Église de la Madeleine de Mont-de-Marsan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Église Sainte-Marie-Madeleine
Image illustrative de l’article Église de la Madeleine de Mont-de-Marsan
Présentation
Nom local Église de la Madeleine
Culte Catholique romain
Type Église paroissiale
Rattachement Paroisse Notre-Dame-des-Trois-Rivières
Diocèse d'Aire et Dax
Début de la construction 1825
Fin des travaux 1829
Style dominant Architecture néoclassique
Protection Logo monument historique Inscrit MH (1975)
Géographie
Pays Drapeau de la France France
Région Nouvelle-Aquitaine
Département Landes
Ville Mont-de-Marsan
Coordonnées 43° 53′ 34″ nord, 0° 30′ 03″ ouest
Géolocalisation sur la carte : Landes
(Voir situation sur carte : Landes)
Église Sainte-Marie-Madeleine
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Église Sainte-Marie-Madeleine

L'église Sainte-Marie-Madeleine[n 1], communément appelée l'église de la Madeleine, est la principale église de Mont-de-Marsan, chef-lieu du département français des Landes. Elle est construite entre 1825 et 1829, et inscrite aux Monuments historiques par arrêté du [1].

Présentation[modifier | modifier le code]

Dès la fondation de Mont-de-Marsan au XIIe siècle, sainte Marie-Madeleine est choisie comme patronne de la ville. Celle-ci est en effet située sur la route de Saint-Jacques qui débute à la basilique Sainte-Marie-Madeleine de Vézelay où sont vénérées les reliques de la sainte[2].

Architecture[modifier | modifier le code]

Le style néoclassique du fronton de l'église actuelle rappelle l'église de la Madeleine de Paris, le péristyle s'inspire de celui de la rotonde de la Vignotte. À l'intérieur se dresse un maître-autel en marbre, œuvre des frères Mazzetti, entouré d'une boiserie. La fresque principale, due à madame Grimard-Baudet, est dédiée à sainte Madeleine[3].

Historique[modifier | modifier le code]

Outre l'église paroissiale primitive, un prieuré propriété des moines de Saint-Sever est mentionné dès le XIVe siècle en ce lieu. L'église paroissiale primitive est consacrées à Marie-Madeleine, sainte patronne de Vézelay et de Mont-de-Marsan. Cette dédicace marque l'importance de la ville comme étape sur la voie limousine des chemins de Compostelle[2].

Le , un pilier de l'église paroissiale s'effondre, entraînant la destruction de la voûte et d'une partie de la toiture de l'église. C'est sur ses ruines qu'est bâtie l'église actuelle. L'architecte en est Augustin Arthaud[n 2], qui rénove à l'époque tout le quartier. Cette construction doit prendre en compte le bâti existant et s'y adapte. Ainsi, l'entrée est orientée au nord, alors qu'on privilégie généralement une orientation vers l'est[3].

L'église est consacrée en 1829 à la Toussaint par Mgr Savy, évêque d'Aire. L'abbé Falet, mort en 1883, fait construire le logement des vicaires et édifier la chaire, pour la somme de 200 000 francs[4]. François-Marie Gieure (futur évêque de Bayonne) y fut vicaire dans les années 1870. Les chapelles latérales sont ajoutées au milieu du XIXe siècle[2].

Galerie[modifier | modifier le code]

Information Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Située 2 rue de la Madeleine à Mont-de-Marsan
  2. Le successeur de David-François Panay

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Classement de l'église de la Madeleine », notice no PA00083976, base Mérimée, ministère français de la Culture. Consulté le 22 août 2009
  2. a b et c Église de la Madeleine, panneau de présentation réalisé par la Ville de Mont-de-Marsan et les Monuments Historiques, consulté sur site le 21 décembre 2021
  3. a et b Mont-de-Marsan : ville de religions Mairie de Mont-de-Marsan, Service Communication, Pascal Larrazet
  4. Serge Pacaud, Mémoire en Images - Mont-de-Marsan, éditions Alan Sutton

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]