Black Book

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Black Book
Description de l'image Black Book 2005 film set.jpg.
Titre québécois Le Carnet noir
Titre original Zwartboek
Réalisation Paul Verhoeven
Scénario Gerard Soeteman
Paul Verhoeven
Acteurs principaux
Sociétés de production Fu Works
Pays d’origine Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas
Genre Guerre
Drame
Durée 145 minutes
Sortie 2006

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Black Book ou Le Carnet noir au Québec (Zwartboek) est un film de guerre néerlandais écrit et réalisé par Paul Verhoeven, sorti en 2006.

Synopsis[modifier | modifier le code]

La Haye, sous l'Occupation. Lorsque la ferme où elle se cachait est détruite par une bombe, Rachel rejoint une filière d'exfiltration de Juifs, dont sa famille, pour gagner la Hollande-Méridionale, déjà libérée. Tous ces Juifs sont fortunés, transportent bijoux, or et dollars. Mais ils sont interceptés par une patrouille nazie dans le delta du Biesbosch, assassinés et le chef des SS s'empare de leurs biens.

Échappant au massacre, Rachel prend le nom d'Ellis de Vries et rejoint la Résistance, qui la charge d'infiltrer la Gestapo en l'envoyant dans le lit de l'officier SS, le Hauptsturmführer Ludwig Müntze. L'un et l'autre savent la vérité mais tombent amoureux. Müntze tente de passer un accord avec la Résistance hollandaise : la fin de ses actions contre la fin des exécutions de résistants et massacres d'otages à la veille de la victoire alliée. Quelqu'un semble avoir toujours une longueur d'avance, sur les résistants qui tombent dans un piège, sur Rachel qui est démasquée par la Gestapo mais passe pour avoir trahi ses amis, sur Müntze qui est arrêté pour trahison mais est libéré avec Rachel . Combien y a-t-il d'agents doubles, ou triples, et qui ? Dans le chaos de la libération, Rachel et Müntze tentent de savoir qui est le responsable de tant de morts. Müntze y laissera sa vie, Rachel trouvera la vérité dans le "black book" tenu par l'avocat et ami de son père, regagnera la confiance de son ancien chef de groupe, leur vengeance - ou la justice- va pouvoir s'exercer avant que Rachel ne parte rejoindre un kibboutz en Israël pour commencer une nouvelle vie.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Production[modifier | modifier le code]

Le film set à La Haye

Tournage[modifier | modifier le code]

Le tournage a été réalisé du au [3] aux Pays-Bas, précisément à Hardenberg, à Giethoorn, à La Haye, à Delft et à Dordrecht, et en Israël[4].

Bande originale[modifier | modifier le code]

No Titre Durée
1. A Hundred Years From Today 2:15
2. Ich Bin Die Fesche Lola (Live) 0:56
3. Ja, Das Ist Meine Melodie 3:22
4. Ich Tanze Mit Dir In Der Himmel Hinein 3:30
5. Rachel's Theme 1:28
6. The Black Book 2:18
7. Escape Through The Marshes 2:42
8. In Pursuit 3:03
9. Rachel's Plan 1:38
10. In Too Deep 1:56
11. Shot At Dawn 2:00
12. Sleeping With The Enemy 3:01
13. Escape Plans 3:01
14. The Insider 1:57
15. Falling Into The Trap 1:45
16. Confessions Of The Night 3:13
17. Escape By Sea 1:33
18. A Hero Of The Resistance 3:19
19. Intelligence Gathering 2:05
20. Rumours Of Liberation 2:16
21. Victims Of The Occupation 1:34
22. Rachel's Retribution 4:40
23. The Endless River 2:04
55:36

Distinctions[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

Accueil et réception critique[modifier | modifier le code]

Jacques Mandelbaum juge le film « d'une intelligence et d'une audace remarquables » el le classe parmi les meilleures réalisations de Paul Verhoeven[5]. Pour Fabien Reyre, Black Book est « un film extraordinairement épique » à l’esthétique soignée. Il loue Verhoeven pour sa capacité à mettre en scène la complexité de l'Histoire[6].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Le générique du film précise qu'il est inspiré de faits réels et il y a en effet une grande similarité entre l'histoire de Rachel Stein (alias Ellis de Vries) et l'autobiographie — commentaire : réelle ou non — de Hélène Moszkiewiez qui a vécu son aventure à Bruxelles, cf. résumé du livre de H. Moszkiewiez sur un site Internet en anglais ou sur un site en français.
  2. a, b, c, d, e, f, g, h, i et j « Black Book - fiche de doublage », sur Voxofilm,‎ .
  3. (en) Anonyme, « Box office / business for 'Black Book' », sur The Internet Movie Database,‎ (consulté le 23 août 2013)
  4. (en) Anonyme, « Filming Locations for 'Black Book' », sur The Internet Movie Database,‎ (consulté le 23 août 2013)
  5. "Black Book" : Paul Verhoeven brouille les pistes du bien et du mal, Jacques Mandelbaum, lemonde.fr, 28 novembre 2006
  6. Black Book, critikat.com, 29 novembre 2006

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]