Venceslas III de Bohême

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Venceslas III de Bohême
Ladislas V de Hongrie
Venceslas II de Pologne
Image illustrative de l'article Venceslas III de Bohême
Titre
Roi de Hongrie
13011305
Prédécesseur André III
Successeur Béla V
Roi de Bohême
13051306
Prédécesseur Venceslas II
Successeur Rodolphe Ier
Roi de Pologne
13051306
Prédécesseur Venceslas II
Successeur Ladislas Ier le Bref
Duc de Grande-Pologne
13051306
Prédécesseur Venceslas II
Successeur Henri III de Głogów
Biographie
Dynastie Přemyslides
Date de naissance
Date de décès (à 16 ans)
Lieu de décès Olomouc
Père Venceslas II
Mère Judith de Habsbourg
Conjoint Viola de Cieszyn

Venceslas III de Bohême (en tchèque Václav III., en polonais Wacław III Czeski, en hongrois III. Vencel, en allemand Wenzel III.) est né le 6 octobre 1289 et décédé le 4 août 1306. Il est le fils du roi Venceslas II de Bohême et de Judith de Habsbourg, la fille de l’empereur Rodolphe Ier.

Il est roi de Hongrie (1301-1305), roi de Bohême (1305-1306) et roi de Pologne (1305-1306).

Roi de Hongrie[modifier | modifier le code]

En 1298, il devient le fiancé de la fille du roi de Hongrie André III. Après la mort du dernier représentant de la lignée des Árpád, soutenu par son père et par la plus grande partie des magnats hongrois, il est couronné roi de Hongrie le , à Székesfehérvár, sous le nom de Ladislas V (en hongrois V. László). Très vite, il doit faire face à une virulente opposition de Charles Robert de Hongrie et de ses partisans. Malgré l’aide militaire apportée par son père, il doit quitter Buda pour la Bohême en 1304, chargeant un gouverneur de le représenter en Hongrie. N’ayant plus aucune autorité dans le pays, il abdique le au profit d’Otton III de Bavière.

Roi de Bohême et de Pologne[modifier | modifier le code]

Lorsque son père décède le , il hérite des trônes de Bohême et de Pologne. Impopulaire en Bohême, il doit aussi affronter une forte opposition en Pologne, menée par Ladislas Ier le Bref et Henri III de Głogów. De plus, il ne reçoit aucun appui du pape Boniface VIII. Ladislas le Bref, avec l’aide des Hongrois, prend le contrôle de la Petite-Pologne tandis qu’Henri de Głogów s’empare de la Grande-Pologne. Le , en échange de la région de Meissen, Venceslas III cède la Poméranie de Gdańsk aux margraves du Brandebourg, pour s’assurer de leur soutien.

Décès et succession[modifier | modifier le code]

En route vers la Pologne pour revendiquer la couronne, à la tête d’une armée, il est assassiné à Olomouc le . Avec sa disparition s’éteint aussi la dynastie des Přemyslides.

Venceslas III épouse Viola, la fille de Mieszko de Cieszyn le 5 octobre1305[1].

Suite à la disparition de la dynastie tchèque, Albert Ier de Habsbourg proclame que le royaume de Bohême n’est qu’un fief du Saint-Empire, ce qui déclenche une guerre de 5 ans entre les Habsbourg et Henri de Carinthie. En Pologne, profitant de la situation confuse, Ladislas Ier le Bref s’empare de Cracovie et accède au pouvoir, faisant plier les patriciens de Cracovie et l’évêque Jan Muskata.

Ascendance[modifier | modifier le code]

  1. Philippe Le Bas, Etats de la Confédération germanique: Pour faire suite à l'histoire générale de l'Allemagne, Firmin Didot frères, 1842

Sources[modifier | modifier le code]

  • Francis Dvornik Les Slaves histoire, civilisation de l'Antiquité aux débuts de l'Époque contemporaine Éditions du Seuil Paris (1970)
  • Jörg K.Hoensch Histoire de la Bohême Éditions PayotT Paris (1995) (ISBN 2228889229)
  • Pavel Bělina, Petr Čornej et Jiří Pokorný Histoire des Pays tchèques Points Histoire U 191 Éditions du Seuil Paris (1995) (ISBN 2020208105)