Fidel V. Ramos

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Fidel V. Ramos
Illustration.
Fidel V. Ramos en 1998.
Fonctions
Président des Philippines

(6 ans)
Élection
Vice-président Joseph Estrada
Prédécesseur Corazon Aquino
Successeur Joseph Estrada
Secrétaire de la Défense nationale

(3 ans, 5 mois et 26 jours)
Président Corazon Aquino
Prédécesseur Rafael Ileto
Successeur Renato de Villa
Chef d'état-major des Forces armées des Philippines

(2 ans)
Prédécesseur Fabian Ver
Successeur Renato de Villa
Biographie
Nom de naissance Fidel Valdez Ramos
Date de naissance
Lieu de naissance Lingayen (Pangasinan, Philippines)
Date de décès (à 94 ans)
Lieu de décès Makati (Grand Manille, Philippines)
Nationalité philippine
Parti politique Lakas-CMD
Conjoint Amelita Martinez
Enfants Angelita Ramos
Josephine Ramos
Carolina Ramos
Cristina Ramos
Gloria Ramos
Diplômé de Académie militaire de West Point
Université de l'Illinois à Urbana-Champaign
Université Ateneo de Manila
Profession Militaire
Ingénieur civil
Résidence Palais de Malacañang, Manille

Fidel V. Ramos
Présidents des Philippines

Fidel Valdez Ramos, né le à Lingayen (Pangasinan) et mort le à Makati (Grand Manille)[1], est un général et homme d'État philippin.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fidel V. Ramos sort diplômé de l'Académie militaire des États-Unis de West Point en 1950[2]. Il rejoint l'armée philippine et intègre le 20e bataillon des Forces philippines expéditionnaires en Corée (Philippine Expeditionary Forces to Korea - PEFTOK), qui combat pendant la guerre de Corée. Il est un chef de peloton de reconnaissance de l'infanterie et est l'un des héros de la bataille d'Hill Eerie.

Fidel V. Ramos succède à Corazon Aquino comme président des Philippines du au , devançant Miriam Defensor Santiago au terme d'un décompte controversé des votes[3]. Il est alors le premier président philippin à ne pas être de religion catholique romaine.

Bien qu'il fût cousin et ministre de la Défense du dictateur Ferdinand Marcos, il est l'une des figures les plus importantes des manifestations qui poussent Marcos hors du pouvoir. Durant la présidence de Corazon Aquino, du au , il aide à déjouer sept tentatives de coup d’État militaires.

Distinctions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Philippines : décès de l'ancien président Fidel Ramos à 94 ans », sur tv5monde.com, (consulté le )
  2. (en) Don Tagala, ABS-CBN North America News, « Pinoy graduates with honors at West Point », sur ABS-CBN News (consulté le )
  3. (en-US) « Ramos Widens Lead in Philippine Election : Vote count: With the Aquino-backed candidate far ahead, a combative opponent vows a hunger strike in protest. », sur Los Angeles Times, (consulté le ).
  4. (en) « Honorary Doctorates,Prize and Awards », Waseda University, consulté sur www.waseda.jp le 19 septembre 2012

Liens externes[modifier | modifier le code]