Hervé Abalain

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Hervé Abalain
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 80 ans)
BrestVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Maître
Directeur de thèse

Hervé Abalain, né le à Henvic et mort le à Brest[1], est un linguiste français.

Professeur émérite à l'université de Bretagne-Occidentale et membre du Centre de recherche bretonne et celtique de Brest, il a rédigé plusieurs ouvrages sur la Bretagne et les pays celtiques[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Hervé Abalain obtient une licence d’anglais à l’Université de Rennes en 1958[3]. Il enseigne au lycée Charles de Foucault à Brest de 1958 à 1970. Il réussit le CAPES en 1965 et l’agrégation en 1969. Il consacre une thèse de troisième cycle à Elizabeth Gaskell. Il soutient sa thèse d’État en 1979, sous la direction de M.T. Jones-Davies Sir John Suckling (1609-1642). Poète cavalier . Il est nommé assistant (1970-74) puis maître-assistant (1974-81) d’anglais à la Faculté des Lettres de Brest, et enfin professeur des universités en 1981, jusqu'à son départ à la retraite en 1999.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Destin des langues celtiques, Ophrys, 1989
  • Histoire du Pays de Galles, Éditions Jean-Paul Gisserot, 1992
  • Histoire des langues celtiques, Jean-Paul Gisserot, 1998
  • Histoire de la langue bretonne, Jean-Paul Gisserot, 2000
  • Les noms de lieux bretons, Jean-Paul Gisserot, 2000
  • Les noms de famille bretons, Jean-Paul Gisserot, 2e édition 2000
  • Le Pays de Galles, identité, modernité, Armeline, Crozon, 2000, (ISBN 2-910878-07-4)
  • Les Celtes, Armeline, Crozon, 2001.
  • Destin des langues celtiques, Ophrys, 2002
  • Pleins feux sur la langue bretonne, Coop Breizh, 2004
  • Le français et les langues historiques de la France, Paris, éd. Jean-Paul Gisserot, , 317 p. (ISBN 978-2-87747-881-6, lire en ligne)
  • Les Mannois et l'île de Man, collection "Peuples en Péril", volume 5, Crozon, Armeline, 2010. (ISBN 978-2-910878-42-9)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. avis de décès d'Hervé Abalain, letelegramme.fr, consulté le 16 juin 2017
  2. « Hervé Abalain », université de Bretagne occidentale (consulté le 6 janvier 2014).
  3. Alain Kerhervé, « In memoriam : Hervé Abalain (1934-2014) », Revue de la société d'études anglo-américaines du XVIIe et XVIIIe siècles,‎ (lire en ligne)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]