Les Crottes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Les Crottes
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Provence-Alpes-Côte d'Azur
Ville Marseille
Arrondissement municipal 15e
Démographie
Population 4 223 hab. (2012)
Géographie
Coordonnées 43° 19′ 27″ nord, 5° 22′ 04″ est
Transport
Métro Ligne 2 du métro de MarseilleBougainville
Ligne 2 du métro de MarseilleGèze
Bus Autobus de MarseilleLigne B2 Ligne 25 Ligne 30 Ligne 36 Ligne 36B Ligne 70 Bus de nuit 526Bus de nuit 535
Localisation
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Les Crottes
Géolocalisation sur la carte : Marseille
Voir sur la carte administrative de Marseille
City locator 14.svg
Les Crottes

Les Crottes est le quartier qui constitue la pointe sud du 15e arrondissement de Marseille, lequel fait partie des « quartiers nord » de Marseille, par référence à leur situation au nord du vieux port. Il est bordé par les quartiers d'Arenc, à Ouest, Saint Mauront, au Sud, Le Canet, à l'Est et La Cabucelle, au Nord.

Ce quartier est connu pour avoir été celui dans lequel le comédien Yves Montand a passé sa jeunesse, rue Edgar Quinet [réf. nécessaire], pour abriter le siège social du quotidien local La Provence, du Marché aux puces de la ville et pour faire partie du programme de rénovation urbaine Euromed II.

Etymologie[modifier | modifier le code]

Selon Frédéric Mistral, le quartier aurait été « ainsi nommé à cause des auberges voûtées qu'il y avait autrefois » et il etait un cadre du proverbe local « bouono croto fa bouon vin »[1]

Le fait est que le nom vient du grec κρυπτη, voûte souterraine, cachée, grotte, que l'on retrouve en latin classique, crypta, passage souterrain, galerie couverte servant de passage, tunnel[2] et c'est ainsi que l'on désigne le cloître vouté entourant la cour des villae romaines et servant de cellier, de lieu où entreposer des provisions.[3] Il devient cròta en occitan et croto en provençal, puis en français crote, crotte, crots[4], avec la même signification comme en témoigne le Compoix (cadastre) de Valleraugue (Gard, 1625) « leur maison d’habitation contenant de maison crotte deux cannes un pan compris le passage qui est sur la crotte et au chef de la maison de Pierre Liron »[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Croto dans Lou Tresor dou Felibrige, page 678 {pdf}
  2. cf https://www.cnrtl.fr/etymologie/crypte
  3. a et b voir aussi https://www.etymologie-occitane.fr/2011/08/croto/
  4. Le village de Crots, dans les Hautes-Alpes, portait ce nom jusqu'en 1970, avant de le modifier en raison d'une regrettable homophonie en français.

Article connexe[modifier | modifier le code]

Statistiques quartiers 15e arrondissement de Marseille