Les Olives

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Les Olives
Les Olives
Rue du vieux village des Olives
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Provence-Alpes-Côte d'Azur
Ville Marseille
Arrondissement municipal 13e arrondissement
Code postal 13013
Démographie
Population 15 181 hab. (2012)
Densité 4 769 hab./km2
Géographie
Coordonnées 43° 19′ 33″ nord, 5° 26′ 56″ est
Superficie 318,3 ha = 3,183 km2
Transport
Bus Autobus de MarseilleLigne 2Ligne 4Ligne 4BLigne 39
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Marseille
Voir sur la carte administrative de Marseille
City locator 14.svg
Les Olives

Les Olives est un quartier du 13e arrondissement de Marseille.

Histoire[modifier | modifier le code]

Selon le livre de raison de la paroisse, le quartier doit son nom à la famille Olive, et non pas à la culture de l'olivier[1]. En effet, le 10 février 1466, Paul Marsan donne à bail une étendue considérable de terrain à un couple de nourriguiers (éleveurs pratiquant la transhumance), Simon Olive et Jeanne Davin, dite Capel. Ils vinrent se retirer dans cet endroit qui naturellement fut nommé Les Olives. À leur mort, les nombreux enfants formèrent le domaine des Olives, puis leurs descendants le hameau des Olives.

L'église des Olives (dédiée à Saint-Paul) était à l'origine une chapelle privée, érigée au XVe siècle, qui servi jusqu'en 1640-1650, date à laquelle les habitants firent construire, à leurs frais, l'église qui changea plusieurs fois de titulaire. C'est ainsi qu'après avoir été Notre-Dame des Grâces, terminée vers 1660 et agrandie en 1759, elle prit en 1836 le vocable Nativité de la Sainte Vierge, puis enfin Conversion de Saint-Paul en 1863. À la suite des restaurations effectuées de 1972 à 1980, il apparait que le bâtiment est bien plus ancien que supposé. Dans l'église se trouve l'une des quatre copies sur toile de lin, grandeur nature, du saint suaire de Turin, réalisée par les services la N.A.S.A., rapportée par le père Pestre, curée de la paroisse, en mars 1982, sur les conseils du père Pirot.

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • L'église des Olives, au cœur du vieux village
  • Le Bureau municipal de proximité (anciennement mairie annexe)
  • Le vélodrome des Olives, construit en 1975
  • Le canal de Marseille et le siphon sous l'avenue des Poilus
  • Le Laboratoire d'Astronomie Spatiale (LAS-CNRS/Aix-Marseille Université).

Personnalités liées au quartier[modifier | modifier le code]

  • Léon Foenquinos (1889-1954), inventeur ; une plaque a son nom a été apposée sur la maison où il a séjourné.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Adrien Blés, Dictionnaire historique des rues de Marseille, Ed. Jeanne Laffitte, Marseille, 1989, (ISBN 2-86276-195-8).

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :