Institut d'études politiques de Saint-Germain-en-Laye

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour l'IEP situant dans un autre Saint-Germain, voir Institut d'études politiques de Paris.
Institut d'études politiques de Saint-Germain-en-Laye
LogoIEP SGeL.png
Logo de l'IEP de St-Germain-en-Laye
Histoire et statut
Fondation
Type
Institut d'études politiques (institut interne des Universités de Cergy-Pontoise et de Versailles-Saint-Quentin) (EPSCP)
Président
Directeur
Céline Braconnier
Localisation
Localisation
Pays
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Red pog.svg
Localisation sur la carte d’Île-de-France
voir sur la carte d’Île-de-France
Red pog.svg
Chiffres-clés
Étudiants
275
Divers
Membre de
Site web

L'institut d’études politiques de Saint-Germain-en-Laye, plus connu sous la dénomination « Sciences Po Saint-Germain-en-Laye », est un établissement français public d'enseignement supérieur créé en 2013, situé à Saint-Germain-en-Laye, reposant sur un accord entre les universités de Cergy-Pontoise et de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines

C'est le plus récent des dix instituts d'études politiques (IEP) de France[1] et il fait à ce titre partie des grandes écoles. Il est membre du réseau des IEP de région composé depuis 2008 des établissements d'Aix, Lille, Lyon, Rennes, Strasbourg et Toulouse. Ce réseau organise chaque année un concours commun.

L’IEP cohabite, sur le site de la rue Pasteur de Saint-Germain-en-Laye, avec l’École supérieure du professorat et de l'éducation (ESPE) de l’académie de Versailles (ex-école normale).

Histoire[modifier | modifier le code]

Création[modifier | modifier le code]

Initialement, le projet était soutenu par les deux universités de Cergy et de Versailles Saint-Quentin au sein du PRES Paris Grand Ouest.

L'établissement est créé par arrêté du . C'est un institut interne de l’université de Cergy-Pontoise (même statut administratif que l'Institut d'études politiques de Strasbourg), avec un accord-cadre entre les deux universités qui prévoit une participation équilibrée en termes de budget, personnel administratif et enseignants-chercheurs [2],[3]. L’institut devait se nommer « Sciences po Grand Paris », mais en raison de risques de confusions avec Sciences po Paris, il est « Sciences po Saint-Germain-en-Laye »[4].

L'établissement s'installe au no 5 rue Pasteur, dans les bâtiments de l'ancienne École normale d'institutrices construits sous la IIIe République[5].

Direction[modifier | modifier le code]

  • Céline Braconnier, directrice et professeure des universités en science politique
  • Xavier Crettiez, directeur adjoint et professeur des universités en science politique
  • Michel Delattre, directeur des études, agrégé de philosophie
  • Catherine Marshall, directrice des relations internationales, Maître de Conférences en civilisation britannique
  • Le premier Conseil plénier de l’IEP de Saint-Germain-en-Laye s’est réuni le 22 janvier 2015; à la suite de ce dernier, David Kessler[6], agrégé de philosophie, ancien élève de l'École normale supérieure (France) (ENS) et de l'École nationale d'administration (France) (ENA), a été élu président du Conseil (CA) de Sciences Po Saint-Germain-en-Laye à l’unanimité. Lors de cette même séance, Sébastien Roland, professeur de droit, Emmanuel Blanchard, maître de conférences en science politique et Arnaud Lefranc, professeur d’économie – tous trois engagés de longue date dans la construction de Sciences Po Saint-Germain-en-Laye – ont été élus au Bureau exécutif de l’Institut.

Admission[modifier | modifier le code]

Le concours d’entrée en première année est commun aux Instituts d’Aix-en-Provence, Lille, Lyon, Rennes, Saint-Germain-en-Laye, Strasbourg et Toulouse. Il permet de postuler en même temps aux sept Sciences Po. Un nombre total de 1000 places environ est proposé[7].

Scolarité[modifier | modifier le code]

Premier cycle[modifier | modifier le code]

L'IEP propose une formation en 5 ans : deux premières années généralistes (histoire, économie, science politique, droit, langues), une troisième année à l’international, et deux dernières années de spécialisation, puis de professionnalisation.

Master 1 (Quatrième année)[modifier | modifier le code]

Les deux dernières années sont professionnalisantes et préparent à un double diplôme. Dès la 4e année, les étudiants s’orientent vers une spécialisation : métiers de l’Europe et de l’international ; métiers de la communication et de la culture ; métiers du secteur public et de la gouvernance territoriale ; métiers de l’économie, de la gestion et de la finance.

Master 2 (Cinquième année)[modifier | modifier le code]

La 5e année se compose de séminaires à l’IEP et de cours de masters 2 à choisir parmi les masters proposés par les universités fondatrices Cergy-Pontoise (UCP) et Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines (UVSQ).

Recherche[modifier | modifier le code]

Quatre laboratoires piliers[modifier | modifier le code]

Les grands acteurs de la recherche mobilisés sont :

  • le CESDIP (Centre de recherches sociologiques sur le droit et les institutions pénales, UMR 8183, CNRS/UVSQ/Ministère de la justice)
  • le THEMA (Théories économiques, modélisations, applications, UMR 8184, CNRS/UCP)
  • le PRINTEMPS (Professions, institutions, temporalités, UMR 8085, CNRS /UVSQ)
  • le CEE (Centre d’études européennes, UMR 8239, Sciences Po Paris)

Vie associative[modifier | modifier le code]

La vie associative de l'institut d'études politiques de Saint-Germain-en-Laye s'organise en différents pôles et différentes associations, que ce soit au niveau de la vie étudiante, culturelle et artistiques, sportive ou humanitaire.

Identité visuelle[modifier | modifier le code]

L'Institut d'études politiques possède une mascotte, choisie par les étudiants : le loup. Il est possible de retrouver cet animal sur les logos des différentes associations étudiantes de l'IEP (sportives, culturelles...).

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]