Bobital

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Bobital
Bobital
La mairie.
Blason de Bobital
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Bretagne
Département Côtes-d'Armor
Arrondissement Dinan
Canton Lanvallay
Intercommunalité Communauté d'agglomération Dinan Agglomération
Maire
Mandat
Jacky Heuze
2014-2020
Code postal 22100
Code commune 22008
Démographie
Gentilé Bobitalais
Population
municipale
1 097 hab. (2016 en augmentation de 4,68 % par rapport à 2011)
Densité 220 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 24′ 51″ nord, 2° 06′ 07″ ouest
Altitude Min. 54 m
Max. 111 m
Superficie 4,99 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Côtes-d'Armor

Voir sur la carte administrative des Côtes-d'Armor
City locator 14.svg
Bobital

Géolocalisation sur la carte : Côtes-d'Armor

Voir sur la carte topographique des Côtes-d'Armor
City locator 14.svg
Bobital

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Bobital

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Bobital

Bobital [bɔbital] est une commune française située dans le département des Côtes-d'Armor, en région Bretagne.

Géographie[modifier | modifier le code]

Toponymie[modifier | modifier le code]

Attesté sous la forme Borbytal au XVe siècle[1].

Son nom gallo est Bobitau[2]. Son nom breton, Bodwidel ou Bowidel vient du vieux breton bod ou bot qui désigne une résidence, associé au nom du propriétaire Gwidel[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

La paroisse de Bobital, enclavée dans l'évêché de Saint-Malo, faisait partie du doyenné de Bobital relevant de l'évêché de Dol et était sous le vocable de saint Samson.

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason Blasonnement :
D'azur aux trois coquilles d'argent.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
juin 1995 2014 Denis Riaux[3] DVD  
2014 en cours Jacky Heuze DVD Retraité
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
220219195193238267269276298
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
282301300301325351352325314
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
323302333332315332341353323
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2015
3764085657829348659811 0361 087
2016 - - - - - - - -
1 097--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[4] puis Insee à partir de 2006[5].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

L'église Saint-Samson de Bobital.
  • Église paroissiale Saint-Samson, édifiée en 1856-1857, dont les vitraux ont fait l'objet en 2015-2016 d'un projet de restauration par la Fondation du Patrimoine[6].
  • Le monument aux morts est situé place de l'Église. Le site de "France-Genweb" retrace l'identité de ces combattants [7] de Bobital (régiment, classe, grade, matricule, lieu et cause de décès, voire parents, sépultures et décorations). D'autre part, une "plaque commémorative" est apposée dans l'église Saint-Samson avec la gravure reprenant « Morts pour la Patrie 1914-1918 » et les noms[8] des 12 soldats de Bobital ainsi que le nom de leur village.

Événements[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Hervé Abalain, « Noms de lieux bretons - Page 109, Editions Jean-paul Gisserot, ISBN 2877474828 » (consulté le 24 juin 2015)
  2. a et b « Villes bretonnes, nom breton », Geobreizh (consulté en 24juin 2015)
  3. « Les maires élu du 1er tour », Dimanche Ouest-France, no 534,‎ , p. 10-12 (ISSN 1285-7688)
  4. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  5. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.
  6. L'église de Bobital sur le site de la Fondation du Patrimoine.
  7. [1]
  8. [2]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :