Liste des meilleurs films jamais réalisés

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Citizen Kane (1941), réalisé par Orson Welles, arrive en tête de plusieurs sondages internationaux, dont cinq consécutifs de la revue Sight and Sound.

Cette liste des meilleurs films jamais réalisés se base sur des sondages d'opinion nationaux et internationaux, sur l'avis des critiques ou du public.

Certains sondages se concentrent sur tous les films, tandis que d'autres se concentrent sur un genre ou un pays en particulier. Les systèmes de votes diffèrent d'un sondage à l'autre : certains souffrent de biais d'autosélection, de démographie biaisée, tandis que d'autres peuvent être sensibles à des formes d'interférence telles qu'un mauvais comptage des votes.

Critiques et cinéastes[modifier | modifier le code]

Sight and Sound[modifier | modifier le code]

Sueurs froides (Vertigo) (1958) est classé no 1 dans le plus récent sondage de la revue Sight and Sound.
Article détaillé : Sight and Sound.

Tous les dix ans, depuis 1952, le magazine de cinéma britannique Sight and Sound demande à un groupe de critiques internationaux de cinéma de voter pour le plus grand film de tous les temps. Depuis 1992, ils sont invités à voter séparément. 63 critiques participent en 1952, 70 critiques en 1962, 89 critiques en 1972, 122 critiques en 1982, 132 critiques et 101 réalisateurs en 1992, 145 critiques et 108 réalisateurs en 2002, et 846 critiques et 358 réalisateurs en 2012[1].

Ce sondage est considéré comme l'une des plus importantes listes de films jamais réalisés. Le critique américain Roger Ebert le décrit comme « de loin le plus respecté des innombrables sondages de grands films, le seul que les gens du cinéma prennent au sérieux ».

  • Le Voleur de bicyclette (1948) arrive en tête du premier sondage de 1952 avec 25 votes[1].
  • Citizen Kane (1941) arrive en tête de cinq sondages consécutifs, avec 22 votes en 1962, 32 votes en 1972, 45 votes en 1982, 43 votes en 1992, et 46 votes en 2002. Il domine également les deux premiers sondages de réalisateurs, avec 30 voix en 1992 et 42 voix en 2002[1].
  • Sueurs froides (1958) arrive en tête du sondage en 2012 avec 191 votes, détrônant Citizen Kane[1]. Voyage à Tokyo (1953) arrive en tête du sondage de réalisateurs en 2012 avec 48 votes, détrônant Citizen Kane[1].

À noter : La Règle du jeu (1939) est le seul film à apparaître dans tous les sondages des critiques, atteignant la place de numéro 2 en 1972, 1982 et 1992. Sa seule apparition dans le sondage de réalisateurs est à la neuvième place en 2002[1].

Autres sondages d'importance[modifier | modifier le code]

Huit et demi (1963) est le film italien le mieux classé dans de nombreux sondages professionnels internationaux.
  • Le Cuirassé Potemkine (1925) est classé no 1 avec 32 votes lorsque le Festival mondial du Film et des Beaux-Arts de Belgique a demandé à 63 professionnels du cinéma dans le monde, surtout des réalisateurs, de voter pour les meilleurs film de la première moitié du siècle en 1951[2]. Il est également classé no 1 au moment où l'Exposition universelle de Bruxelles fait voter 117 experts de 26 pays en 1958[3].
  • Citizen Kane (1941) est classé no 1 avec 48 votes lorsque le magazine français Les Cahiers du cinéma demande à 78 critiques et historiens français de voter pour les meilleurs films en 2007[4]. Il est également classé no 1 avec 48 votes dans un sondage du site internet chinois Cinephilia.net auquel prennent part 135 critiques, universitaires, conservateurs et travailleurs culturels sinophones en 2012[5]. Il est classé no 1 avec 49 votes dans un sondage du magazine espagnol Nickel Odeon (es) prenant en compte les votes de 150 experts cinématographiques espagnols en 1999.
  • Sueurs froides (1958) est classé no 1 avec 39 votes dans un sondage du magazine allemand Steadycam (de) prenant en compte les votes de 174 critiques et cinéastes en 2007[6]. Il arrive également en tête avec 25 votes dans un sondage du magazine iranien Film (en) prenant en compte les votes de 92 critiques iraniens en 2009[7].
  • Huit et demi (1963) est classé comme le meilleur film sonore étranger (c'est-à-dire non-suédois) avec 21 votes dans un sondage de 1964 prenant en compte les votes de 50 professionnels du cinéma suédois organisé par le magazine Chaplin (sv)[8]. Il arrive également en tête dans un sondage du musée de la cinématographie de Łódź (pl) prenant en compte les votes de 279 professionnels du cinéma polonais (cinéastes, critiques, et professeurs) en 2015[9]
  • Le Parrain (1972) est classé no 1 dans un sondage du magazine japonais Kinema Junpō prenant en compte les votes de 114 critiques et professionnels du cinéma japonais afin d’élire le meilleur film étranger (c'est-à-dire non-japonais) en 2009[10]. Il est également élu meilleur film dans un sondage du Hollywood Reporter prenant en compte les votes de 2 120 membres de l'industrie, dont chaque studio, agence artistique, agence de publicité et maison de production à Hollywood en 2014[11].
  • Apocalypse Now (1979) est classé no 1 par un groupe de 3 760 critiques et personnalités du cinéma dans l'émission 50 Films to See Before You Die (en) sur Channel 4 en 2006[12].

Agrégateurs de critiques[modifier | modifier le code]

Avis du public[modifier | modifier le code]

Le Parrain (1972) arrive en tête de nombreux sondages d'avis du public et de professionnels.
  • Autant en emporte le vent (1939) est élu film préféré des Américains dans un sondage de 2 279 adultes entrepris par Harris Interactive en 2008[16], et de nouveau dans un autre de 2 276 adultes en 2014[17].
  • Vacances romaines (1953) est élu meilleur film étranger (c'est-à-dire non-japonais) de tous les temps dans un sondage de 1990 prenant en compte les votes d'un million de personnes organisé par la chaîne de télévision publique japonaise NHK[18].
  • Le Parrain (1972) est élu no 1 par les lecteurs de Entertainment Weekly en 1999[19], et également dans un sondage des lecteurs de Time Out en 1998[20]. Le film est élu « Meilleur film de tous les temps » en septembre 2008 par 10 000 lecteurs du magazine Empire, prenant en compte les votes de 150 personnalités de l'industrie du cinéma, et de 50 critiques de films[21].
  • Star Wars, épisode V : L'Empire contre-attaque (1980) est élu meilleur film de tous les temps par plus de 250 000 lecteurs du magazine Empire en 2015[22].
  • Les Évadés (1994) est élu plus grand film de tous les temps par les lecteurs du magazine Empire dans le sondage des « 201 plus grands films de tous les temps » organisé en mars 2006[23].
  • Shiri (1999) est élu film préféré des Coréens avec 11 918 votes dans un sondage en ligne de 2002 prenant en compte les votes de 54 013 personnes organisé par la chaîne Orion Cinema Network[24].
  • La trilogie Le Seigneur des anneaux (2001–2003) est élu comme les films les plus populaires de tous les temps dans un sondage organisé durant l'émission australienne My Favourite Film (en) en 2005[25], et dans un sondage prenant en compte les votes de 120 000 Allemands pour l'émission Die besten Filme aller Zeiten (« Les meilleurs films de tous les temps ») en 2004[26].

Genres ou média[modifier | modifier le code]

Action[modifier | modifier le code]

  • Mad Max 2 : Le Défi (1981) est élu plus grand film d'action de tous les temps dans un sondage de lecteurs du magazine américain Rolling Stone en 2015[27].
  • Piège de cristal (1988) est élu meilleur film d'action de tous les temps avec 21 votes dans un sondage de 2014 prenant en compte les votes de 50 réalisateurs, acteurs, critiques et experts organisé par le Time Out New York[28]
  • Black Panther (2018) arrive en tête du Top 100 des films d'action et d'aventure sur le site Rotten Tomatoes avec un score de 97 % basé sur 489 critiques[29].

Animation (courts et longs-métrages)[modifier | modifier le code]

  • Quel opéra, docteur ? (1957), un cartoon de Bugs Bunny, est nommé comme le plus grand court-métrage d'animation de tous les temps par 1 000 professionnels de l'animation dans le livre The 50 Greatest Cartoons[30].
  • Le Hérisson dans le brouillard (1975) est classé no 1 dans un sondage du Festival d'animation de Laputa de 2003 lors duquel 140 animateurs du monde entier votent pour le meilleur film d'animation de tous les temps[31].
  • Le Conte des contes (1979) est classé no 1 avec 17 votes dans un sondage de l’Olympiade d'animation en 1984 lors duquel un panel de 35 journalistes, universitaires, directeurs de festivals, et programmeurs d'animation votent pour les meilleurs films d'animation[32],[33]. Il est également classé no 1 dans un sondage organisé par le magazine d'animation Dope Sheet en 1997, ainsi que dans un autre organisé par le Festival international du film d'animation de Zagreb, dont les résultats sont annoncés en 2002[33].
  • Toy Story (1995) est élu no 1 du « Top 100 des longs-métrages d'animation de tous les temps » de la Online Film Critics Society (publié en mars 2003). Les votants devaient choisir parmi une liste de plus de 350 films[34]. Il arrive également en tête d'un sondage de 4 000 cinéphiles pour élire le « meilleur film d'animation de tous les temps » en 2009, quand il est ressorti en 3D.
  • Vice-versa (2015) arrive en tête du Top 100 des films d'animation du site Rotten Tomatoes avec un score de 98 % basé sur 349 critiques[35].

Noël[modifier | modifier le code]

La vie est belle (1946) est classé no 1 de plusieurs listes des meilleurs films de Noël.

Comédie[modifier | modifier le code]

  • Certains l'aiment chaud (1959) est élu meilleure comédie de tous les temps dans un sondage prenant en compte les votes de 253 critiques de films de 52 pays organisé par la BBC en 2017[38].
  • Monty Python : La Vie de Brian (1979) est élu plus grande comédie de tous les temps dans un sondage de plus de 22 000 personnes organisé par la chaîne britannique Channel 4 en 2006[39]. Il est également élu plus grande comédie dans un sondage organisé par le magazine britannique Total Film en 2000[40] et par le journal The Guardian en 2007[41].
  • Lady Bird (2017) est classé no 1 du Top 100 des comédies sur Rotten Tomatoes avec un score de 99 % basé sur 352 critiques[42].

Super-héros[modifier | modifier le code]

Catastrophe[modifier | modifier le code]

Documentaire[modifier | modifier le code]

  • L'Homme à la caméra (1929) est élu plus grand film documentaire de tous les temps avec 125 votes (100 critiques et 25 cinéastes) dans un sondage de Sight and Sound en 2014 prenant en compte les votes de 238 critiques, conservateurs, et académiciens (dont de nombreux spécialistes de documentaires) et 103 cinéastes[46].
  • Hoop Dreams (1994) est classé comme plus grand documentaire de tous les temps par l'International Documentary Association en 2007. Les votants devaient choisir parmi une liste de plus de 700 films.
  • Bowling for Columbine (2002) arrive en tête de la liste des 20 films non-fiction préférés de tous les temps sélectionnés par les membres de l'International Documentary Association en 2002[47].
  • Le Funambule (2008) est classé no 1 du Top 100 des films documentaires sur Rotten Tomatoes avec un score de 100 % basé sur 157 critiques[48].

Horreur[modifier | modifier le code]

  • L'Exorciste (1973) est élu meilleur film d'horreur de tous les temps avec 53 votes dans un sondage de 150 experts organisé par Time Out London en 2002[49]
  • Massacre à la tronçonneuse (1974) est classé no 1 dans la liste des plus grands films d'horreur du magazine britannique Total Film en 2005[50].
  • Get Out (2017) est classé no 1 dans le Top 100 des films d'horreur sur Rotten Tomatoes avec un score de 98 % sur 361 critiques[51].

Comédie musicale[modifier | modifier le code]

Voir Le Magicien d'Oz dans la section Agrégateurs de critiques plus en haut.

Énigme[modifier | modifier le code]

Romance[modifier | modifier le code]

  • Casablanca (1942) est élu meilleur film d'amour de tous les temps avec 56 votes dans un sondage de 100 experts organisé par le magazine espagnol Nickel Odeon en 1996[55].
  • Brève Rencontre (1945) est élu meilleur film d'amour de tous les temps avec 25 votes dans un sondage de 101 experts organisé par Time Out London en 2013[56].
  • New York-Miami (1934) est classé no 1 du Top 100 des films d'amour sur Rotten Tomatoes avec un score de 98 % basé sur 55 critiques[57].

Science fiction[modifier | modifier le code]

2001, l'Odyssée de l'espace (1968) est classé comme le meilleur film de science-fiction par différents sondages.
  • 2001, l'Odyssée de l'espace (1968) est élu meilleur film de science-fiction de tous les temps avec 73 votes dans un sondage de 136 experts, cinéastes, écrivains de science-fiction, critiques de films, et scientifiques organisé par le Time Out London[58]. Il est élu meilleur film de science-fiction de tous les temps par 115 membres de Online Film Critics Society en 2002[59]. C'est également le seul film de science-fiction à faire partie des dix meilleurs film dans le sondages des critiques de Sight and Sound (no 10 en 1992, no 6 en 2002 et 2012)[1]
  • Blade Runner (1982) est élu meilleur film de science-fiction par un panel de 56 scientifiques rassemblé par le journal britannique The Guardian en 2004[60]. Dans le magazine New Scientist, Blade Runner est élu « film de science-fiction préféré de tous les temps » dans un sondage de lecteurs en 2008, avec 12 % des votes[61].
  • Black Panther (2018) est depuis peu classé en tête du Top 100 des films de fantasy et de science-fiction sur Rotten Tomatoes avec un score de 97 % basé sur 455 critiques[62].

Muet[modifier | modifier le code]

  • Le Cuirassé Potemkine (1925) est élu meilleur film muet avec 32 votes dans un sondage de 50 professionnels suédois du cinéma organisé par le magazine Chaplin (sv) en 1964[8].

Sports[modifier | modifier le code]

  • Rocky (1976) arrive en tête du sondage en ligne sur les « plus grands films de sports » du site Digital Spy en 2012, avec 18,7 % des votes. Les votants devaient choisir parmi une liste de 25 films[63].
  • Murderball (en) (2005) est classé no 1 du Top 100 des films de sports et fitness sur Rotten Tomatoes avec un score de 98 % basé sur 138 critiques[64].

Western[modifier | modifier le code]

Sondages nationaux[modifier | modifier le code]

Drapeau de l'Allemagne Allemagne[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Cinéma allemand.

Drapeau de l'Australie Australie[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Cinéma australien.
  • Pique-nique à Hanging Rock (1975) est élu meilleur film australien de tous les temps par des membres de l'Australian Film Institute, des guildes et syndicats de l'industrie, des critiques de cinéma, des universitaires et des professeurs, et des membres du National Film and Sound Archive (en), dans un sondage organisé par le comité cinématographique du centenaire victorien et le National Film and Sound Archive en 1996[71].
  • Le Château (en) (1997) est choisi par le public comme le film australien préféré dans un sondage organisé par l'Australian Film Institute en 2008, en collaboration avec l'Australia Post[72].

Drapeau du Bangladesh Bangladesh[modifier | modifier le code]

Drapeau de la Bosnie-Herzégovine Bosnie-Herzégovine[modifier | modifier le code]

  • Te souviens-tu de Dolly Bell ? (1981) est élu meilleur film bosniaque de tous les temps dans un sondage de 13 professionnels du cinéma organisé par les Archives nationales du cinéma de Bosnie-Herzégovine en 2003[74].

Drapeau du Brésil Brésil[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Cinéma brésilien.
  • Limite (1931) est classé no 1 du Top 100 des films brésiliens d'Abraccine (Association des critiques de films brésilienne), à l'unanimité de ses 100 votants en 2015[75].
  • Le Dieu noir et le Diable blond (1964) est élu meilleur film brésilien de tous les temps dans un sondage de 108 critiques et professionnels du cinéma organisé par le magazine brésilien Contracampo en 2001[76].
  • Le Bandit de la lumière rouge (1968) est élu meilleur film brésilien de tous les temps dans un sondage de 102 critiques, chercheurs, et professionnels organisé par le magazine brésilien Filme Cultura en 2011[77],[78].

Drapeau du Canada Canada[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Cinéma canadien.

Drapeau du Chili Chili[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Cinéma chilien.

Drapeau de la République populaire de Chine Chine[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Cinéma chinois.

Drapeau de la Colombie Colombie[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Cinéma colombien.
  • La Stratégie de l'escargot (1993) est élu meilleur film colombien de tous les temps avec 38 votes dans un sondage réalisé en 2015 auprès de 65 critiques et journalistes organisés par le magazine colombien Semana[87].

Drapeau de la Corée du Sud Corée du Sud[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Cinéma sud-coréen.
  • Obaltan (1961) est élu meilleur film coréen de tous les temps avec 48 votes dans un sondage réalisé en 1999 auprès de 140 cinéastes organisés par le journal coréen Chosun Ilbo[88]. Il est également élu meilleur film coréen de tous les temps (à égalité avec La Servante et La Marche des fous (ko)) dans un sondage réalisé en 2014 auprès de 62 spécialistes du cinéma, critiques, professionnels du cinéma, chercheurs et programmateurs organisé par les Archives du film coréen[89].
  • Shiri (1999) est élu film préféré des Coréens avec 11 918 votes dans un sondage en ligne de 54 013 personnes réalisé par la chaîne télévision coréenne Orion Cinema Network[24].
  • Memories of Murder (2003) est élu meilleur film coréen de tous les temps avec 806 votes lors d'un sondage réalisé en 2014 auprès de 1 462 personnes par les Archives du film coréen[90].

Drapeau de la Croatie Croatie[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Cinéma croate (en).
  • Celui qui chante le mal ne pense pas (en) (1970) est élu meilleur film croate de tous les temps par 44 critiques de films croates en 1999, dans un sondage organisé par le magazine croate Hollywood. Il est également élu meilleur film croate par les lecteurs de Hollywood[91].

Drapeau de Cuba Cuba[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Cinéma cubain.
  • Mémoires du sous-développement (1968) est élu meilleur film latino-américain de tous les temps avec 30 votes dans un sondage réalisé en 1999 auprès de 36 critiques et cinéastes de 11 pays, organisé par les critiques Carlos Galiano et Rufo Caballero[92]. Il est également élu meilleur film ibéro-américain de tous les temps dans un sondage réalisé en 2009 auprès de plus de 500 professionnels du cinéma, critiques, journalistes, organisateurs de festivals et cinéphiles du monde entier organisés par le magazine espagnol Noticine[93].

Drapeau de l'Égypte Égypte[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Cinéma égyptien.
  • La Momie (1969) est élu meilleur film arabe de tous les temps (c'est-à-dire le meilleur film d'un pays arabe) dans un sondage réalisé en 2013 auprès de 475 critiques de cinéma, écrivains, romanciers, universitaires et autres professionnels des arts par le Festival international du film de Dubaï[94],[95].

Drapeau de l'Estonie Estonie[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Cinéma estonien.
  • Printemps (1969) arrive en tête du sondage des 10 meilleurs longs-métrages estoniens en 2002 par des critiques de cinéma et journalistes estoniens[96].
  • Bal d'automne (en) (2007) est élu meilleur film estonien de tous les temps avec 29 votes dans un sondage réalisé en 2011 auprès de 33 écrivains et spécialistes du cinéma organisés par l'Association estonienne des journalistes de cinéma[97].

Drapeau de l'Espagne Espagne[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Cinéma espagnol.
  • Viridiana (1961) est élu meilleur film espagnol de tous les temps avec 227 votes lors d'un sondage réalisé en 2016 auprès de 350 experts organisé par le magazine espagnol de cinéma Caimán Cuadernos de Cine[98].
  • Le Bourreau (1963) est élu meilleur film espagnol de tous les temps avec 77 votes dans un sondage de 1995 de 100 critiques et professionnels du cinéma organisé par le magazine espagnol de cinéma Nickel Odeon (es)[99].

Drapeau des États-Unis États-Unis[modifier | modifier le code]

Autant en emporte le vent (1939) arrive en tête de plusieurs sondages américains.
Article détaillé : Cinéma américain.

Drapeau de la Finlande Finlande[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Cinéma finlandais.

Drapeau de la France France[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Cinéma français.
  • La Règle du jeu (1939) est élu meilleur film français de tous les temps avec 15 votes dans un sondage de 85 professionnels du cinéma réalisé en 2012 par le Time Out Paris[108]. Il est élu meilleur film européen de tous les temps avec 56 voix (à égalité avec le film allemand Nosferatu le vampire) dans un sondage de 70 critiques et historiens du cinéma organisé par la Cinémathèque portugaise (de) en 1994[69]. C'est également le seul film classé dans le top 10 de chaque sondage de Sight and Sound[1].

Drapeau de la Géorgie Géorgie[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Cinéma géorgien.
  • Elisso (1928) est élu meilleur film géorgien de tous les temps dans un sondage de critiques organisé par Tbilissi Intermedia[109].

Drapeau de la Grèce Grèce[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Cinéma grec.

Drapeau de Hong Kong Hong Kong[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Cinéma hongkongais.

Drapeau de la Hongrie Hongrie[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Cinéma hongrois.
  • Les Sans-Espoir (1965) est choisi comme meilleur film hongrois dans un sondage hongrois de 2000[111].
  • Le Tango de Satan (1994) est au 36e rang, le plus haut rang pour un film hongrois, dans le sondage de 2012 de Sight and Sound[1].

Drapeau de l'Inde Inde[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Cinéma indien.
  • La Complainte du sentier (1955) est le film indien le mieux classé dans tous les sondages de Sight and Sound, ayant atteint le 6e rang dans le sondage des critiques en 1992[1]. Il arrive également en tête du « Top 10 des meilleurs films indiens » de tous les temps du sondage des utilisateurs du British Film Institute en 2002[112].
  • Le Marché des illusions (en) (1957) est élu comme plus grand film indien de tous les temps avec 16 960 votes dans un sondage en ligne de IBN Live en 2013. Les votants devaient choisir dans une liste de 100 films indiens de différentes langues, et 70 926 personnes ont participé[113],[114].
  • Sholay (1975) arrive en tête du « Top 10 des meilleurs films indiens » de tous les temps du sondage des critiques du British Film Institute en 2002[115].

Drapeau de l'Iran Iran[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Cinéma iranien.
  • Les Cerfs (en) (1974) est élu meilleur film iranien de tous les temps avec 33 votes dans un sondage de 92 critiques organisé par le magazine de cinéma iranien Film (en) en 2009[7].
  • Bashu, le petit étranger (1986) est élu « Meilleur film iranien de tous les temps » en novembre 1999 par le magazine iranien Picture World après un sondage auprès de 150 critiques et professionnels iraniens[116].

Drapeau de l'Irlande Irlande[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Cinéma irlandais.

Drapeau d’Israël Israël[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Cinéma israélien.
  • L'unité Halfon ne répond plus (1976) est élu « Meilleur film israélien de tous les temps » dans un sondage réalisé en 2004 par Ynet, la plate-forme du journal israélien Yediot Aharonot. Le film reçoit les votes de 25 000 internautes[118].
  • Avanti Popolo (en) (1986) est élu « Meilleur film israélien de tous les temps » dans un sondage réalisé en 2013 auprès de 20 experts de cinéma israéliens le journal NRG Ma'ariv[119],[120].

Drapeau de l'Italie Italie[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Cinéma italien.
  • Le Voleur de bicyclette (1948) arrive en tête du premier sondage de Sight and Sound en 1952[1].
  • Huit et demi (1963) est élu meilleur film sonore étranger (c'est-à-dire non-suédois) avec 21 votes dans un sondage réalisé en 1964 auprès de 50 professionnels suédois du cinéma organisé par le magazine de cinéma suédois Chaplin (sv)[8]. Il arrive également en tête dans un sondage du musée de la cinématographie de Łódź (pl) prenant en compte les votes de 279 professionnels du cinéma polonais (cinéastes, critiques, et professeurs) en 2015[9]. Il se classe aussi parmi les 10 premiers, et est le film italien le mieux classé, dans les sondages Sight and Sound en 1972, 1982, 2002 et 2012, et les sondages des réalisateurs en 1992, 2002 et 2012[1].

Drapeau du Japon Japon[modifier | modifier le code]

Voyage à Tokyo (1953) arrive en tête de plusieurs sondages internationaux.
Article détaillé : Cinéma japonais.
  • Voyage à Tokyo (東京物語, 1953) arrive en tête du sondage des réalisateurs de Sight and Sound avec 48 votes et est numéro 3 du sondage des critiques avec 107 votes en 2012[1]. Il est également élu meilleur film japonais de tous les temps dans un sondage de 114 critiques et professionnels du cinéma organisé par le magazine japonais Kinema Junpō en 2009[10]. Il est élu meilleur film asiatique de tous les temps lors d'un sondage réalisé en 2015 auprès de 73 critiques de cinéma, responsables de festivals, programmeurs et réalisateurs du monde entier, organisé par le Festival international du film de Busan[121].
  • Les Sept Samouraïs (1954) est élu meilleur film de tous les temps dans un sondage de 1989 auprès de 372 célébrités pour un libre publié par Bungeishunjū[122]. Il est élu meilleur film japonais de tous les temps dans un sondage de 1990 d'environ un million de personnes organisé par NHK[18]. Il arrive également en numéro 3 avec 15 votes, étant le film japonais le mieux classé, dans le sondage de Sight and Sound de 1982. Il se classe également au dixième rang du sondage des réalisateurs de Sight and Sound en 1992 et au neuvième rang en 2002[1].
  • Rashōmon (1950) est classé dixième dans le sondage des réalisateurs de Sight and Sound en 1992 et neuvième en 2002[1].

Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Cinéma néo-zélandais.
  • L'Âme des guerriers (1994) est élu meilleur film néo-zélandais de tous les temps dans un sondage en ligne de 2014 organisé par Fairfax Media. Plus de 500 personnes ont voté, dont environ 100 professionnels du cinéma et 15 critiques[123].

Drapeau de la Norvège Norvège[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Cinéma norvégien.
  • Le Rescapé (1957) est le choix des critiques pour le « Meilleur film norvégien de tous les temps » lors du Festival international du film de Bergen en 2005[124].
  • La Chasse (1959) est élu meilleur film norvégien de tous les temps avec 23 votes dans un sondage de 2011 de 32 critiques et experts organisé par le magazine de cinéma norvégien Rushprint (no)[125].
  • Flåklypa Grand Prix (1975) est le choix du public pour le « Meilleur film norvégien de tous les temps » lors du Festival international du film de Bergen en 2005[124].

Drapeau du Pakistan Pakistan[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Cinéma pakistanais.
  • Baji (1963) arrive en tête du « Top 10 des meilleurs films pakistanais » de tous les temps après le sondage des critiques du British Film Institute en 2002[126].
  • Aina (en) (1977) arrive en tête du « Top 10 des meilleurs films pakistanais » de tous les temps après le sondage des utilisateurs du British Film Institute en 2002[127].

Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Cinéma néerlandais.

Drapeau des Philippines Philippines[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Cinéma philippin.
  • Manille (1975) est élu meilleur film philippin de tous les temps avec 16 votes (à égalité avec Ganito Kami Noon, Paano Kayo Ngayon (en)) dans un sondage de 1989 auprès de 28 cinéastes et critiques, organisé par Joel David et son groupe de critiques de film, et publié dans le magazine philippin Midweek national. L'article comprend également une liste des choix les plus fréquents (gagné par Manille), ainsi qu'une version alternative du Top 10 (gagné par Manila by Night (en))[130].
  • Himala (en) (Miracle, 1982) remporte le Prix des téléspectateurs de CNN Asia Pacific en 2008 en tant que « Meilleur film d'Asie-Pacifique de tous les temps » (des milliers de cinéphiles du monde entier ont voté)[131].

Drapeau de la Pologne Pologne[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Cinéma polonais.

Drapeau de la République tchèque République tchèque[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Cinéma tchèque.

Voir aussi Tchécoslovaquie, plus bas.

Drapeau de la Roumanie Roumanie[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Cinéma roumain.

Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Cinéma britannique.
  • Le Troisième Homme (1949) est élu meilleur film britannique par 1000 professionnels de l'industrie, universitaires et critiques dans un sondage du British Film Institute en 1999[140].
  • Lawrence d'Arabie (1962) est élu « Meilleur film britannique de tous les temps » en août 2004 par plus de 200 personnes interrogées dans un sondage du Sunday Telegraph des plus grands cinéastes britanniques[141].
  • La Loi du milieu (1971) est élu meilleur film britannique dans un sondage réalisé en 2003 par le magazine Hotdog[142]. Il arrive également en tête d'un sondage de 2004 portant sur 25 films organisé par le magazine Total Film[143].
  • Ne vous retournez pas (1973) est cité comme meilleur film britannique dans un sondage de 150 experts de l'industrie cinématographique menée par le Time Out London en 2011[144].
  • Monty Python : Sacré Graal ! (1975) est élu meilleur film britannique de tous les temps par 7000 spectateurs dans un sondage réalisé en 2004 par la branche britannique d'Amazon et la base de données Internet Movie Database[145].
  • L'or se barre (1969) est élu meilleur film britannique dans un sondage réalisé par Sky Movies HD en 2011, lors duquel il a recueilli 15% des votes[146]. Il arrive également en tête d'un sondage réalisé en 2017 par Vue Entertainment[147].

Drapeau de la Russie Russie[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Cinéma russe et soviétique.
  • Mon ami Ivan Lapchine (1985) est élu meilleur film russe de tous les temps avec 47 votes dans un sondage de 2008 de 100 cinéastes et critiques, organisé par le magazine de cinéma russe Séance (ru)[148].

Voir aussi Union Soviétique, plus bas.

Drapeau de la Serbie Serbie[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Cinéma serbe.

Drapeau de la Slovaquie Slovaquie[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Cinéma slovaque.

Voir aussi Tchécoslovaquie, plus bas.

Drapeau de la Slovénie Slovénie[modifier | modifier le code]

Drapeau du Sri Lanka Sri Lanka[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Cinéma srilankais.

Drapeau de la Suède Suède[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Cinéma suédois.
  • La Charrette fantôme (1921) est élu meilleur film suédois de tous les temps avec 30 votes dans un sondage de 50 critiques et universitaires menées par le magazine FLM en 2012[154].
  • Persona (1966) atteint le plus haut rang (cinquième en 1972) pour un film suédois sur l'une des listes du Sight and Sound des plus grands films de tous les temps[1].

Drapeau de Taïwan Taïwan[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Cinéma taïwanais.
  • La Cité des douleurs (悲情城市}, 1989) est élu meilleur film en langue chinoise de tous les temps avec 73 votes dans un sondage réalisé en 2010 auprès de 122 professionnels du cinéma durant les Golden Horse Film Festival and Awards[155]. Il est également au cinquième rang, le plus haut pour un film taïwanais, sur la liste des 100 meilleurs films chinois des Hong Kong Film Awards, élu par 101 cinéastes, critiques et universitaires[84].

Drapeau de la Tchécoslovaquie Tchécoslovaquie[modifier | modifier le code]

Voir République Tchèque et Slovaquie, plus haut.

  • Marketa Lazarová (1967) est élu meilleur film tchécoslovaque de tous les temps dans un sondage réalisé en 1998 portant sur 55 films tchèques et slovaques[156].
  • Au feu, les pompiers ! (1967) est élu meilleur film tchécoslovaque de tous les temps avec 33 votes dans un sondage réalisé en 2007 nommé Filmové dědictví česko-slovenské kinematografie auprès de 53 experts (principalement de la République tchèque, mais aussi de Slovaquie et de Pologne)[157].
  • L'École élémentaire (1991) est élu meilleur film tchécoslovaque avec 192 votes dans un sondage public de 2007 nommé Filmové dědictví česko-slovenské kinematografie[157].

Drapeau de la Turquie Turquie[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Cinéma turc.
  • Yol, la permission (1982) est élu meilleur film turc de tous les temps dans un sondage réalisé en 2016 auprès de 383 experts organisé par le magazine turc Notos[158]. Il est également élu meilleur film turc dans un sondage réalisé en 2003 par l'Ankara Sinema Derneği (Association d'Ankara pour la culture cinématographique) auprès de cinéphiles[159].

Drapeau de l'URSS Union soviétique[modifier | modifier le code]

Le Cuirassé Potemkine (1925) est l'un des premiers favoris et le premier des films muets.
Article détaillé : Cinéma russe et soviétique.
  • Le Cuirassé Potemkine (1925) est classé no 1 avec 32 votes lorsque le Festival mondial du Film et des Beaux-Arts de Belgique a demandé à 63 professionnels du cinéma du monde entier, majoritairement des réalisateurs, de voter pour les meilleurs films de la première moitié du siècle en 1951[2]. Il est également classé no 1 au moment où l'Exposition universelle de Bruxelles fait voter 117 experts de 26 pays en 1958[3]. Il est classé parmi les dix premiers et est le film soviétique/russe le mieux classé dans tous les sondages de Sight and Sound de 1952 à 2002[1].
  • L'Homme à la caméra (1929) est élu huitième plus grand film jamais réalisé dans le sondage de Sight and Sound en 2012[160].
  • Le Miroir (1975) est classé 9e dans le sondage des réalisateurs de Sight and Sound en 2012[161].

Voir aussi Russie, plus haut.

Drapeau de l'Ukraine Ukraine[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Cinéma ukrainien.
  • Les Chevaux de feu (1965) est élu meilleur film ukrainien de tous les temps avec 30 votes dans un sondage réalisé en 2012 par une centaine de journalistes du Bureau du journalisme cinématographique d'Ukraine et de l'Union nationale des cinéastes d'Ukraine[162].

Drapeau de l'Uruguay Uruguay[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Cinéma uruguayen.
  • Whisky (2004) est élu meilleur film uruguayen de tous les temps par 22 membres de l'Association uruguayenne de critiques de films en 2015[163].

Drapeau du Venezuela Venezuela[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Cinéma vénézuélien.
  • El Pez que fuma (1977) est élu meilleur film vénézuélien de tous les temps avec 22 votes dans un sondage réalisé en 1987 auprès de 29 experts du magazine Imagen[164]. Il est également élu meilleur film vénézuélien de tous les temps avec 33 votes dans un sondage de 41 experts organisé par la Cinémathèque nationale du Venezuela (es)[164].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d e f g h i j k l m n o p q r et s Le Palmarès décennal des meilleurs films de la revue Sight and Sound
  2. a et b Referendum International, Festival Mondial du Film et des Beaux-Arts de Belgique, (lire en ligne), p. 3
  3. a et b « Film History Milestones - 1958 », sur www.filmsite.org (consulté le 10 décembre 2016)
  4. « 100 Films » [archive du ], sur Cahiers du cinéma
  5. .
  6. Jim Emerson, « The Favoritest Movies (or Everybody Loves Lieblingsfilme) », sur RogerEbert.com, (consulté le 14 janvier 2017)
  7. a et b « بهترین فیلم‌های زندگی ما », sur Film Magazine (consulté le 14 janvier 2017)
  8. a b et c « De bästa filmerna », Swedish Film Institute,‎ , p. 333–334
  9. a b et c .
  10. a et b « 「オールタイム・ベスト 映画遺産200」全ランキング公開 » [archive du ], sur Kinema Junpo
  11. a et b « Hollywood's 100 Favorite Films », The Hollywood Reporter,‎ (lire en ligne)
  12. « Film buffs reveal 'must see' list », BBC News, (consulté le 7 novembre 2017)
  13. « Top 100 Movies of All Time », Rotten Tomatoes
  14. « MRQE's 100 Best Ranked Films! », MRQE, (consulté le 14 novembre 2017)
  15. https://www.imdb.com/chart/top?ref_=nv_mv_250_6
  16. a et b Regina A. Corso, « Frankly My Dear, The Force is With Them as Gone With the Wind and Star Wars are the Top Two All Time Favorite Movies » [archive du ], Harris Interactive, (consulté le 13 juillet 2014)
  17. a et b Larry Shannon-Missal, « Gone but Not Forgotten: Gone with the Wind is Still America's Favorite Movie » [archive du ], Harris Interactive, (consulté le 13 février 2015)
  18. a et b « 国内外の名画がずらり!『衛星映画劇場』(前編) », sur NHK,‎ (consulté le 23 janvier 2017)
  19. « posting about Entertainment Weekly's book », sur Filmsite.org (consulté le 4 août 2011)
  20. « posting about Time out reader's poll », sur Filmsite.org (consulté le 4 août 2011)
  21. « The 500 Greatest Movies of All Time », Empire, (consulté le 4 août 2011)
  22. « 250,000 movie fans voted The Empire Strikes Back the greatest film of all time », Business Insider, (consulté le 10 novembre 2017)
  23. « Shawshank is 'best ever film' », London Evening Standard,‎ (lire en ligne)
  24. a et b « "한국인의 100대 영화" 결과 발표 » [archive du ], sur OCN« 100대 영화 결과 보기 » [archive du ], sur OCN
  25. « My Favourite Film – Top 100 » [archive du ]
  26. (de) « Er ist der Beste: "Herr der Ringe"-Trilogie vor Star Wars und Forrest Gump zum "besten Film aller Zeiten" gewählt: Kabel 1 präsentierte Top 20-Spielfilme und internationale Stars », sur presseportal.de (consulté le 4 août 2011)
  27. « Readers' Poll: The 10 Best Action Movies of All Time », sur Rolling Stone (consulté le 30 novembre 2016)
  28. « Top 100 Action & Adventure Movies – Rotten Tomatoes », sur www.rottentomatoes.com (consulté le 9 février 2019)
  29. Jerry Beck, The 50 Greatest Cartoons, as selected by 1,000 animation professionals., Turner Publishing,
  30. 世界と日本のアニメーションベスト150, ふゅーじょんぷろだくと,‎ (lire en ligne)
  31. Harvey Deneroff, « The Olympiad of Animation: An Interview With Fini Littlejohn », sur Animation World Network (consulté le 16 janvier 2017)
  32. a et b Clare Kitson, Yuri Norstein and Tale of Tales: An Animator's Journey, John Libbey Publishing, , 2–3 p. (lire en ligne)
  33. « OFCS Top 100 Animated Features », sur ofcs.org, Online Film Critics Society (consulté le 30 novembre 2016)
  34. « Top 100 Animation Movies », sur Rotten Tomatoes (consulté le 9 février 2019)
  35. « 25 Best Holiday Movies », sur 25 Best Holiday Movies – MRQE – the Movie Review Query Engine (consulté le 1er décembre 2016)
  36. « Rotten Tomatoes' Best Christmas Movies », Rotten Tomatoes (consulté le 9 février 2019)
  37. « The 100 greatest comedies of all time », sur BBC Culture, (consulté le 8 septembre 2017)
  38. « Life of Brian named best comedy », BBC News,‎ (lire en ligne)
  39. « Life of Brian tops comedy poll », BBC News,‎ (lire en ligne)
  40. Philip French, « The last laugh: your favourite 50 », The Guardian, London,‎ (lire en ligne)
  41. (en) « Top 100 Comedy Movies – Rotten Tomatoes », sur www.rottentomatoes.com (consulté le 9 février 2019)
  42. « MRQE's Best of Comics & Superheroes », Mrqe.com (consulté le 4 août 2011)
  43. « 50 Best Superhero Movies of All Time », Rotten Tomatoes (consulté le 9 février 2019)
  44. « Poseidon Adventure tops film poll », BBC News,‎ (lire en ligne)
  45. « "Bowling for Columbine" Named Best Documentary Film », About.com, (consulté le 18 septembre 2009)
  46. (en) « Top 100 Documentary Movies – Rotten Tomatoes », sur www.rottentomatoes.com (consulté le 20 mars 2017)
  47. * « The 100 best horror films: the full list » [archive du ], sur Time Out London.
  48. « Texas Massacre tops horror poll », BBC News,‎ (lire en ligne)
  49. « Top 100 Horror Movies – Rotten Tomatoes », sur www.rottentomatoes.com (consulté le 9 février 2019)
  50. « West Side Story Tops Best Movie Musical » [archive du ], Starpulse.com, (consulté le 4 août 2011)
  51. « Readers' Poll: 5 Best Movie Musicals », sur Rolling Stone, (consulté le 8 septembre 2017)
  52. « Top 100 Mystery & Suspense Movies – Rotten Tomatoes », sur www.rottentomatoes.com (consulté le 9 février 2019)
  53. « Cien Españoles y el Cine Romántico », Nickel Odeon, no 2,‎ (lire en ligne)
  54. (en) « Top 100 Romance Movies – Rotten Tomatoes », sur www.rottentomatoes.com (consulté le 9 février 2019)
  55. « OFCS Top 100: Top 100 Sci-Fi Films » [archive du ], sur Online Film Critics Society
  56. .
    • Alok Jha, science correspondent, « Scientists vote Blade Runner best sci-fi film of all time », Guardian,‎ (lire en ligne)
    • « How we did it », sur The Guardian (consulté le 17 janvier 2017)
  57. Alison George, « Sci-fi special: Your all-time favourite science fiction », Reed Business Information, no 2682,‎ (lire en ligne)
  58. « Top 100 Science Fiction & Fantasy Movies – Rotten Tomatoes », sur www.rottentomatoes.com (consulté le 9 février 2019)
  59. « Top 100 Sports & Fitness Movies – Rotten Tomatoes », sur www.rottentomatoes.com (consulté le 9 février 2019)
  60. « Cien Españoles y el "Western" », Nickel Odeon, no 4,‎ fall 1996 (lire en ligne)
  61. « Top 100 Western Movies – Rotten Tomatoes », sur www.rottentomatoes.com (consulté le 9 février 2019)
  62. John Cawelti, The Six-Gun Mystique Sequel, Popular Press, (lire en ligne), p. 202
  63. « Top 45 Western Movies – Movie Review Query Engine », sur www.mrqe.com (consulté le 14 novembre 2017)
  64. a et b João Bénard da Costa, 100 dias 100 filmes, Cinemateca Portuguesa, .
  65. « The 100 Most Important German Films », Journal of Film Preservation, no 54,‎ , p. 41 (lire en ligne[archive du ]).
  66. Ken Berryman, « 100 Key Australian Films », Cinema Papers, no 108,‎ , p. 23.
  67. « Australia's Favourite Film » [archive du ], Australian Film Institute (consulté le 15 juillet 2014).
  68. « Top 10 Bangladeshi Films » [archive du ], British Film Institute (consulté le 8 juin 2014).
  69. « "50 godina BiH kinematografije – 10 najboljih filmova" », sur Culturenet.hr (consulté le 18 janvier 2017).
  70. « Os 10 filmes brasileiros do coração » [archive du ], sur Filme Cultura.
  71. « Os Filmos Mais Queridos Do Cinema Braseiro », Filme Cultura, no 53,‎ , p. 98.
  72. « Top 10 Canadian Films of All Time », L'Encyclopédie canadienne (consulté le 17 mars 2013).
  73. « Egoyan tops Canada's all-time best movies list », Playback, (consulté le 2 août 2016).
  74. Steve Gravestock, « Canada's All-Time Top Ten List », sur TIFF.net (consulté le 18 janvier 2017).
  75. Marcelo Morales, « Las 50 mejores películas chilenas de todos los tiempos », sur CineChile (consulté le 18 janvier 2017).
  76. « Memoria Chilena – Presentación », sur Memoriachilena.cl (consulté le 29 septembre 2013).
  77. a b et c (zh) « Welcome to the Hong Kong Film Awards », (consulté le 4 avril 2007).
  78. a et b
  79. « The 100 best Mainland Chinese Films: the full list », TimeOut Beijing, .
  80. « 영화전문가 1백1명이 뽑은 「20세기 한국 最高의 영화·감독·배우」 », sur The Chosun Ilbo,‎ (consulté le 20 janvier 2017).
  81. * « [100선]한국영화사의 찬란한 순간들을 그러모으다 » [archive du ], sur Archives du film coréen,‎
  82. « [100선]관객이 뽑은 역대 최고의 한국영화는? » [archive du ], sur Archives du film coréen,‎ .
  83. (hr) « "Tko pjeva, zlo ne misli" najbolji hrvatski film svih vremena! », Slobodna Dalmacija,‎ (lire en ligne).
  84. Carlos Galiano et Rufo Caballero, Cien años sin soledad : las mejores películas latinoamericanas de todos los tiempos, Letras Cubanos, .
  85. « La cubana "Memorias del subdesarrollo", mejor película iberoamericana de la Historia », sur Noticine (consulté le 19 janvier 2017).
  86. « Dubai International Film Festival Releases The 100 Greatest Arab Films », sur Dubai International Film Festival (consulté le 18 janvier 2017).
  87. Marwa Hamad, « Dubai International Film Festival picks top 100 Arab films », sur Gulf News (consulté le 18 janvier 2017).
  88. (et) « Tallinnfilm » [archive du ], Tallinnfilm.ee (consulté le 4 août 2011).
  89. Jaan Ruus, « Sajandi kümme parimat Eesti filmi », sur Eesti Express, (consulté le 18 janvier 2017).
  90. « 100 películas », Caimán Cuadernos de Cine, no 49,‎ , p. 8–9 (lire en ligne).
  91. « Cien españoles y el cine español », Nickel Odeon, no 1,‎ (lire en ligne).
  92. Virginia Wexman, « Greatest Movie Polls: What Do They Mean? », sur Chicago Tribune, (consulté le 20 janvier 2017).
  93. « The 100 greatest American films », BBC, (consulté le 23 août 2016).
  94. « AFI's 100 Years...100 Movies », sur www.afi.com (consulté le 4 décembre 2016).
  95. « AFI's 100 Years...100 Movies – 10th Anniversary Edition », sur www.afi.com (consulté le 4 décembre 2016).
  96. The Most Important and Misappreciated American Films Since the Beginning of the Cinema, Royal Film Archive of Belgium, .
  97. (fi) « Kriitikot valitsivat kaikkien aikojen parhaan kotimaisen elokuvan » [archive du ], sur yle.fi, Yle, (consulté le 26 décembre 2016).
  98. სალომე გველესიანი, « ყველა დროის საუკეთესო ქართული ფილმები », sur Tbilisi,‎ (consulté le 18 janvier 2017).
  99. a et b « Τα top 10 της ΠΕΚΚ », sur Πανελλήνια Ένωση Κριτικών Κινηματογράφου (consulté le 18 janvier 2017).
  100. (hu) « Budapesti 12 », Sulinet.hu (consulté le 4 août 2011).
  101. « User Poll: Indian Top 10 » [archive du ], British Film Institute, .
  102. « 'Mayabazar' is India's greatest film ever: IBNLive poll » [archive du ], Ibnlive.in.com (consulté le 29 septembre 2013).
  103. « Which should be the No. 1 film of this list? », sur Polldaddy (consulté le 22 janvier 2017).
  104. « Top 10 Indian Films » [archive du ], British Film Institute, (consulté le 14 mars 2009).
  105. Picture World (Donyaye Tassvir), No. 74, November 1999, (ISSN 1023-2613).
  106. « And The Winner Is... » [archive du ], sur TheCommitments.net, (consulté le 27 octobre 2016).
  107. (he) « העם בחר סרג'יו » [« The people elected Sergio »], sur Ynet.co.il,‎ (consulté le 4 août 2011).
  108. (he) « פרויקט הסרטים הגדול: חמשת הגדולים », NRG Ma'ariv,‎ (consulté le 27 octobre 2016).
  109. (he) « הסרט הדברות: פרויקט הסרטים הישראלים הגדול », NRG Ma'ariv (consulté le 27 octobre 2016).
  110. « Asian Cinema 100 » [archive du ], sur Busan International Film Festival.
  111. 大アンケートによる日本映画ベスト150, 文藝春秋,‎ (lire en ligne).
  112. « Best Kiwi Films of All Time » [archive du ], sur Fairfax Media.
  113. a et b « Norsk film i 100 » [archive du ], .
  114. « Top 10 Pakistani Films » [archive du ], British Film Institute, (consulté le 14 mars 2009).
  115. « User Poll: Pakistani Top 10 » [archive du ], British Film Institute, (consulté le 15 mars 2009).
  116. (en) Margaret Barton-Fumo, Paul Verhoeven: Interviews, Univ. Press of Mississippi, (ISBN 9781496810168, lire en ligne).
  117. (nl) « Zwartboek beste film aller tijden » [archive du ], sur VPRO (consulté le 4 décembre 2016).
  118. Joel David, « Fields of Vision – Ten Best Filipino Films Up to 1990 », sur Amauteurish! (consulté le 19 janvier 2017).
  119. « Asia Pacific Screen Awards Winners Announced », enews,‎ (lire en ligne[archive du ]).
  120. (pl) « 50. najlepszych polskich filmów wszech czasów », Stopklatka.pl (consulté le 17 mai 2014).
  121. (en) « Poll: best Czech film of all time is 1939 “Kristián” », sur Radio.cz (consulté le 5 octobre 2017).
  122. (cs) Ceska Televize;, « Marketa Lazarová — Česká televize », sur Česká televize (consulté le 18 novembre 2017).
  123. Michal Novotny, « Festivalové ozvěny: 20. týden – filmserver.cz », sur filmserver.cz (consulté le 6 mars 2017).
  124. (cs) « Slavný český film Marketa Lazarová prochází digitálním restaurováním », sur Rozhlas.cz (consulté le 6 mars 2017).
  125. « Markéta Lazarová », sur Česká televize (consulté le 6 mars 2017).
  126. (cs) « 10 nejlepších českých filmů podle čtenářů Reflexu. Nejraději máte Pelíšky! », sur Reflex.cz (consulté le 28 novembre 2016).
  127. (ro) « Cele mai bune 10 filme romanesti (?!) » [archive du ], Dob.ro (consulté le 4 août 2011).
  128. « The BFI 100 » [archive du ], British Film Institute.
  129. Chris Hastings et Fiona Govan, « Stars vote Lawrence of Arabia the best British film of all time », The Daily Telegraph, London,‎ (lire en ligne).
  130. (en) Martin Fitzgerald, Orson Welles: The Pocket Essential Guide, Summersdale Publishers Limited, (ISBN 9781848396807, lire en ligne), p. 95.
  131. Jackie Dent, « Get Carter voted best British film », sur The Guardian, (consulté le 14 octobre 2017).
  132. « 100 best British films: The list », sur Time Out London (consulté le 15 janvier 2017).
  133. Python's Grail 'best Brit film'. BBC News (12 February 2004)
  134. « Italian Job blows away contemporary competition... Sixties classic voted best British film ever », sur Mail Online (consulté le 14 octobre 2017).
  135. (en) Jack Healy, « ‘The Italian Job’ named the best British film of all-time - AOL UK Cars » (consulté le 14 octobre 2017).
  136. « Помогая Михалкову », sur Seance,‎ (consulté le 19 janvier 2017).
  137. (en) Goran Gocić, Notes from the Underground: The Cinema of Emir Kusturica, Wallflower Press, (ISBN 9781903364147, lire en ligne), p. 172.
  138. « Czech and Slovak Film Festival » [archive du ], sur Pictures of the Old World (consulté le 4 février 2016).
  139. (en-CA) « Slovenian New Wave - Canadian Film Institute - Institut canadien du film », sur www.cfi-icf.ca (consulté le 13 octobre 2017).
  140. « User Poll: Sri Lankan Top 10 » [archive du ], British Film Institute, (consulté le 15 mars 2009).
  141. « Top 10 Sri Lankan Films » [archive du ], British Film Institute, (consulté le 14 mars 2009).
  142. * (sv) « De 25 bästa svenska filmerna genom tiderna », (consulté le 2 mai 2014)
  143. (cs) « Top 10 Cesko-Slovenskeho Hraneho Filmu » [archive du ], Mestska kina Uherske Hradiste,
  144. a et b « Filmové dědictví 2007 », sur Nostalghia.cz (consulté le 18 janvier 2017).
  145. « Türk Sineması'nda yüzyılın en iyi filmleri seçildi! », sur Hürriyet, (consulté le 19 janvier 2017).
  146. (tr) « 'En İyi On Türk Filmi' belirlendi », Arsiv.ntvmsnbc.com (consulté le 4 août 2011).
  147. (en) « The 50 Greatest Films of All Time », sur British Film Institute (consulté le 5 octobre 2017).
  148. (en) « Directors’ top 100 | BFI », sur www.bfi.org.uk (consulté le 5 octobre 2017).
  149. « Названы лучшие украинские фильмы 2011 года и последнего 20-летия », sur delo.ua,‎ (consulté le 19 janvier 2017).
  150. Mariangel Solomita, « Whisky: es la mejor película nacional », sur El País, (consulté le 20 janvier 2017).
  151. a et b Rodolfo Izaguirre, « 50 Aniversario De La Fundación Cinemateca Nacional », Fundación Cinemateca Nacional, no 296,‎ , p. 7–8.

Liens externes[modifier | modifier le code]