Hoop Dreams

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Hoop Dreams
Réalisation Steve James (en)
Scénario Steve James
Frederick Marx
Acteurs principaux

William Gates
Arthur Agee
Emma Gates

Sociétés de production KTCA Minneapolis
Kartemquin Films
Pays de production Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Documentaire
Drame
Sport
Durée 170 minutes
Sortie 1994


Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Hoop Dreams est un film documentaire américain de Steve James (en) et Frederick Marx sorti en 1994.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Hoop Dreams, qui pourrait être traduit par rêves de paniers (de basket-ball) raconte la vie de deux jeunes garçons noirs de Chicago à qui est offerte la possibilité de faire des études dans une prestigieuse université grâce à leur talent pour le basket-ball[1].

Distinctions[modifier | modifier le code]

Le film a été largement diffusé en salles après avoir remporté le Prix du Public au Festival du film de Sundance [2]. Le film a été présenté au Festival du film de New York 1994 comme film de clôture. C'est la première fois qu'un documentaire clôt ce festival[1],[3]. En 2005, il a été ajouté au National Film Registry de la Bibliothèque du Congrès des États-Unis [4]. Il a remporté de nombreux prix de la part d'institutions reconnues : la Producers Guild of America (PGA), la Motion Picture Editors Guild (MPEG), le Peabody Award, la National Society of Film Critics (NSFC), le Prix Italia, et le prix Robert F. Kennedy Special Achievement Award (en) en 1995 [5],[6],[7].

Bien que Frederick Marx ait été nommé pour le montage de Hoop Dreams par l'Académie des Arts et des Sciences du Cinéma (Oscars), le film lui-même n'a jamais été nommé comme meilleur film ou meilleur documentaire, ce qui a provoqué une controverse [8] et a conduit l'Académie à réécrire ses procédures de nomination [9],[10].

Accueil critique[modifier | modifier le code]

Hoops Dream est des plus grands succès d'un documentaire non musical aux Etats-Unis. Le film a figuré sur plus de 100 listes des « dix meilleurs films » aux Etats-Unis et a été nommé meilleur film de l'année par le critique Roger Ebert, et même, « meilleur film de la décennie » [11],[12],[13]. Il a été également nommé « meilleur documentaire de tous les temps » par l'Association Internationale du Documentaire [14],[15]. Le journal Français Le Monde qualifie Hoop Dreams de « film débordant de sensibilité mais dépourvu de sensiblerie[1]. »

Suites[modifier | modifier le code]

Frederick Marx a réalisé en 1995 A Hoop Dreams Reunion, un programme de télévision diffusé sur la chaine de service public PBS, et en 2015 le court-métrage Life After Hoop Dreams.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c Henri Behar, « CINEMA LE FESTIVAL DU FILM DE NEWYORK Souvenirs d'en France », Le Monde,‎ (lire en ligne)
  2. « Sundance Film Festival (1994) », sur IMDb (consulté le )
  3. (en-US) Caryn James, « FILM FESTIVAL REVIEW: HOOP DREAMS; Dreaming The Dreams, Realizing The Realities », The New York Times,‎ (ISSN 0362-4331, lire en ligne, consulté le )
  4. (en) « Hoop Dreams added to National Film Registry », sur Kartemquin Films (consulté le )
  5. « Frederick Marx », sur classic.donnareed.org (consulté le )
  6. (en) « Robert F. Kennedy Journalism Award », dans Wikipedia, (lire en ligne)
  7. Steve James, Hoop Dreams, KTCA Minneapolis, Kartemquin Films, (lire en ligne)
  8. « Chicago Tribune: Chicago news, sports, weather, entertainment », sur chicagotribune.com (consulté le )
  9. (en) David Ansen, « Why Did Oscar Drop The Ball On 'Hoop Dreams'? », sur Newsweek, (consulté le )
  10. (en) « Hoop Dreams causes change at the Oscars », sur EW.com (consulté le )
  11. (en) Roger Ebert, « The Best 10 Movies of 1994 | Roger Ebert | Roger Ebert », sur https://www.rogerebert.com/ (consulté le )
  12. (en) Roger Ebert, « Hoop Dreams movie review & film summary (1994) | Roger Ebert », sur https://www.rogerebert.com/ (consulté le )
  13. (en) Roger Ebert, « Ebert & Scorsese: Best Films of the 1990s | Roger Ebert | Roger Ebert », sur https://www.rogerebert.com/ (consulté le )
  14. (en) Eugene Hernandez et Eugene Hernandez, « “Hoop Dreams” Tops IDA’s 25 Best Docs List; Morris’ “Blue Line” #2 », sur IndieWire, (consulté le )
  15. (en) « Steve James, Peter Gilbert and Frederick Marx's Hoop Dreams », sur International Documentary Association, (consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]