Essence de térébenthine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la chimie
Cet article est une ébauche concernant la chimie.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Essence de térébenthine
Identification
No CAS 8006-64-2
No EINECS 232-350-7
Précautions
Directive 67/548/EEC
Nocif
Xn
Dangereux pour l’environnement
N



Unités du SI et CNTP, sauf indication contraire.

L'essence de térébenthine est une huile essentielle obtenue par purification puis par distillation de térébenthine.

Composition[modifier | modifier le code]

L'essence de térébenthine est un mélange de molécules variées, comprenant en particulier des terpéniques, des acides et des alcools. Ce liquide est insoluble dans l'eau, dans l'alcool absolu et dans l'éther, cependant il est légèrement soluble dans un mélange eau-alcool.

C'est un produit sensible à la lumière et au soleil, légèrement toxique et hautement inflammable. La réaction de l'essence de térébenthine avec de l'acide nitrique est violente, le mélange étant hypergolique (c'est-à-dire auto-inflammable).

Utilisation[modifier | modifier le code]

Liquide incolore à odeur caractéristique de pin, l'essence de térébenthine est un très bon solvant des graisses, des huiles et des cires. On l'utilise dans de nombreux produits (peintures, vernis, cirage, insecticides et même parfums ou produit pharmaceutiques comme les onguents topiques). L’essence de térébenthine contient 60 % d’alpha-pinène.

L'essence de térébenthine est également conseillée pour l'élimination de la moisissure sur les cuirs (vestes, fauteuils, chaussures) et supprimer des taches de graisse sur un textile. L'essence de térébenthine est également très efficace pour laver les écrans d'appareils électroniques, notamment les écrans tactiles qui sont très sensibles (Nintendo DS, iPod Touch, etc.)[réf. nécessaire]

L'essence de térébenthine a aussi été utilisée comme carburant de fusées, notamment pour le premier étage du lanceur Diamant A, vecteur du premier satellite français, Astérix[2].

Toxicité[modifier | modifier le code]

Voir Fiche toxicologique de l'INRS. Malgré sa faible toxicité, ce produit est irritant, et nécessite des précautions d'emploi. Le contact avec la peau doit être évité, et son utilisation doit se faire dans un endroit ventilé.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « ESIS » (consulté le 6 décembre 2008)
  2. « Le lanceur Diamant A », sur Capcom Espace (consulté le 15 août 2016)