Les Faucheurs de marguerites

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Les Faucheurs de marguerites

Titre original Les Faucheurs de marguerites
Genre Mini-série d'aventures
Création Jean-Louis Lignerat
Jean Vermorel
Production ORTF
Pays d'origine Drapeau de la France France
Allemagne de l'Ouest Allemagne de l'Ouest
Drapeau du Canada Canada
Drapeau de la Suisse Suisse
Drapeau de la Belgique Belgique
Chaîne d'origine Troisième chaîne couleur de l'ORTF
Télévision de Radio-Canada
Nb. de saisons 1
Nb. d'épisodes 7x55 minutes ou 14x 28 minutes
Durée 55 minutes
Diff. originale

Les Faucheurs de marguerites est une mini-série franco-germano-canadienne en 7 épisodes de 55 minutes, créée par Jean-Louis Lignerat et Jean Vermorel et diffusée du au sur la troisième chaîne couleur de l'ORTF. Rediffusion du [1] au [2] sur TF1. Rediffusion de [3] à [4] sur La Cinq.

Au Québec en 28 épisodes de 25 minutes entre le et le à la Télévision de Radio-Canada.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Cette mini-série est le premier volet d'une série relatant l'histoire de l'aviation au travers des exploits d'Édouard Dabert, pionnier fictif de la conquête du ciel. La suite est contée dans Le Temps des as (1978), La Conquête du ciel (1980) et enfin L'Adieu aux as (1982).

C'est toute l'histoire de l'évolution de l'aviation qui est racontée par l'entremise d'Edouard Dabert. Ce feuilleton évoque les balbutiements de l'aviation à bords de ces engins volants, lourds, longs au décollage, qu'on surnommait les faucheurs de marguerites. Les joies, les espoirs, les déceptions, les défis à la pesanteur lancés par des hommes enthousiastes, passionnés, aujourd'hui célèbres pour leur ténacité et leurs exploits: Clément Ader, Louis Blériot, Gabriel Voisin, les frères Wright, le Comte Zeppelin, Otto Lilienthal.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Production[modifier | modifier le code]

La mise en œuvre des scènes aériennes était confiée à la société Salis Aviation, qui a pour l'occasion construit et fait voler de nombreuses répliques d'avions anciens. Certains de ces avions sont conservés, en état de vol pour la plupart, par l'Amicale Jean-Baptiste Salis, à la Ferté-Alais, sur l'aérodrome de Cerny, où ont par ailleurs été tournées de nombreuses scènes de la série.

Une scène est tournée au cimetière Voltaire de Suresnes (Hauts-de-Seine).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « TF1 14/09/1975 19:10:00 00:26:00 Les faucheurs de marguerites : 1er épisode », sur ina.fr
  2. « TF1 01/01/1976 19:10:00 00:26:05 Les faucheurs de marguerites : 14ème et dernier épisode », sur ina.fr
  3. [1] sur humanite.fr, Samedi 29 Février 1992 La 5 10.00 Les faucheurs de marguerites (série)
  4. [2] sur humanite.fr, Samedi 4 Avril 1992 La 5 10.00 Les faucheurs de marguerites (série)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]