Anaconda, le prédateur

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Anaconda, le prédateur
Description de l'image Anaconda logo.svg.
Titre original Anaconda
Réalisation Luis Llosa
Scénario Hans Bauer
Jim Cash
Jack Epps Jr.
Acteurs principaux
Sociétés de production Columbia Pictures
Pays de production Drapeau des États-Unis États-Unis
Drapeau du Brésil Brésil
Drapeau du Pérou Pérou
Genre thriller
Durée 89 minutes
Sortie 1997

Série Anaconda(s)

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Anaconda ou Anaconda, le prédateur (Anaconda) est un film d'horreur américano-brasilo-péruvien réalisé par Luis Llosa et sorti en 1997.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Une équipe de tournage s'aventure sur le fleuve Amazone, au Brésil, pour tourner un documentaire. L´équipage embarque à bord un aventurier du nom de Paul Sarone, chasseur de l'un des plus grands serpents du monde : l'anaconda. Le nouveau passager détourne le bateau vers une région où ces animaux abondent. Ce qu'ils y découvrent n'est pas un serpent ordinaire, mais plutôt un prédateur mortellement dangereux qui semble impossible à vaincre.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Accueil[modifier | modifier le code]

Box office[modifier | modifier le code]

Pays Box-office
Drapeau des États-Unis États-Unis 65 885 767 $
International 71 000 000 $
Monde Monde 136 885 767 $

Accueil critique[modifier | modifier le code]

Anaconda, le prédateur reçoit un accueil critique mitigé. Sur Rotten Tomatoes, il recueille un taux d'approbation de 38 pour 52 critiques et une moyenne de 4,67 / 10. Le site Metacritic lui attribue un score de 37⁄100, pour 20 critiques.

Distinctions[modifier | modifier le code]

Entre 1997 et 2016, Anaconda, le prédateur a été sélectionné 17 fois dans diverses catégories et a remporté 6 récompenses[3].

Récompenses[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

Autour du film[modifier | modifier le code]

  • L'anaconda est effectivement un serpent très dangereux mais il ne se déplace pas avec la rapidité et l'agilité (et hors de l'eau encore moins, il est incapable d'escalader quelque obstacle que ce soit) qu'on lui voit dans le film : il chasse en embuscade. Par ailleurs, il n'avale qu'une proie tous les six mois. Si certains spécimens peuvent être de très grande taille, on reste très loin des proportions des animaux montrés dans le film.
  • Au début du film, Sarone abat un phacochère alors que cet animal n'existe pas sur le continent américain.
  • Quand Sarone demande à Westridge de venir l'aider, on remarque que les deux projecteurs sont actionnés alors qu'un seul est censé l'être par Gary.
  • Plus tard dans le film, Sarone essaie d'attirer l'anaconda en mettant du sang de singe sur les héros, alors que le serpent repère ses victimes à la chaleur.
  • Quand l'anaconda est brûlé par du gasoil, le feu s'éteint tout de suite au contact de l'eau (ce qui est faux, le gasoil tout comme le pétrole, ne s'éteint pas directement au contact de l'eau).
  • Vers 1h10 de film, quand le bateau quitte la crique, l'eau de la cascade remonte au lieu de s'écouler, indiquant que la prise de vue défile en sens inverse.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Anaconda, le prédateur - Distinctions sur Allociné (consulté le 13 octobre 2020).
  2. (en) Anaconda, le prédateur - Dates de sortie sur l’Internet Movie Database (consulté le 12 octobre 2020).
  3. (en) Anaconda, le prédateur - Distinctions sur l’Internet Movie Database (consulté le 13 octobre 2020).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

La saga Anaconda(s)[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]