Boleslav Ier de Bohême

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Ne doit pas être confondu avec Boleslas Ier.

Boleslav Ier le Cruel (en tchèque Boleslav I. Ukrutný) fut duc de Bohême de 935 à 967. Il mourut en 973[1].

Fils de Vratislav Ier, duc de Bohème et de Drahomira, Boleslav Ier est le frère et successeur de Venceslas Ier. Il eut un fils nommé Boleslav II le Pieux, deux filles Dubravka (ou Dobrava) et Mlada et un autre fils Strachkvas (Christian).

L'accession au trône[modifier | modifier le code]

Boleslav Ier le Cruel

Boleslav est connu pour le meurtre de son frère saint Venceslas, duc de Bohème, qui lui permit d'accéder au trône. Venceslas ayant été tué durant une fête, le jour de la naissance de son fils. Boleslav Ier donne à ce dernier le nom étrange de Strachkvas, qui signifie « une effrayante fête ». Pris de remords ou par calcul, Boleslav promis de consacrer son fils à l' Eglise et l'éduqua pour en faire un membre du clergé sous le nom de Christian.

Règne[modifier | modifier le code]

Boleslav accepte que le corps de son frère Venceslas soit ramené à Prague et enterré dans l'église qui deviendra la cathédrale Saint-Guy de Prague.

À l'ouest, le nouveau duc entre en conflit avec l'empereur Otton Ier et doit, vers 950, se reconnaître son vassal et payer le tribut de la paix (tributum pacis).

À l'est, il participe avec ses troupes à la bataille du Lech, le 10 août 955, au cours de laquelle les Hongrois furent définitivement repoussés. Boleslav profite de leur déroute pour occuper la Moravie, la Slovaquie occidentale, la Silésie, et la Croatie blanche avec Cracovie.

Boleslav parachève l'édification d'un état modernisé, il inaugure la frappe monétaire et transforme en taxe fixée en argent la contribution des habitants libres.

Mlada dite Marie, la fille aînée du souverain se rendit avec une délégation à Rome et c'est depuis cette ville que fut fondé au château de Prague près de Saint-Georges, le premier couvent de bénédictines sur le territoire tchèque et dont Mlada devient la première abbesse. De ce centre a rayonné le culte de sainte Ludmila de Bohême, grand-mère de Boleslav Ier et de Saint Venceslas, assassinée sur ordre de sa belle-fille, Drahomira.

En 966, Boleslav Ier marie sa seconde fille Dubravka avec le duc Mieszko Ier, fondateur de l'État polonais.

Précédé par Boleslav Ier de Bohême Suivi par
Venceslas Ier
duc de Bohême
Boleslav II

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Annales Bohemici DCCCCLXXII

Sources[modifier | modifier le code]

  • Francis Dvornik Les Slaves histoire, civilisation de l'Antiquité aux débuts de l'Époque contemporaine, Éditions du Seuil, Paris (1970).
  • Jörg K.Hoensch Histoire de la Bohême Editions PAYOT Paris (1995) (ISBN 2228889229)
  • Pavel Bělina, Petr Čornej et Jiří Pokorný Histoire des Pays tchèques Points Histoire U 191 Éditions du Seuil, Paris (1995) (ISBN 2020208105)