga au casting de ce biopic, son équipe (la Haus of Gaga) dément sa participation au projet mais un instant après Warwick re-confirme la présence de la star new-yorkaise au projet[6].

Vie privée[modifier | modifier le code]

Warwick épouse l'acteur William Elliott en 1966[7] puis se remarient en 1967 à Milan et divorce en 1975. Le couple aura deux enfants David (en 1969) et Davon (en 1973).

Son premier enfant, David était engagé dans la police de Los Angeles avant de devenir auteur-compositeur. Au cours des années 2000, il fait ses premiers pas au cinéma dans Ali où il joue le rôle du chanteur Sam Cooke, également, il a chanté en tournée avec sa mère de façon périodique.

Son second enfant, Davon est producteur et a travaillé avec de nombreux artistes dont sa mère.

Elle possédait une résidence dans l'état de Bahia au Brésil du début des années 1960 jusqu'en 2005[8] quand elle la vend pour des raisons familiales. En 2010, lors d'une entrevue à la télévision brésilienne elle déclare que le Brésil était l'endroit où elle avait l'intention de passer le reste de sa vie après sa retraite.

Relations[modifier | modifier le code]

Sa mère, Lee Drinkard est sœur de Emily alias Cissy Houston qui est chanteuse, elle est cousine avec le joueur de basket-ball Gary Garland et la chanteuse Whitney Houston, également, grand-tante de Bobbi Kristina Brown. Elle serait aussi cousine éloignée de la chanteuse d'opéra Leontyne Price.

Drogue et fraude fiscale[modifier | modifier le code]

En 2002, la chanteuse est arrêtée à l'aéroport international de Miami pour possession de stupéfiants donc 11 cigarettes de marijuana ont été retrouvées dans ses bagages, elle fut accusé pour possession de marijuana soit 5 grammes[9].

En 2007, elle figure dans le top 250 des contribuables délinquants, une liste annuelle publié par la California Revenue & Taxation dans laquelle ces personnes voient leurs arriérés d'impôt ont augmentés de plus 100 000 $. Elle devait 2.2 millions$ en impôt impayé à la Internal Revenue Service[10], en 2009, la Internal Revenue Service reconnaisse avoir fait une erreur et réduit le montant à 1.2 millions$[11].

En 2013, Warwick déclare faillite, cette faillite est due à une mauvaise gestion remontant dans les années 1990 où elle cumule plus de 7 millions$ en dette à la Internal Revenue Service et 3 millions$ à l'état de la Californie[12].

Discographie sélective[modifier | modifier le code]

Principales chansons[modifier | modifier le code]

Albums[modifier | modifier le code]

Dionne Warwick en 1973.
  • 1963 : Presenting Dionne Warwick (Album classé parmi les 50 plus grands albums de tous les temps catégorie "Women who rock" par Rolling Stone Magazine)[13]
  • 1964 : Anyone Who Had a Heart
  • 1964 : Make Way for Dionne Warwick
  • 1965 : The Sensitive Sound of Dionne Warwick
  • 1965 : Here I Am (en)
  • 1966 : Dionne Warwick In Paris
  • 1967 : Here, Where There Is Love
  • 1967 : Dionne Warwick Onstage and In the Movies
  • 1967 : The Windows of the World
  • 1968 : Dionne in the Valley of the Dolls
  • 1968 : Magic of Believing
  • 1968 : Promises Promises
  • 1969 : Soulful
  • 1969 : Dionne Warwick's Greatest Motion Picture Hits
  • 1970 : I'll Never Fall In Love Again
  • 1970 : Very Dionne
  • 1971 : The Dionne Warwick Story: Live
  • 1972 : Dionne
  • 1972 : From Within
  • 1973 : Just Being Myself
  • 1975 : Then Came You
  • 1975 : Track of the Cat
  • 1977 : A Man and a Woman (avec Isaac Hayes)
  • 1977 : Only Love Can Break a Heart
  • 1977 : Love at First Sight
  • 1979 : Dionne
  • 1980 : No Night So Long
  • 1981 : Hot! Live and Otherwise
  • 1982 : Friends in Love
  • 1982 : Heartbreaker
  • 1983 : How Many Times Can We Say Goodbye
  • 1985 : Finder of Lost Loves
  • 1985 : Friends
  • 1987 : Reservations for Two
  • 1989 : Dionne Warwick Sings Cole Porter
  • 1993 : Friends Can Be Lovers
  • 1995 : Aquarela Do Brazil
  • 1998 : Dionne Sings Dionne
  • 2000 : Dionne Sings Dionne Vol. 2
  • 2004 : My Favorite Time of the Year
  • 2006 : My Friends and Me
  • 2008 : Why We Sing
  • 2011 : Only Trust Your Heart
  • 2012 : Now (A Celebratory 50th Anniversary Album)

Participation au festival de Sanremo[modifier | modifier le code]

Filmographie partielle[modifier | modifier le code]

Actrice[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. www.fao.org
  2. http://www.purepeople.com/media/dionne-warwick-l-une-des-candidates-de_m495833
  3. http://www.purepeople.com/media/dionne-warwick-sur-le-tournage-de_m498791
  4. (en) « Dionne Warwick Album And Tour »
  5. (en) « Carlos Keyes Books Dionne Warwick on World Tour »
  6. « Lady Gaga dans le biopic de Dionne Warwick ! | Gagassip.fr », sur www.gagassip.fr (consulté le 14 mai 2016)
  7. « William Elliott », sur IMDb (consulté le 21 mai 2018)
  8. (en-GB) Jacqui Goddard, « Dionne Warwick: dizzying downfall of a bankrupt diva », {{Article}} : paramètre « périodique » manquant,‎ (ISSN 0307-1235, lire en ligne)
  9. « Dionne Warwick arrested for pot possession - CNN », (consulté le 21 mai 2018)
  10. (en) Robert W. Wood, « Dionne Warwick Proves IRS Tax Liens Can Be Wrong », Forbes, {{Article}} : paramètre « date » manquant (lire en ligne)
  11. « Dionne Warwick -- $1.2 Million Break in Unpaid Tax Case », TMZ, {{Article}} : paramètre « date » manquant (lire en ligne)
  12. « Dionne Warwick files for bankruptcy in New Jersey - New York News | NYC Breaking News », (consulté le 21 mai 2018)
  13. Classé parmi les 50 plus grands albums de tous les temps (Women who rock The 50 greatest albums of all time)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]