Système presbytérien synodal

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant le protestantisme
Cet article est une ébauche concernant le protestantisme.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Le régime presbytérien synodal (ou presbytéro-synodal) est l'une des formes d'organisation des Églises protestantes, c'est la plus usitée au sein des Églises réformées.

Ce système suppose une complémentarité de deux niveaux

  • Un niveau local qui est celui de l'association cultuelle locale, dirigée par un conseil presbytéral
  • Un niveau national, qui est celui du synode, dont les délégués sont élus par les instances locales, à parité entre des pasteurs et des laïcs.

Le niveau local de gouvernement de l'Église[modifier | modifier le code]

C'est celui des Anciens du consistoire, dit aussi Conseil presbytéral (du grec presbuteroi, les plus anciens, désignant déjà les responsables de la cité ou de la communauté). Il est directement responsable de la vie spirituelle et matérielle de la communauté, et, généralement, nomme et révoque le(s) pasteur(s). Il participe aux frais communs définis par les synodes.

Le niveau synodal[modifier | modifier le code]

Le niveau du gouvernement de l'union est celui des synodes, composés de pasteurs et de délégués des conseils presbytéraux. Le synode national est responsable notamment :

Les synodes élisent un conseil qui gère les affaires courantes de l’Église entre deux sessions synodales. Au sein de ce bureau, sont élus un président et un trésorier.

Les synodes délèguent une partie de leur autorité à des commissions permanentes.