La Cité des douleurs

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

La Cité des douleurs (悲情城市, Bēiqíng chéngshì) est un film hongkongo-taïwanais réalisé par Hou Hsiao-hsien, sorti en 1989.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Le film traite de l’évolution d’une famille au cœur de la « terreur blanche » (en chinois : 白色恐怖 ; pinyin : Báisè Kǒngbù) après la fin de l’occupation japonaise et la reprise en main de Taïwan par le Kuomintang (KMT), pendant laquelle des milliers de Taïwanais furent torturés, exécutés ou emprisonnés.

Autour du film[modifier | modifier le code]

Ce film est le premier à traiter explicitement des exactions du KMT après la fin de l’occupation japonaise de Taïwan de 1945 et à dépeindre les incidents de 1947 (incident 228), au cours desquels des milliers de personnes furent massacrées, événement resté tabou dans l’histoire du pays.

Il est considéré comme le premier d’une trilogie sur l’histoire taïwanaise, comprenant Le Maître de marionnettes (The Puppetmaster, 1993) et Good Men, Good Women (1995).

Il a permis à la cité fantôme de Jiufen, où il se déroule, de renaître grâce à l’intérêt touristique suscité par le film.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]