Liste des souverains de Pologne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La Pologne est dirigée alternativement par des ducs et des rois de 960 à 1320, puis uniquement par des rois jusqu'à sa disparition comme royaume indépendant en 1795. Les dynasties polonaises les plus connues sont les Piast, qui règnent jusqu'en 1370, et les Jagellon, sous lesquels le pays connaît son apogée territoriale (1386-1572).

Lorsque la Pologne renaît, en 1918, c'est sous la forme d'une république, avec un président comme chef d'État.

Dynastie Piast (vers 960 – 1138)[modifier | modifier le code]

Les rois figurent en gras.

Portrait Nom Début du règne Fin du règne Notes
Mieszko Ier Mieszko Ier
(vers 940 – 25 mai 992)
vers
960
25 mai
992
Fils de Siemomysł et arrière-arrière-petit-fils de Piast le Charron, fondateur légendaire de la dynastie Piast, il est le premier duc de Pologne historique. Il est également le premier à se convertir au christianisme, en recevant le baptême en 966.
Boleslas Ier Boleslas Ier « le Vaillant »
(Bolesław I Chrobry)
(967 – 17 juin 1025)
992 17 juin

1025

Fils aîné de Mieszko Ier, il est sacré roi de Pologne le 18 avril 1025 à Gniezno.
Mieszko II Mieszko II Lambert
(vers 990 – 10/11 mai 1034)
25 décembre
1025
1031 Deuxième fils de Boleslas Ier, héritier désigné de son père au détriment de son frère aîné Bezprym. Attaqué par l'empereur Conrad II à l'Ouest et par le grand-prince de Kiev Iaroslav le Sage à l'Est, il s'enfuit en Bohême en 1031.
Bezprym Bezprym
(vers 986 – 1032)
1031 1032 Fils aîné de Boleslas Ier, il profite de la fuite de Mieszko II pour s'emparer du pouvoir en 1031. Il se soumet à l'empereur Conrad II et prend le simple titre de duc de Pologne. Il est assassiné dès l'année suivante.
Mieszko II Mieszko II Lambert
(vers 990 – 10/11 mai 1034)
1032 1034 Après la mort de Bezprym et d’Otton, Mieszko II revient de Bohème et s'efforce de réunifier le pays. Affaibli, il est contraint de se soumettre à l'empereur Conrad II et d'abandonner le titre de roi. Sa mort inattendue est probablement le fruit d'un complot de nobles polonais. La Pologne sombre dans l'anarchie et reste sans souverain pendant cinq ans.
Interrègne (1034-1039).
Casimir Ier Casimir Ier « le Restaurateur »
(Kazimierz I Odnowiciel)
(25 juillet 1016 – 28 novembre 1058)
1039 28 novembre
1058
Fils de Mieszko II, il parvient à s'emparer du pouvoir et à réunifier la Pologne avec l'aide de l'empereur Henri III.
Boleslas II Boleslas II « le Généreux »
(Bolesław II Szczodry)
(vers 1041/1042 – 2/3 avril 1081/1082)
1058 1079 Fils aîné de Casimir Ier, il reprend le titre de roi en 1075 et est sacré à Gniezno le 26 décembre. Il est également surnommé « le Téméraire » (Śmiały) ou « le Cruel » (Okrutny). Il est déposé en 1079.
Ladislas Ier Ladislas Ier « Herman »
(Władysław I Hermany)
(vers 1044 – 4 juin 1102)
1079 4 juin
1102
Deuxième fils de Casimir Ier et frère cadet de Boleslas II, il lui succède après sa déposition.
Zbigniew Zbigniew
(vers 1073 – 8 juillet 1113 ?)
1102 1107 Fils illégitime de Ladislas Ier, il entre en compétition avec son demi-frère Boleslas III pour le trône. Il l’accuse de trahison, lui fait crever les yeux, ce dont il mourra rapidement.
Boleslas III Bouche-Torse Boleslas III « Bouche-Torse »
(Bolesław III Krzywousty)
(20 août 1086 – 28 octobre 1138)
1102 28 octobre
1138
Fils légitime de Ladislas Ier, il entre en compétition avec son demi-frère Zbigniew pour le trône de Pologne. Il prend le dessus et règne jusqu'en 1138.

Démembrement territorial (1138-1295)[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Royaume de Pologne (1138-1320).

Afin d'éviter des guerres fratricides entre ses fils, Boleslas III Bouche-Torse prévoit dans son testament le partage de la Pologne en plusieurs duchés. L'autorité suprême est censée revenir à l'aîné, qui porte le titre de princeps ou senior et siège à Cracovie. La situation ne tarde pas à dégénérer et le séniorat est disputé entre les descendants de Boleslas III pendant près de deux siècles, affaiblissant considérablement le pays.

Portrait Nom Début du règne Fin du règne Notes
Ladislas II Ladislas II « le Banni »
(Władysław II Wygnaniec)
(1105 – 30 mai 1159)
1138 1146 Fils aîné de Boleslas III « Bouche-Torse », il devient à ce titre le premier princeps de Pologne. Après de longues querelles avec ses demi-frères cadets, il est chassé du pouvoir en 1146 et s'enfuit à la cour de l'empereur Conrad III.
Boleslas IV Boleslas IV « le Frisé »
(Bolesław IV Kędzierzawy)
(vers 1125 – 5 janvier 1173)
1146 5 janvier
1173
Deuxième fils de Boleslas III « Bouche-Torse », il succède à son demi-frère aîné Ladislas II « le Banni ».
Mieszko III Mieszko III « le Vieux »
(Mieszko III Stary)
(vers 1126/1127 – 13 mars 1202)
1173 1177 Troisième fils de Boleslas III « Bouche-Torse », il succède à son demi-frère aîné Boleslas IV à sa mort. Il est déposé par son frère cadet, le duc de Sandomierz Casimir « le Juste ».
Casimir II Casimir II « le Juste »
(Kazimierz II Sprawiedliwy)
(1138 – 5 mai 1194)
1177 1191 Dernier fils de Boleslas III « Bouche-Torse », il dépose son frère aîné Mieszko III « le Vieux » en 1177.
Mieszko III Mieszko III « le Vieux »
(Mieszko III Stary)
(vers 1126/1127 – 13 mars 1202)
1191 1191 Il reprend brièvement le pouvoir avec l'aide de la noblesse de Petite-Pologne.
Casimir II Casimir II « le Juste »
(Kazimierz II Sprawiedliwy)
(1138 – 5 mai 1194)
1191 5 mai
1194
Il reprend le pouvoir et le conserve jusqu'à sa mort.
Lech Ier Lech Ier « le Blanc »
(Leszek Biały)
(vers 1186 – 24 novembre 1227)
1194 1198 Fils aîné de Casimir II « le Juste », il hérite du séniorat à la mort de son père.
Mieszko III Mieszko III « le Vieux »
(Mieszko III Stary)
(vers 1126/1127 – 13 mars 1202)
1198 13 mars
1202
Il reprend le pouvoir et le conserve jusqu'à sa mort.
Lech Ier Lech Ier « le Blanc »
(Leszek Biały)
(vers 1186 – 24 novembre 1227)
1202 1202
Ladislas III Ladislas III « Jambes-Grêles »
(Władysław III Laskonogi)
(1161/1167 – 3 novembre 1231)
1202 1202 Cinquième fils de Mieszko III « le Vieux ».
Lech Ier Lech Ier « le Blanc »
(Leszek Biały)
(vers 1186 – 24 novembre 1227)
1202 1210
Mieszko IV Mieszko Ier « Jambes-Mêlées »
(Mieszko IV Plątonogi)
(vers 1130 – 16 mai 1211)
1210 16 mai
1211
Deuxième fils de Ladislas II « le Banni », il s'empare du séniorat en 1210 et le conserve jusqu'à sa mort, l'année suivante.
Lech Ier Lech Ier « le Blanc »
(Leszek Biały)
(vers 1186 – 24 novembre 1227)
1211 24 novembre
1227
Il reprend le pouvoir à la mort de Mieszko Ier « Jambes-Mêlées » et le conserve jusqu'à sa mort.
Ladislas III Ladislas III « Jambes-Grêles »
(Władysław III Laskonogi)
(1161/1167 – 3 novembre 1231)
1228 1229
Conrad Ier Conrad Ier de Mazovie
(Konrad I Mazowiecki)
(vers 1187/1188 – 31 août 1247)
1229 1232 Dernier fils de Casimir II « le Juste » et frère cadet de Lech Ier « le Blanc ».
Henri Ier Henri Ier « le Barbu »
(Henryk I Brodaty)
(vers 1165/1170 – 19 mars 1238)
1232 19 mars
1238
Fils de Boleslas Ier « le Long », lui-même le fils aîné de Ladislas II « le Banni ».
Henri II Henri II « le Pieux »
(Henryk II Pobożny)
(vers 1196/1207 – 9 avril 1241)
1238 9 avril
1241
Fils aîné d'Henri Ier « le Barbu », il est tué à la bataille de Legnica contre les Mongols.
Boleslas II Boleslas II « le Chauve »
(Bolesław VI Łysy)
(vers 1220/1225 – 26/31 décembre 1278)
1241 1241 Fils aîné d'Henri II « le Pieux ».
Conrad Ier Conrad Ier de Mazovie
(Konrad I Mazowiecki)
(vers 1187/1188 – 31 août 1247)
1241 1243
Boleslas V Boleslas V « le Pudique »
(Bolesław V Wstydliwy)
(21 juin 1226 – 7 décembre 1279)
1243 7 décembre
1279
Fils de Lech Ier « le Blanc ». Il ne laisse pas d'enfants pour lui succéder.
Lech II Lech II « le Noir »
(Leszek II Czarny)
(vers 1241 – 30 septembre 1288)
1279 30 septembre
1288
Fils aîné de Casimir Ier de Cujavie, le deuxième fils de Conrad Ier de Mazovie. Il ne laisse pas d'enfants pour lui succéder.
Henri III Henri IV « le Juste »
(Henryk IV Probus)
(vers  1258 – 23 juin 1290)
1288 23 juin
1290
Fils d'Henri III « le Blanc », lui-même le deuxième fils d'Henri II « le Pieux ».
Przemysl II Przemysl II
(Przemysł II)
(14 octobre 1257 – 8 février 1296)
1290 8 février
1296
Fils du duc Przemysl Ier de Grande-Pologne, fils de Ladislas Odonic, fils d'Odon de Poznań, fils aîné de Mieszko III « le Vieux ». Il reprend le titre de roi de Pologne en 1295.

Réunification sous les Piast et les Přemyslides (1295-1370)[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Royaume de Pologne (1320-1385).
Portrait Nom Début du règne Fin du règne Notes Armoiries
Przemysl II Przemysl II
(Przemysł II)
(14 octobre 1257 – 8 février 1296)
1290 8 février
1296
Sacré le 26 juin 1295 à Gniezno. Il ne laisse pas de fils pour lui succéder.
Venceslas Ier Venceslas Ier
(Wacław I)
27 septembre 1271 – 21 juin 1305)
1300 21 juin
1305
Membre de la dynastie des Přemyslides, il est roi de Bohême depuis 1278 sous le nom de Venceslas II. Il épouse Élizabeth Ryksa, la fille unique de Przemysl II, et lui succède à sa mort.
Venceslas II Venceslas II
(Wacław II)
(6 octobre 1289 – 4 août 1306
1305 4 août
1306
Fils de Venceslas III. Il ne laisse pas d'enfants pour lui succéder.
Ladislas IV Ladislas Ier « le Bref »
(Władysław I Łokietek)
(1261 – 2 mars 1333)
1306 2 mars
1333
Fils de Casimir Ier de Cujavie. De 1275 à 1288, il doit partager le pouvoir avec ses frères. En 1320, il est couronné roi. Armes des Piasts
Casimir III Casimir III « le Grand »
(Kazimierz III Wielki)
(30 avril 1310 – 5 novembre 1370)
25 avril
1333
5 novembre
1370
Fils de Ladislas Ier, il est le dernier roi de Pologne issu de la dynastie Piast.

Dynastie angevine (1370-1399)[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Maison capétienne d'Anjou-Sicile.
Portrait Nom Début du règne Fin du règne Notes Armoiries
Louis d'Anjou Louis d'Anjou
(Ludwik Węgierski)
(5 mars 1326 – 10 septembre 1382)
17 novembre
1370
10 septembre
1382
Roi de Hongrie depuis 1342. Neveu de Casimir III par sa mère Élisabeth de Pologne, il est élu pour lui succéder. Blason Louis Ier de Hongrie.svg
Hedwige Hedwige
(Jadwiga)
(15 février 1372 – 17 juillet 1399)
16 octobre
1384
17 juillet
1399
Dernière fille de Louis d'Anjou, elle est élue « roi » par la noblesse de Pologne au détriment de sa sœur aînée Marie de Hongrie. Son mariage avec Ladislas II Jagellon ne produit qu'une fille, Élisabeth, qui meurt à l'âge de trois semaines.

Dynastie Jagellon (1386-1572)[modifier | modifier le code]

Articles détaillés : Jagellon et Royaume de Pologne (1385-1569).
Portrait Nom Début du règne Fin du règne Notes Armoiries
Ladislas II Ladislas II Jagellon
(Władysław II Jagiełło)
(v. 1351/1364 – 1er juin 1434)
4 mars
1386
1er juin
1434
Grand-duc de Lituanie depuis 1377 sous le nom de Jogaila, il devient roi de Pologne par son mariage avec la reine Hedwige d'Anjou. Leur unique enfant, la princesse Élisabeth, et sa mère meurent en l'espace d'un mois en 1399, mais il conserve le trône polonais. COA polish king Jagellon.svg
Ladislas III Ladislas III « le Varnénien »
(Władysław III Warneńczyk)
(31 octobre 1424 – 10 novembre 1444)
25 juillet
1434
10 novembre
1444
Fils aîné de Ladislas II, issu de son quatrième mariage avec Sophie de Holszany. Également roi de Hongrie à partir de 1440 sous le nom de « Ladislas Ier ». Il est tué à la bataille de Varna, d'où son surnom de « Varnénien ». Jamais marié, il ne laisse pas d'enfants pour lui succéder.
Casimir IV Casimir IV Jagellon
(Kazimierz IV Jagiellończyk)
(30 novembre 1427 – 7 juin 1492)
25 juin
1447
7 juin
1492
Deuxième fils de Ladislas II Jagellon et de Sophie de Holszany, il devient grand-duc de Lituanie en 1440. Il succède à son frère sur le trône de Pologne après trois années d'interrègne.
Jean Ier Jean Ier Albert
(Jan I Olbracht)
(27 décembre 1459 – 17 juin 1501)
23 septembre
1492
17 juin
1501
Troisième fils de Casimir IV et d'Élisabeth de Habsbourg, il n'hérite que de la Pologne, la Lituanie revenant à son frère cadet Alexandre. Jamais marié, il ne laisse pas d'enfants pour lui succéder.
Alexandre Jagellon Alexandre Jagellon
(Aleksander Jagiellończyk)
(5 août 1461 – 19 août 1506)
12 décembre
1501
19 août
1506
Quatrième fils de Casimir IV et d'Élisabeth de Habsbourg, il devient grand-duc de Lituanie en 1492. Son mariage avec Hélène de Moscou ne produit pas d'enfants.
Sigismond Ier Sigismond Ier « le Vieux »
(Zygmunt I Stary)
(1er janvier 1467 – 1er avril 1548)
8 décembre
1506
1er avril
1548
Cinquième fils de Casimir IV et d'Élisabeth de Habsbourg, il succède à Alexandre à la tête de la Pologne et de la Lituanie.
Sigismond II Sigismond II Auguste
(Zygmunt II August)
(1er août 1520 – 7 juillet 1572)
1er avril
1548
7 juillet
1572
Seul fils de Sigismond Ier et de Bona Sforza, il succède à son père à la tête de la Pologne et de la Lituanie. C'est sous son règne que les deux nations s'unissent pour former la Pologne-Lituanie (Union de Lublin, 1569). Ses mariages successifs avec Élisabeth d'Autriche, Barbara Radziwiłł et Catherine d'Autriche ne produisent pas d'enfants.

Rois élus (1572-1795)[modifier | modifier le code]

Article détaillé : République des Deux Nations.

Sauf indication contraire, la date d'élection est retenue comme début du règne.

Portrait Nom Début du règne Fin du règne Notes Armoiries
Henri de Valois
Henri de Valois
(Henryk Walezy)
(19 septembre 1551 – 2 août 1589)
11 mai
1573
12 mai
1575
Dynastie : Valois.
Quatrième fils du roi Henri II de France, il est élu roi de Pologne grâce aux manœuvres de sa mère Catherine de Médicis. Il est sacré le 21 février 1574. Après la mort de son frère Charles IX le 30 mai, il fuit la Pologne le 18 juin pour lui succéder comme roi de France.
Blason Henryk Walezy.svg
Anne Jagellon Anne Jagellon
(Anna Jagiellonka)
(18 octobre 1523 – 9 septembre 1596)
15 décembre
1575
12 décembre
1586
Dynastie : Jagellon.
Fille de Sigismond Ier et sœur de Sigismond II, elle est élue roi [sic] de Pologne et doit épouser le noble hongrois Étienne Báthory. Ils sont mariés et sacrés le 1er mai 1576. Elle règne à ses côtés jusqu'à sa mort.
Étienne Bathory Étienne Báthory
(Stefan Batory)
(27 septembre 1533 – 12 décembre 1586)
1er mai
1576
12 décembre
1586
Dynastie : Báthory.
Il est élu roi de Pologne et s'engage à épouser Anne Jagellon. Ils sont mariés et sacrés le 1er mai 1576.
COA polish king Etienne Bathory.svg
Sigismond III Sigismond III Vasa
(Zygmunt III Waza)
(20 juin 1566 – 30 avril 1632)
19 août
1587
30 avril
1632
Dynastie : Vasa.
Fils aîné du roi Jean III de Suède, il est élu roi de Pologne avec le soutien du grand hetman Jan Zamoyski et de la reine Anne Jagellon, supplantant Maximilien III d'Autriche, le candidat des Habsbourg. Il est sacré le 27 décembre 1587. Il occupe également le trône de Suède de 1592 à 1599.
COA polish king Vasa.svg
Ladislas VII ou IV Ladislas IV Vasa
(Władysław IV Waza)
(9 juin 1595 – 20 mai 1648)
8 novembre
1632
20 mai
1648
Dynastie : Vasa.
Fils aîné de Sigismond III, il est élu roi de Pologne après la mort de son père, sans réelle compétition. Il est sacré le 6 février 1633.
Jean II Jean II Casimir Vasa
(Jan II Kazimierz)
(22 mars 1609 – 16 décembre 1672)
17 novembre
1648
16 septembre
1668
Dynastie : Vasa.
Fils de Sigismond III et frère cadet de Ladislas IV, il est élu roi de Pologne après le retrait de la candidature de son frère Charles-Ferdinand (en). Il est sacré le 19 janvier 1649. Il abdique le 16 septembre 1668 et se retire en France.
Michel Wisniowiecki Michel Korybut Wiśniowiecki
(Michał Korybut Wiśniowiecki)
(31 mai 1640 – 10 novembre 1673)
19 juin
1669
10 novembre
1673
Dynastie : Wiśniowiecki (en).
Originaire d'une famille noble de Ruthénie, il est élu roi de Pologne contre les candidatures du Grand Condé et du duc de Neubourg. Il est sacré le 29 septembre.
COA polish king Michel Wisniowiecki.svg
Jean III Jean III Sobieski
(Jan III Sobieski)
(17 août 1629 – 17 juin 1696)
21 juin
1674
17 juin
1696
Dynastie : Sobieski (en).
Commandant de l'armée polonaise contre les Cosaques, puis contre les Turcs, il est élu roi de Pologne contre les candidatures du Grand Condé et le duc de Neubourg. Il est sacré le 2 février 1676.
COA polish king Jean III Sobieski.svg
Auguste II Auguste II « le Fort »
(August II Mocny)
(12 mai 1670 – 1er février 1733)
15 septembre
1697
13 février
1706
Dynastie : Wettin.
Électeur de Saxe depuis 1694, il est candidat à la succession de Jean Sobieski avec le soutien de Léopold Ier, mais une majorité d'électeurs lui préfère le duc de Conti, soutenu par Louis XIV, qui est élu le 27 juin 1697. Auguste se précipite à Cracovie et se fait reconnaître roi avant l'arrivée de Conti. Il est sacré le 15 septembre. Détrôné par la Confédération de Varsovie en 1704, il renonce à ses droits sur le trône le 13 février 1706.
Blason Auguste II de Pologne (1670-1733).svg
Stanislas Ier Stanislas Ier Leszczyński
(Stanisław Leszczyński)
(20 octobre 1677 – 23 février 1766)
12 juillet
1704
8 août
1709
Dynastie : Leszczyński (en).
Voïvode de Poznań, il est élu roi de Pologne par la Confédération de Varsovie, une faction pro-suédoise. Il est sacré le 4 octobre. Grâce au soutien de Charles XII de Suède, il parvient à s'imposer face à Auguste II. Après la défaite suédoise à Poltava, il perd toute autorité et doit se réfugier auprès de son protecteur.
COA polish king Stanislas Leszczynski.svg
Auguste II Auguste II « le Fort »
(August II Mocny)
(12 mai 1670 – 1er février 1733)
8 août
1709
1er février
1733
Dynastie : Wettin.
Rétabli par le tsar Pierre Ier en vertu du traité de Thorn, il se maintient sur le trône jusqu'à sa mort.
Blason Auguste II de Pologne (1670-1733).svg
Stanislas Ier Stanislas Ier Leszczyński
(Stanisław Leszczyński)
(20 octobre 1677 – 23 février 1766)
12 septembre
1733
26 janvier
1736
Dynastie : Leszczyński (en).
Il est élu avec le soutien de son gendre Louis XV de France pour succéder à Auguste II, mais les Russes organisent une contre-élection qui porte sur le trône Auguste III, le fils du précédent roi. Au terme de la guerre de Succession de Pologne, il est contraint d'abdiquer le 26 janvier 1736 et reçoit les duchés de Lorraine et de Bar à titre viager.
COA polish king Stanislas Leszczynski.svg
Auguste III Auguste III
(August III)
(17 octobre 1696 – 5 octobre 1763)
5 octobre
1733
5 octobre
1763
Dynastie : Wettin.
Fils d'Auguste II, il est élu roi de Pologne avec le soutien des Russes et des Habsbourg contre Stanislas Leszczyński. Il est sacré le 17 janvier 1734. Malgré les victoires françaises de la guerre de Succession de Pologne, il s'impose comme seul souverain du royaume au terme du conflit.
Blason Auguste II de Pologne (1670-1733).svg
Stanislas II Stanislas II Auguste
(Stanisław August Poniatowski)
(17 janvier 1732 – 12 février 1798)
7 septembre
1764
25 novembre
1795
Dynastie : Poniatowski.
Il est élu roi de Pologne grâce au soutien de la tsarine Catherine II de Russie, son ancienne maîtresse. Il est sacré le 25 novembre. À la suite du troisième partage de la Pologne, qui réduit à néant son royaume le 25 octobre 1795, il abdique le 25 novembre.
COA polish king Stanislas II Poniatowsky.svg

Entités postérieures aux partages de la Pologne[modifier | modifier le code]

  • Conseil de régence :
    • Après la renonciation du titre de roi de Pologne par le tsar Nicolas II en 1916, un Conseil de régence est institué par les autorités d'occupation allemandes. Le 11 novembre 1918, ce conseil transmet ses pouvoirs à Józef Piłsudski.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]