Boleslav III de Bohême

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Fresque dans la rotonde de Znojmo.

Boleslav III l'Aveugle ou le Roux (mort en 1037) (tchèque: Boleslav Rysavy) fut duc de Bohême de 999 à 1003 et de 1003 à 1004.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils aîné de Boleslav II de Bohême, Il persécute ses deux demi-frères Jaromir et Ulrich (tchèque : Oldřich), qui doivent s'enfuir avec leur mère Hemma qui meurt en 1006 à Ratisbonne.

Boleslav III entreprend également de déposséder la puissante famille des Werzowicz, ou Vršovice, dont l’un des membres était son gendre. Après le meurtre de celui-ci, il doit s'enfuir à son tour en 1003. Il trouve refuge lui aussi chez son cousin le duc Boleslas Ier de Pologne.

Boleslas Ier de Pologne en profite pour imposer son frère Vladivoj comme duc. Rétabli après la mort de Vladivoj avec l'aide Polonaise, Boleslav III se venge sauvagement de la famille des Vršovice. Son indépendance gène pourtant ses anciens alliés qui pensaitt faire de lui un souverain fantoche. Déchu, il est aveuglé et incarcéré à Cracovie jusqu'à sa mort en 1037. Boleslas Ier se proclame ensuite duc. Il occupe la Moravie et la Slovaquie et entre à Prague accompagné de Slavnik Sobeslav.

L'empereur germanique Henri II du Saint-Empire n'approuve pas la tournure de événements, mais il est prêt à reconnaître Boleslas Ier à condition qu'il déclare la Bohême fief germanique, ce que le Polonais refuse. Soucieux de disloquer l'État Polono-Bohême constitué par Boleslas, l'empereur se proclame protecteur de Jaromir et Ulrich de Bohême, les deux frères de Boleslav III réfugiés en Germanie.

Pour réussir cet exploit, l'empereur simule une attaque vers le nord, concentre ses troupes à Mersebourg et réunit une flottille sur l'Elbe, puis se retourne brusquement vers la Bohême et force le passage de l'Erzgebirge, rallie un contingent Bavarois et marche sur Prague, que Boleslas Ier s'empresse d'abandonner. Le dernier duc Slavnik est tué lors de l'évacuation de la ville. Boleslas Ier se retire dans son pays mais conserve la Moravie et la Slovaquie.

Pendant ce temps, Jaromir de Bohême, frère de Boleslav III, est acclamé duc en août 1004.

Union et postérité[modifier | modifier le code]

Boleslav III de son union avec Predslava de Kiev, fille du grand-prince Vladimir Ier. ne laisse qu'une fille de nom inconnu qui épouse le chef anonyme de la famille aristocratique des Vršovice tué en 1003.

Sources[modifier | modifier le code]

  • Francis Dvornik, Les Slaves. Histoire, civilisation de l'Antiquité aux débuts de l'époque contemporaine, Seuil, Paris, 1970
  • Jörg K. Hoensch, Histoire de la Bohême, Payot, Paris, 1995 (ISBN 2228889229)
  • Pavel Bělina, Petr Čornej et Jiří Pokorný, Histoire des Pays tchèques, Seuil, coll. « Points Histoire U », Paris, 1995 (ISBN 2020208105)