Thiers (Marseille)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Thiers
Thiers (Marseille)
Le théâtre du Gymnase.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Provence-Alpes-Côte d'Azur
Ville Marseille
Arrondissement municipal 1er arrondissement
Canton Marseille-1
Code postal 13001
Démographie
Population 5 314 hab. (2012)
Densité 26 704 hab./km2
Fonctions urbaines Résidentielle, Commerciale
Géographie
Coordonnées 43° 17′ 49″ nord, 5° 22′ 57″ est
Superficie 19,9 ha = 0,199 km2
Transport
Métro Ligne 1 du métro de MarseilleRéformés - Canebière
Ligne 2 du métro de MarseilleNoailles
Tramway Ligne 2 du tramway de Marseille  Canebière - Garibaldi
Ligne 2 du tramway de MarseilleRéformés - Canebière
Bus Autobus de MarseilleLigne 74 Ligne 81 Bus de nuit 509
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Marseille
Voir sur la carte administrative de Marseille
City locator 14.svg
Thiers

Le quartier Thiers est un quartier du 1er arrondissement de Marseille. Quartier culturel et estudiantin du centre de Marseille, il est situé entre la place Jean-Jaurès et la Canebière, près du Vieux-Port. Son cœur historique est le lycée Thiers.

Description[modifier | modifier le code]

Le centre du quartier est le lycée Thiers, plus vieux lycée de Marseille, qui lui a donné son nom. Autour du lycée s'est créé un réseau d'institutions culturelles : au bout de la place du Lycée se trouve le théâtre du Gymnase, et, dans les locaux du lycée lui-même, le théâtre des Bernardines.

S'y trouve également le siège de la faculté d'économie et de gestion d'Aix-Marseille.

L'entrée du quartier du côté Canebière est bordée par l'emblématique librairie marseillaise Maupetit.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le quartier est bouclé par la milice de Vichy durant l'Occupation de la France par l'Allemagne nazie, et le lycée sert de quartier général pour la police[1],[2].

Le quartier est l'épicentre des manifestations Mai 68 à Marseille[3].

Au début des années 2020, le lycée fait aménager dans la rue jouxtant le lycée, la rue Sénac-de-Meilhan, un internat sur deux bâtiments de six étages pour les élèves du lycée et des classes préparatoires[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Musée de la résistance en ligne », sur museedelaresistanceenligne.org (consulté le 23 juin 2020)
  2. Madeleine Baudoin, Histoire des groupes francs (M.U.R.) des Bouches-du-Rhône, de septembre 1943 à la Libération : Thèse pour le Doctorat d'Université présentée à la Faculté des lettres et sciences humaines de l'Université de Caen, (Presses universitaires de France) réédition numérique FeniXX, , 342 p. (ISBN 978-2-7059-1021-1, lire en ligne)
  3. Kristin Ross, Mai 68 et ses vies ultérieures, Editions Complexe, , 248 p. (ISBN 978-2-8048-0020-8, lire en ligne)
  4. « Provence-Alpes-Côte d’Azur : Rentrée lycéenne chargée pour Renaud (...) - DestiMed », sur destimed.fr (consulté le 23 juin 2020)