Taksony (grand-prince)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Taksony (grand-prince)
Titre
Prince souverain de Hongrie
955972
Prédécesseur Fausz
Successeur Géza
Biographie
Dynastie Árpád
Date de naissance v. 905
Date de décès 972
Père Zoltan
Enfant(s) Géza
Mihály

Taksony ou Toxun (latin : Toscus ; slovaque : Takšoň) (v. 905 - v. 972) fut fejedelem, c'est-à-dire prince souverain de Hongrie de 955 à sa mort.

Biographie[modifier | modifier le code]

Taksony est le fils de Zoltan. C'était un homme féroce ; un chroniqueur qui l'appelle Urzus, dit qu'il était aussi rapace et cruel que l'animal dont il porte le nom. Mais c'était surtout un homme avisé ; reconnaissant que les raids dirigés contre la Germanie ne réussissaient plus, il se dirigea contre l'Italie, qu'il savait très divisée[1].

Il organisa de nombreux raids dans les territoires voisins, surtout en Italie (jusqu'à Otrante), et fut probablement présent à la bataille de Lechfeld le 10 août 955, dans laquelle l'armée hongroise fut annihilée et perdit son chef Bulcsú (de). Avec la défaite de Lechfeld, les expéditions hongroises en Europe occidentale cessèrent brutalement. Dans les Balkans, les relations entre les Hongrois et les Byzantins se dégradèrent progressivement, peut-être parce qu'ils étaient païens (c'est du moins ainsi que les décrits l'empereur Othon Ier de Germanie). Bien que Taksony demandât au pape Jean XII d'envoyer un évêque en Hongrie, il ne favorisa réellement jamais le christianisme. Il eut deux fils, Géza, qui poursuivit la dynastie arpadienne, et Mihály.

Sources[modifier | modifier le code]

  • Gyula Kristo Histoire de la Hongrie Médiévale Tome I le Temps des Arpads Presses Universitaires de Rennes (2000)(ISBN 2-86847-533-7).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Louis Dussieux, Essai historique sur les invasions des Hongrois en Europe et spécialement en France, Paris, impr. de Ducessois,‎ 1839 (lire en ligne), p. 51