A Dangerous Adventure (film, 1922)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

A Dangerous Adventure

Réalisation Jack L. Warner
Sam Warner
Scénario Frances Guihan
Sam Warner
Acteurs principaux
Sociétés de production Warner Bros. Pictures
Pays d’origine États-Unis
Sortie 1922
Durée Sept bobines

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

A Dangerous Adventure est un film muet réalisé par Jack L. Warner et Sam Warner, sorti en 1922. Il fut présenté en 15 courts-métrages de deux bobines à partir de février 1922 et ensuite monté comme un long métrage de sept bobines, sorti le 15 novembre 1922.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Deux sœurs (Grace Darmond et Derelys Perdue) et leur oncle partent à la recherche d'un trésor abandonné par ce dernier quelque part en Afrique Orientale. L'oncle sans scrupules accepte d'abandonner sa nièce (Grace Darmond) à un chef de tribu en échange d'une caravane. Après plusieurs complications, Philo McCullough, amoureux de Grace Darmond, avec un ami, vole à son secours. Lors d'une terrible tempête, les sauvages attaquent la caravane, et l'oncle perfide périt[1].

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Source principale de la fiche technique[2] :

Distribution[modifier | modifier le code]

Source principale de la distribution[3] :

Autour du film[modifier | modifier le code]

  • La versions de 15 courts métrages représentait 31 bobines soit une durée de plus de six heures.
  • Dans sa première version d'une série de 15 courts-métrages, les chapitres étaient intitulés :
  1. The Jungle Storm
  2. The Sacrifice
  3. The Lion Pit
  4. Brandon's Revenge
  5. At the Leopard's Mercy
  6. The Traitor
  7. The Volcano
  8. The Escape
  9. The Leopard's Cave
  10. The Jungle Water Hole
  11. The Hippopotamus Swamp
  12. The Lion's Prey
  13. In the Tiger's Lair
  14. The Treasure Cave
  15. The Rescue
  • Il est souvent rapporté la mésentente sur le tournage entre Grace Darmond et Derelys Perdue qui en seraient venues réellement aux mains dans une scène où elles devaient simuler une bagarre. Cela n'empêchera pas ces dernières de tourner ensemble dans Where the Worst Begins, un western, trois ans plus tard.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. American film cycles: the silent era, par Larry Langman
  2. (fr) [ Section fullcredits] sur l'Internet Movie Database - Consulté le 28 juin 2011 - Sauf référence contraire.
  3. (en) ' sur l’Internet Movie Database - Consulté le 28 juin 2011 - Sauf référence contraire.

Liens externes[modifier | modifier le code]