YG (rappeur)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir YG.
YG
Surnom Young Gangsta, Young Gold, YG 4 hunnid, YG Pushazz
Nom de naissance Keenon Jackson
Naissance (25 ans)
Compton, Californie
Drapeau des États-Unis États-Unis
Activité principale Rappeur, acteur
Genre musical Rap West Coast, Gangsta Rap
Années actives Depuis 2008
Labels Cte world, pushazz ink, def jam
Site officiel yg400.net

YG, de son vrai nom Keenon Jackson, ( à Compton, Californie – ) est un rappeur américain.

Carrière musicale[modifier | modifier le code]

Début de carrière[modifier | modifier le code]

Natif de Compton, il est affilié au Westside Tree Top Piru faisant partie du mouvement Bloods.

À l'âge de 17 ans, il réalise plusieurs mixtapes en téléchargement gratuit sur internet, ce qui lui permet de se faire repérer par le label Def Jam avec lequel il signe un contrat en 2009[1].

Après avoir signé avec Def Jam[2], il sort une mixtape, The Real 4Fingaz, en 2010, avec pour single Toot It and Boot It en duo avec Ty$[3]. Cette chanson devient rapidement un tube et se classe dans les charts américains[4]. Le succès est si important qu'un nouveau clip est réalisé avec plus de moyens, un remix est également effectué avec deux grands rappeurs en invités, 50 cent et Snoop Dogg[5].

Il est choisi pour faire la couverture du magazine XXL à l'occasion de la présentation des rappeurs les plus prometteurs de 2011[6].

En 2011, sort une troisième mixtape, Just Re'd Up, dont est extrait le single Snitches Ain't... avec Tyga, Nippsey Hussle et Snoop Dogg. Le single se classe 100e au Billboard Hot 100.

En 2012, il publie une mixtape intitulée 4 Hunnid Degreez produite par DJ Mustard et DJ Drama ; le premier single est Im a Thug avec Meek Mill.

YG participe aussi à l'album du rappeur de Vallejo, E-40[7] .

En , YG effectue une série de concerts à travers les États-Unis aux côtés de Tyga[8]. La série de concerts se poursuit pendant le mois d'avril[9].

YG réalise durant tout l'été 2012 une tournée dans l'Ouest des États-Unis, appelée 4 Hunnid° Tour[10].

En 2013, YG sort la mixtape Just Re'd Up 2 qui est logiquement la suite de la mixtape Just Re'd Up. Cette mixtape comporte 28 titres et connaît un très grand succès.

My Krazy Life (2014-2015)[modifier | modifier le code]

Le premier album de YG sort le 18 mars 2014 et a pour nom My Krazy Life [11]. Cette album est entièrement produit par son ami DJ Mustard, et comporte plusieurs invité tel que Drake, Kendrick Lamar, Schoolboy Q et Jeezy [12]. L'album est applaudi par la critique et est un succès commercial propulsé par le single My Nigga, doublement platine aux États-Unis [13]. Fort de ce succès YG s'impose comme une star montante du Hip-Hop [14], il collabore avec de nombreux rappeurs tel que Kirko Bangz, Wale, A$ap Ferg, et surtout avec Jeremih dont leurs single commun Don't Tell 'Em obtient la certification platine aux États-Unis [15].

Fin 2014, YG sort un titre très original nommé 2015 Flow issu de la bande son de son court métrage Blame it on the streets. Pendant les premières secondes de la chanson, nous attendons que le beat commence mais ceci n'arriveras jamais. YG pose son flow sans s'arrêter sur cette instrumentale sans beat qui est uniquement composée de notes de synthétiseur.

En décembre 2014, YG réalise un court métrage titré Blame it on the Streets dans lequel il joue son propre rôle, dans ce court métrage il est accompagner par un rappeur célèbre également originaire de Compton "Slim400" qui joue également son propre rôle. La sortie du court métrage est accompagné de la bande son original du film titré également Blame it on the Streets, bien que la plupart des musiques du film vienne de l'album "my krazy life" comme par exemple la scene ou ils cambriolent un quartier chinois la chanson est "meet the flocker" [16].

Le 12 juin 2015 tôt dans la matinée, une fusillade éclate dans le quartier de Studio City à Los Angeles, le rappeur YG est touché par trois balles dans la hanche, alors qu’il sortait d’un studio d’enregistrement. Il est rapidement conduit à l’hôpital par ses amis, la blessure s'avère non mortel[17],[18].

YG annonce son deuxième album qui sera titré Still Krazy, il contiendra des productions de DJ Mustard [19] . Le première extrait de l'album est Twist My Fingaz, le morceau est produit par Terrace Martin et Battlecat [20].

Style musical[modifier | modifier le code]

YG fait partie d'un genre musical à part, un mélange de jerk urbain[21], popularisé par les groupes de Los Angeles New Boyz et Cali Swag District, de gangsta rap classique, mais aussi du hyphy, style créé par E-40.

Sa collaboration avec DJ Mustard va grandement modifier son style musical, ses paroles deviennent plus Gangsta, et les instrumentals beaucoup plus minimaliste, mélangeant ainsi la "Mob Music", la "Function Music" typique de la baie de San Fransisco et le Gangsta Rap typique de Los Angeles.

Carrière cinématographique[modifier | modifier le code]

YG fait ses débuts au cinéma dans le film We the Party[22], une comédie dramatique réalisée par Mario Van Peebles qui a notamment réalisé, New Jack City ou Ali. Le casting du film est notamment composé, outre YG, de Snoop Dogg, Simone Battle, Mario Van Peebles, Mandela Van Peebles et le groupe de rap New Boyz[23]. Le film est sorti aux États-Unis le [22].

En décembre 2014, YG réalise un court métrage titré Blame it on the Streets dans lequel il joue son propre rôle aux côtés de TeeCee4800 et Rick Gonzalez [16].

Discographie[modifier | modifier le code]

Album studio[modifier | modifier le code]

  • 2014 : My Krazy Life
  • 2014 : Blame It On the Streets
  • 2015 : Still Krazy

Mixtapes[modifier | modifier le code]

  • 2008 : 4Fingaz
  • 2010 : The Real 4Fingaz
  • 2010 : Just Re'd Up
  • 2012 : 4 Hunnid Degreez
  • 2013 : Just Re'd Up 2

Singles[modifier | modifier le code]

  • 2010 : Toot It and Boot It avec Ty$ (The Real 4Fingaz)
  • 2010 : Toot It and Boot It Remix avec Ty$, 50 cent et Snoop Dogg
  • 2011 : Patty Cake (The Real 4Fingaz)
  • 2011 : Snitches Ain't... avec Tyga, Nipsey Hussle et Snoop Dogg (Just Re'd Up)
  • 2012 : Im a Thug avec Meek Mill (4 Hunnid Degreez)
  • 2012 : Grindmode avec 2 Chainz (4 Hunnid Degreez)
  • 2013 : You Broke avec Nipsey Hussle (Just Re'd Up 2)
  • 2013 : My Nigga avec Richie Homie Quan et Young Jeezy (My Krazy Life)
  • 2013 : Left Right (My Krazy Life)
  • 2014 : Who Do You Love (My Krazy Life)
  • 2014 : My Nigga (Remix) avec Lil Wayne, Meek Mill et Nicki Minaj (My Krazy Life)
  • 2014 : Do it To Ya (My Krazy Life) avec TeeFlii
  • 2015 : 2015 Flow (Blame It On The Streets)
  • 2015 : Cash Money avec Krayzie Bone
  • 2015 : Twist My Fingaz (Still Krazy)

Singles en collaboration[modifier | modifier le code]

  • 2011 : Crush on You New Boyz avec YG (Too Cool to Care)
  • 2012 : Function E-40 avec YG, Problem et IAmSu! (The Block Brochure: Welcome to the Soil 2)
  • 2013 : Act Rigt Yo Gotti avec YG et Jeezy (I Am)
  • 2014 : Don't Tell 'Em Jeremih avec YG (Late Nights)
  • 2015 : Only Right Ty Dolla Sign avec YG, TeeCee4800 et Joe Moses (Free TC)

Filmographie[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Def Jam again sets its sights on Los Angeles: Compton's Y.G. signs to the major », sur latimesblogs.com,‎
  2. (en) « Yg Def Jam artists », sur islanddefjam.com,‎ 2012
  3. (en) « YG, 'Toot It and Boot It' -- New Song  », sur aolradioblog.com,‎
  4. (en) « Toot It and Boot It - Yg », sur billboard.com,‎ 2011
  5. (en) « YG: Toot It and Boot It », sur 24hourhiphop.com,‎ 2012
  6. (en) « YG: "XXL 2011 Freshmen Class  », sur xxlmag.com,‎
  7. (en) « E-40 - Function (ft. Yg, Problem & Iamsu!) », sur muzikspirit.com,‎
  8. (en) « YG’s Debut Gets A Name Change, Release Date And A Drake FeaturePast concerts », sur songkick.com,‎ 2012
  9. (en) « Yg Tickets and Concert Dates », sur ticketmaster.com,‎ 2012
  10. (en) « 4 Hunnid° Tour.  », sur yg400.net,‎
  11. (en) « YG’s Debut Gets A Name Change, Release Date And A Drake Feature  », sur mtv.com,‎
  12. (en) « ygs-debut-album-krazy-life-set-march-18th-release-date  », sur defjam.com,‎
  13. (en) « YG’s “My Nigga” Single Goes Platinum  », sur http://cantstophiphop.com/,‎
  14. (en) « My Krazy Life Review  », sur pitchfork.com,‎
  15. (en) « JEREMIH’S ‘DON’T TELL EM’ GOES PLATINUM  », sur fashionably-early.com,‎
  16. a et b (en) « Yg releases blame it on the streets.  », sur musictimes.com,‎
  17. (en) « Yg shot three times.  », sur hiphopdx.com,‎
  18. (en) « YG Speaks Out for First Time Since Being Shot: 'I'm Hard to Kill' », sur billboard.com,‎
  19. (en) « YG Announces Sophomore LP Title, Breaks Silence On Shooting », sur hotnewhiphop.com,‎
  20. (en) « YG - Twist My Fingaz (Prod. By Terrace Martin) [New Song] », sur hotnewhiphop.com,‎
  21. (en)Greg Cochrane, « Introducing… YG », sur BBC Radio 1,‎ (consulté le 19 avril 2012)
  22. a et b (en) « We the party », sur imdb.com,‎
  23. (en) « Mario Van Peebles’ “We The Party” Movie Review and Video Snippets », sur allhiphop.com,‎