Casimir IV Jagellon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Casimir.
Casimir IV Jagellon
Portrait par Marcello Bacciarelli
Portrait par Marcello Bacciarelli
Titre
Grand-duc de Lituanie
14401492
Couronnement à la cathédrale de Vilnius
Prédécesseur Sigismond Ier
Successeur Alexandre Ier
Roi de Pologne
14471492
Couronnement à la cathédrale de Wawel
Prédécesseur Ladislas III
Successeur Jean Ier Albert
Biographie
Dynastie Jagellon
Nom de naissance Kazimierz Jagiellonczyk
Date de naissance
Lieu de naissance Cracovie
Date de décès (à 64 ans)
Lieu de décès Hrodna
Père Ladislas II Jagellon
Mère Sophie de Holszany
Conjoint Élisabeth de Habsbourg
Enfant(s)

Casimir IV Jagellon

Casimir IV Jagellon (Kazimierz Jagiellonczyk en polonais, Kazimieras Jogailaitis en lituanien), né le 30 novembre 1427 et mort le 7 juin 1492, fut grand-duc de Lituanie de 1440 à sa mort et roi de Pologne de 1447 à sa mort.

Casimir IV Jagellon eut une politique étrangère tenace pour préserver l'union politique de la Lituanie et de la Pologne. Il tenta de recouvrir les territoires perdus de l'ancienne Pologne. Sa grande victoire fut de soumettre les chevaliers teutoniques.

Enfance[modifier | modifier le code]

Casimir est le deuxième fils de Ladislas II Jagellon et de sa quatrième femme Sophie de Holszany. Son père a 65 ans à sa naissance et son frère aîné Ladislas est l'héritier présomptif du trône de Pologne.

Ladislas II meurt en 1434, et son fils devient roi de Pologne sous le nom de Ladislas III. Bien qu'il devienne ainsi l'héritier du trône, l'éducation de Casimir est très négligée.

Grand-duc de Lituanie[modifier | modifier le code]

L'assassinat du grand-duc de Lituanie Sigismond Ier Kęstutaitis le propulse grand-duc par un coup d'État des nobles lituaniens qui manifestement pensent pouvoir le manipuler. Casimir est couronné le à la cathédrale de Vilnius.

Alors que le risque de désunion entre la Pologne et la Lituanie est grand, son frère Ladislas est tué à la bataille de Varna le .

Roi de Pologne[modifier | modifier le code]

La tombe de Casimir IV.

Après un interrègne de trois ans, Casimir est couronné roi de Pologne le à la cathédrale de Wawel.

En 1454, la Prusse se soulève contre la domination de l'ordre Teutonique. À la demande des représentants des États, la Prusse est incorporée à la Pologne. Commence alors une Guerre de Treize Ans contre l'État monastique des chevaliers teutoniques. L'année suivante meurt l'évêque de Cracovie Zbigniew Oleśnicki, ancien régent et homme politique le plus puissant au temps des premiers Jagellon.

À la demande de l'ordre Teutonique épuisé par la guerre, la paix de Toruń est signée le 19 octobre 1466. La Poméranie de Gdansk (Prusse royale) est rattachée à la Pologne. Les territoires laissés à l'Ordre deviennent des fiefs de la couronne polonaise.

Casimir accorde à la noblesse les privilèges de Nieszawa (en), premier pas vers la transformation de la Pologne en oligarchie. En 1471 le fils âiné du roi Vladislas Jagellon est couronné roi de Bohême.

En 1474, le premier livre est imprimé en Pologne.

En 1484, Kilia et Akkerman en Moldavie tombent aux mains des Turcs.

En 1490 après la mort de Mathias Corvin, son fils Vladislas prend la couronne de Hongrie.

Casimir IV meurt le 7 juin 1492 à Grodno. Il est inhumé dans la cathédrale de Wawel, sous un gisant de marbre rouge réalisé par Veit Stoss.

Famille et descendance[modifier | modifier le code]

Le à Cracovie, Casimir épouse Élisabeth de Habsbourg (1438-1505) fille du roi des Romains Albert II de Habsbourg. Noué pour des motifs purement politiques (s'emparer de la Bohême et de la Hongrie), ce mariage est particulièrement heureux et donne naissance à six garçons et sept filles. Élisabeth est appelée la mère des rois, quatre de ses fils le deviennent en effet :

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]