Michel Ier de Kiev

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Saint Michel.
Michel Ier de Kiev
Le prince Michel, dernier grand-duc de Kiev.icône.
Le prince Michel, dernier grand-duc de Kiev.
icône.
Titre
Grand-duc de Kiev
12431246
Prédécesseur Rostislav III de Kiev
Successeur Rostislav IV de Kiev
Biographie
Titre complet prince de Pereiaslav et de Tchernigov
Dynastie Riourikides
Date de naissance vers 1185
Lieu de naissance Kiev
Date de décès 30 septembre 1246
Lieu de décès Saraï
Père Vsevolod IV de Kiev
Mère Anastasie de Pologne
Conjoint Marie de Galicie
Enfant(s) Rostislav IV de Kiev, Sainte Euphrosine

Michel Ier de Kiev dit Michel de Tchernigov (russe : Михаил Всеволодович) , l'un des Saint Michel (né vers 1185 - mort en 1246), Grand-duc de Kiev de la famille des Riourikides en 1243.

C'est un saint chrétien fêté le 20 septembre en Occident[1] et en Orient[2], et localement le 30 septembre.

Biographie[modifier | modifier le code]

Michel était le fils unique de Vsevolod IV de Kiev par son épouse Maria fille de Casimir II le Juste de Pologne.

Dès 1206 il reçoit de son père la principauté de Pereiaslav qu'il doit abandonner sous la pression des autres princes de sa famille. Il devient ensuite prince de Tchernigov jusqu'en 1236. Il tente de résister aux Mongols en s'alliant avec la Hongrie. N'ayant pas obtenu un appui suffisant, il doit s'incliner et devenir un vassal du Khan Mongol pour la principauté de Tchernigov. Pour ce faire il doit rendre hommage au Khan Batu à la Horde d'or.

Le 19 novembre 1240 les Mongols brûlent Kiev et le 13 février suivant ils passent la Vistule sur la glace. En 1243 son beau-frère Daniel de Galicie oblige Rostislav III de Kiev à abdiquer et à céder le trône à Michel Ier. Ce dernier doit se rendre de nouveau à la Horde d'or pour obtenir son investiture. Ne le voyant pas revenir les habitants de Kiev veulent rappeler Rostislav III qui doit s'incliner devant le fils de Michel, lequel devient grand-duc sous le nom de Rostislav IV de Kiev.

Michel est martyrisé par les Mongols à Saraï le 30 septembre 1246. Il sera ensuite canonisé par l'Église Orthodoxe Russe fête locale le 30 septembre.

Union et descendance[modifier | modifier le code]

De son épouse la fille de Roman de Galicie Maria Romanovna, il eut la descendance suivante :

Références[modifier | modifier le code]