Étang de Biscarrosse et de Parentis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Étang de Biscarrosse et de Parentis
Berge du lac de Parentis
Berge du lac de Parentis
Administration
Pays Drapeau de la France France
Géographie
Coordonnées 44° 21′ nord, 1° 10′ ouest
Type Naturel
Superficie 35,4 km2
Altitude 19 m
Profondeur 20,5 m

Géolocalisation sur la carte : Landes

(Voir situation sur carte : Landes)
Étang de Biscarrosse et de Parentis

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Étang de Biscarrosse et de Parentis

L'étang de Biscarrosse et de Parentis est un des grands lacs landais du littoral néo-aquitain, dans le sud-ouest de la France.

Présentation[modifier | modifier le code]

Le canal des Landes (dans sa section sud) relie l'étang de Biscarrosse et de Parentis à l'étang de Cazaux et de Sanguinet, en contournant le petit étang de Biscarrosse. Il est muni d'une écluse à Navarrosse en libre passage.

Historique[modifier | modifier le code]

Côté Biscarrosse, le lac a accueilli une importante base d'hydravion (hydrobase), ayant servi à l'Aéropostale et aux compagnie Latécoère et Air France comme aéroport international (vols transatlantiques).

De nos jours , un musée de l'hydraviation[1] a été installé sur l'emplacement de l'ancienne base Latécoère: Certaines pièces exposées sont des épaves coulées dans le lac pendant la seconde Guerre Mondiale (les occupants allemands en avaient fait un site militaire) et renflouées par la suite.

Le lac a subi un regain d'intérêt en 1954 avec la découverte de nappes de pétrole. Ces nappes de pétrole, encore exploitées aujourd'hui, sont la plus grande réserve de brut en France métropolitaine. Le pétrole est exploité sur les rives du lac, sur la commune de Parentis [2], l'énergie fatale résultante sert au chauffage de serres agricoles[3].

Intérêt écologique[modifier | modifier le code]

En France métropolitaine, les zones humides couvrent 3 % du territoire mais hébergent un tiers des espèces végétales remarquables ou menacées, la moitié des espèces d'oiseaux et la totalité des amphibiens et poissons d'eau douce. Ce sont des lieux d'abri, de nourrissage et de reproduction pour de nombreuses espèces, indispensables à la reproduction des batraciens. Elles constituent des étapes migratoires, des lieux de reproduction et d'hivernage pour de nombreuses espèces d'oiseaux[4]. Le rôle écologique des zones humides dans les Landes y est d'autant plus important que la majorité d’entre elles ont disparu suite aux grands travaux d’assèchement entrepris sous Napoléon III dans le cadre de la loi du 19 juin 1857.

Classement[modifier | modifier le code]

L'étang de Biscarrosse et de Parentis est site classé par arrêté du 16 août 1977 au titre des étangs landais nord[5]. Les 586 ha de la rive sud est[6] et les 119 ha de la rive nord est[7] ont fait l'objet d'un inventaire ZNIEFF de type 1 en 1984.

L'étang de Biscarrosse et de Parentis est constitutif du site Natura 2000 (SIC/pSIC) « Zones humides de l'arrière dune du pays de Born »[8].

Galerie[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Musée de l'Hydraviation », sur Musée de l'Hydraviation (consulté le 16 novembre 2016)
  2. Bernard Broustet, « Pétrole : le groupe canadien Vermilion va forer sous le lac de Parentis », sur SudOuest.fr (consulté le 7 septembre 2015)
  3. Jacques Ripoche, « Chez Rougeline, la transition énergétique est en marche », sur SudOuest.fr (consulté le 7 septembre 2015)
  4. Panneau de présentation du belvédère de la Malloueyre, réalisé par la Région Aquitaine, l'ONF, l'UE et le réseau Natura 2000
  5. DRE Aquitaine
  6. Inventaire des Zones Naturelles d'Intérêt Ecologique Faunistique Floristique de la Région Aquitaine
  7. Inventaire des Zones Naturelles d'Intérêt Ecologique Faunistique Floristique de la Région Aquitaine
  8. Site FR7200714

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :