Garluche

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Mur bâti en garluche, briques et bois

La garluche ou pierre des Landes, est un grès ferrugineux, état évolué de l’alios[1].

Étymologie[modifier | modifier le code]

Le mot « garluche » vient du gascon garluisha, dérivé de la racine prélatine kar/gar. Son sens littéral est « la mauvaise pierre ». La garluche est également connue sous les noms gascons de pèira nhòga ou pèira de lana[2].

Présentation[modifier | modifier le code]

Garluche en affleurement

La garluche a longtemps servi de matériau de construction[3] et, bien qu'à faible teneur en fer, a alimenté les anciennes forges de Brocas, de Pontenx-les-Forges et d'Uza dans les Landes de Gascogne[2].

Boisson alcoolisée[modifier | modifier le code]

Garluche : apéritif artisanal des Landes fait à base de vin blanc, de rhum et de zestes d'oranges amères.

La pierre a donné son nom à la Garluche, apéritif artisanal des Landes fait à base de vin blanc, de rhum et de zestes d'oranges amères. Cet apéritif est ainsi nommé en raison de sa couleur, proche de celle de la garluche.

Galerie[modifier | modifier le code]

Exemples d'édifices et monuments en garluche.

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Voir ce mot pour explications détaillées
  2. a et b Jean-Jacques Fénié, L'invention de la Côte d'Argent, Les Éd. Confluences,‎ , 159 p. (ISBN 2-914240-57-0)
  3. Voir l'église de Mézos, de de Pontenx-les-Forges, de Biscarrosse
  4. Olivier de Marliave, Sources et saints guérisseurs des Landes de Gascogne, L'Horizon chimérique, 1999
  5. Panneau de présentation de la source, consulté sur site en juillet 2015

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :