Desperado (film)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Desperado

Réalisation Robert Rodriguez
Scénario Robert Rodriguez
Musique Los Lobos
Acteurs principaux
Sociétés de production Columbia Pictures Corporation
Los Hooligans Productions
Pays de production Drapeau des États-Unis États-Unis
Drapeau du Mexique Mexique
Genre action
Durée 104 minutes
Sortie 1995

Série El Mariachi

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Desperado est un film américano-mexicain écrit et réalisé par Robert Rodriguez, sorti en 1995.

Suite d'El Mariachi (1992), Desperado sera suivi par Il était une fois au Mexique... Desperado 2 (2003), qui clôturera la trilogie El Mariachi.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Au nord du Mexique, le guitariste et chanteur sans nom El Mariachi vit paisiblement, jusqu'au jour où sa bien-aimée est assassinée par Bucho, un trafiquant de drogue. Bien décidé à se venger, il part avec un étui à guitare rempli d'armes à feu pour retrouver ce dernier, quitte à laisser derrière lui les cadavres de ceux qui tentent de lui barrer la route...

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Icône signalant une information Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section peuvent être confirmées par la base de données IMDb.

Coproduction : Elizabeth Avellan et Carlos Gallardo

Distribution[modifier | modifier le code]

Production[modifier | modifier le code]

Genèse du projet[modifier | modifier le code]

Après le succès de son premier film El Mariachi, Robert Robriguez se voit confier un budget de 7 millions de dollars, alors qu'il n'avait que 7000 $ pour le premier. Desperado est la suite d' El Mariachi, l'histoire se déroulant après les événements du premier film, (la scène finale du premier film sera retournée à l'identique afin d'inclure un flashback de son passé et d'assurer la continuité).

Le scénario était d'abord intitulé El Pistolero, pour mieux rappeler El Mariachi. Mais le studio demanda un autre titre[9].

Distribution des rôles[modifier | modifier le code]

Antonio Banderas reprend le rôle du Mariachi, 2 ans après Carlos Gallardo, qui reste cependant producteur du film. Banderas chante lui-même les chansons du films, notamment le générique Cancion Del Mariachi, et joue lui-même de la guitare[10].

Jennifer Lopez a été auditionnée pour le rôle de Carolina, mais c'est Salma Hayek qui a été choisie[10]. Cette dernière a été plus ou moins révélée par le téléfilm Roadracers, déjà réalisé par Robert Rodriguez un an plus tôt.

Certains acteurs d'El Mariachi sont présents dans ce film, comme Carlos Gallardo. Certains reprennent le même rôle.

Le réalisateur Quentin Tarantino, ami de Rodriguez, fait une apparition remarquée, dans la scène du bar, où il fait une longue blague en monologue. Ils collaboreront ensuite à plusieurs reprises sur leurs films respectifs[10].

Raúl Juliá devait jouer Bucho, le méchant. Mais l'acteur est décédé le , peu de temps avant le début du tournage[9]. Il est alors remplacé par Joaquim de Almeida.

Steve Buscemi joue le rôle d'un personnage appelé Buscemi car dès l'écriture du scénario, Robert Rodriguez avait l'acteur en tête[9].

De nombreux acteurs de ce film, comme Antonio Banderas, Salma Hayek ou encore Cheech Marin, débutent ici une longue collaboration de plusieurs films avec Robert Rodriguez.

Tournage[modifier | modifier le code]

Comme El Mariachi, le film a été tourné au Mexique, dans la ville de Ciudad Acuña dans l'État de Coahuila.

Bande originale[modifier | modifier le code]

Desperado: The Soundtrack

Bande originale de divers artistes
Sortie Drapeau des États-Unis
Genre rock mexicain, Ranchera, Rock, Pop
Producteur Charlie Midnight
Tito Larriva
Los Lobos
Karyn Rachtman (exécutive)
Robert Rodriguez (exécutif)
Label Epic / Sony
Critique

Bandes originales par Robert Rodriguez

La bande originale est principalement interprétée par les groupes chicanos Los Lobos et Tito & Tarantula. L'album contient également des titres d'artistes de renom comme Dire Straits ou Carlos Santana.

Liste des titres[modifier | modifier le code]

  1. Morena de Mi Corazón (Los Lobos et Antonio Banderas) 2:06
  2. Six Blade Knife (Dire Straits) 4:34
  3. Jack the Ripper (Link Wray) 2:31
  4. Manifold de Amour (Latin Playboys) 2:03
  5. Forever Night Shade Mary (Latin Playboys) 3:00
  6. Pass the Hatchet (Roger & The Gypsies) 3:00
  7. Bar Fight (Los Lobos) 1:54
  8. Strange Face of Love (Tito & Tarantula) 5:51
  9. Bucho's Gracias/Navajas Attacks (Los Lobos) 3:56
  10. Bulletproof (Los Lobos) 1:42
  11. Bella (Carlos Santana) 4:29
  12. Quedate Aqui (Salma Hayek) 2:05
  13. Rooftop Action (Los Lobos) 1:36
  14. Phone Call (Los Lobos) 2:16
  15. White Train (Showdown) (Tito & Tarantula) 5:57
  16. Back to the House That Love Built (Tito & Tarantula) 4:41
  17. Let Love Reign (Los Lobos) 3:22
  18. Mariachi Suite (Los Lobos) 4:22

Accueil[modifier | modifier le code]

Accueil critique[modifier | modifier le code]

Aux États-Unis, le film a reçu un accueil critique généralement favorable. Sur Metacritic, il obtient un score de 55100 sur la base de 18 critiques ainsi qu'un score de 8,810 basé sur 224 évaluations de la part du public[12]. Sur l'agrégateur américain Rotten Tomatoes, il a reçu un accueil critique favorable, recueillant 63 % de critiques positives, avec une moyenne de 6,4810 sur la base de 27 critiques positives et 16 négatives[13].

Box-office[modifier | modifier le code]

Produit pour 7 millions de dollars, le film récolte plus de 25 millions de dollars rien que sur le sol américain[14],[3]. Le total des recettes mondiales n'est pas connu.

Pays ou région Box-office Date d'arrêt du box-office Nombre de semaines
Drapeau des États-Unis États-Unis (1er week-end) 7 910 446 $[14] du 25 au -
Drapeau des États-Unis États-Unis 25 405 445 $[14] 5
Drapeau de la France France
Drapeau de Paris Paris
420 101 entrées[3]
132 438 entrées[3]
- -

Distinctions[modifier | modifier le code]

Entre 1995 et 1996, Desperado est sélectionné 6 fois dans diverses catégories et obtient 1 récompense[15].

Récompenses[modifier | modifier le code]

  • Yoga Awards 1996 : Yoga Award du pire réalisateur étranger décerné à Robert Rodriguez

Nominations[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Casting du film Desperado », sur Allociné (consulté le ).
  2. (en) Société de Production / Sociétés de distribution sur l’Internet Movie Database (consulté le 19 juillet 2020).
  3. a b c et d « Box office du film Desperado », sur jpbox-office.com (consulté le ).
  4. (en) Spécifications techniques sur l’Internet Movie Database (consulté le 19 juillet 2020).
  5. (en) Dates de sortie sur l’Internet Movie Database (consulté le 18 juillet 2020).
  6. (en) Parents Guide sur l’Internet Movie Database (consulté le 18 juillet 2020).
  7. « Système de classification du Mexique - Fiche œuvre Il était une fois au Mexique... Desperado 2 », sur Mexico TV content rating system (consulté le ).
  8. « Visa et Classification - Fiche œuvre Desperado », sur CNC (consulté le )
  9. a b et c (en) Secrets de tournages - Internet Movie Database
  10. a b et c Secrets de tournages - Allociné
  11. (en) http://www.allmusic.com/album/r221833
  12. « Critique du film Desperado », sur Metacritic.com (consulté le ).
  13. (en) « Desperado », sur Rotten Tomatoes (consulté le ).
  14. a b et c (en) « El Mariachi », sur Box Office Mojo (consulté le )
  15. (en) Distinctions sur l’Internet Movie Database (consulté le 18 juillet 2020).

Liens externes[modifier | modifier le code]