Svatopluk Ier de Bohême

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Svatopluk Ier est duc de Bohême de 1107 à 1109.

Biographie[modifier | modifier le code]

Pierre tombale de Svatopluk et de son fils.

Svatopluk était le fils aîné de Othon Ier de Bohême, duc d'Olomouc, et d'Euphémia de Hongrie.

Duc d'Olomouc depuis 1091, et en désaccord avec son cousin Bořivoj II, il cherche à le chasser du trône, ce qui déclenche une nouvelle guerre civile.

L'empereur Henri V, pas plus que son père avant, ne pouvait se désintéresser de l'anarchie dans laquelle sombrait une nouvelle fois la Bohême qu'il considérait comme un fief de l'empire. Il convoqua Svatopluk qui n'osa pas résister, le retint captif et fit rétablir Borivoj II ; après quoi il laissa partir son prisonnier avec qui il s'était réconcilié et dont il était même devenu le parrain du fils baptisé Venceslas Heinrich. Svatopluk s'empressa de rentrer en Bohême et d'expulser Bořivoj II.

En 1108, l'empereur intervint également dans le différend qui opposait maintenant le roi Coloman de Hongrie et son frère le duc Almös. Le contingent tchèque commandé par Svatopluk fut rappelé en Bohême par une attaque de Borivoj II que secondait Boleslas III le Bouche-Torse de Pologne, allié de Coloman.

Les Allemands ne parvinrent pas à s'emparer de Presbourg et Coloman de Hongrie put ravager la Moravie qui appartenait à Svatopluk. L'échec germanique en Hongrie étant en partie lié à la diversion polonaise, Henri V voulut se venger et envahit la Pologne. Le 21 septembre 1109, Svatopluk était assassiné sous la tente de l'empereur lors du siège de Głogów par un membre survivant de la famille féodale des Vršovice, qu'il avait fait exterminer après avoir fait décapiter son chef Mutina du fait de l'appui qu'elle donnait au parti de Bořivoj II.

Postérité[modifier | modifier le code]

D'une épouse dont le nom est inconnu, il ne laissa qu'un fils


Sources[modifier | modifier le code]