Robert Crumb

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Crumb.
Robert Crumb

Robert Crumb est un dessinateur de bande dessinée américain, né à Philadelphie le 30 août 1943. C'est l'une des figures de proue du comix underground depuis les années 1960.

Biographie[modifier | modifier le code]

Robert Crumb est très tôt attiré par la bande-dessinée. Avec son frère cadet Maxon et sous l'influence de son aîné Charles, il dessine énormément et très tôt. Avec Charles, il réalise pendant plusieurs années un comics intitulé Funny Friend uniquement pour eux. Plus tard, toujours avec son frère Charles, il dessine un fanzine nommé Foo qui est vendu au porte-à-porte au prix de 15 cents[1]. Quand le mouvement hippie se développe, il arrive à San Francisco et rencontre de nombreux dessinateurs comme Gilbert Shelton et Spain Rodriguez. Il propose ses premières planche à Harvey Kurtzman qui le publie dans son magazine Help[2]. Il publie ses premiers dessins dans les Zap Comix en 1967[3].

Ses héros les plus célèbres sont Fritz le Chat (Fritz the Cat), un chat paillard, et Mister Natural, gourou cynique, Il dessine également des pochettes de disques, dont la plus célèbre est Cheap Thrills de Big Brother and the Holding Company avec Janis Joplin.

Ralph Bakshi fait une adaptation de Fritz le Chat en dessin animé, un des premiers dessins animés pour adulte. Crumb a toujours considéré le résultat comme un ratage et ne veut pas y être associé, c'est d'ailleurs après la sortie du dessin animé qu'il décide de faire assassiner son héros Fritz par une autruche, avec un pic à glace.

Son style est inspiré par celui du graveur William Hogarth mais aussi par les dessinateurs classiques de la bande dessinée américaine, tels que E. C. Segar, Rudolph Dirks, George Herriman, Walt Disney et Floyd Gottfredson. Ses thématiques, très souvent caricaturées, sont d'une grande richesse. Il est tout d'abord le Jean-Jacques Rousseau de la bande dessinée, confessant ses inhibitions, ses fantasmes, ses difficultés relationnelles, ses frustrations, ses aigreurs, bref tout ce qu'il peut y avoir de minable dans la condition d'homme. Son manque de complaisance et son honnêteté sont totales et le font rejeter par un certain public qui trouve l'exposition de certaines réalités ou de certaines fantaisies bien trop obscènes. Apprenant que Robert Crumb était fait Grand prix de la ville d'Angoulême (en 1999), le scénariste-dessinateur Greg s'est indigné qu'un has-been qui (pensait-il à tort) ne dessinait plus, ait obtenu une distinction honorifique aussi importante :

« Crumb, grand chantre de l'underground, était, avec Gilbert Shelton, le grand spécialiste en comic books de la piquouze hilarante, des volutes du shit, du sexe énorme et poilu, des mamelles colossales et du caca tous formats. Cela fit rire en son temps tous ceux qui voyaient là une revanche contre les parents, les flics, les maîtres, l'ordre établi, le bon goût, etc. Ce n'est pas nouveau. Seulement, il y a vingt ans que la vague est retombée. »

— La Lettre de Dargaud, 1999

Crumb nous livre par ailleurs un témoignage historique sur la période dite « psychédélique », sur les expérimentations de LSD, sur la libération sexuelle — qu'il n'a pu vivre lui-même qu'une fois devenu célèbre.

Son œuvre est parcourue par une grande nostalgie : dans le changement, il ne voit que ce qui se perd et tente par le dessin de témoigner de son pays, du blues des années 1930, des changements vestimentaires, etc.

En 1980, il crée la revue Weirdo, qui rassemble des dessinateurs de l'underground et des dessinateurs plus récents. En 1993, il fait paraître Kafka for beginners à partir d'une biographie écrite par David Mairowitz[n 1]. Il ne touche pas un cent pour le dessin animé de Fritz le chat et refuse de dessiner une pochette pour les Rolling Stones, car il n'aime pas leur musique.

En 1994, le cinéaste Terry Zwigoff a tourné Crumb, un film documentaire consacré à la carrière de Robert Crumb, à sa vie et à sa famille.

En 2001, pendant six mois, une des plus belles expositions du Musée de l’érotisme présente The Sex Obsession of Robert Crumb : 200 planches et dessins uniquement consacrés à l'un de ses sujets majeurs.

Il vit depuis 1995 dans le sud de la France à Sauve avec sa femme Aline Kominsky-Crumb (en).

Collectionneur de disques 78 tours, il se passionne particulièrement pour le blues, le jazz, la country et l’Old-time music, ainsi que pour le bal musette parisien des années 1920 et 1930, dont il est l'un des plus fins connaisseurs. Il réalise la pochette de nombreux disques, notamment ceux des Primitifs du futur, groupe du guitariste Dominique Cravic, dans lequel il joue occasionnellement du banjo et de la mandoline, et avec qui il enregistrera quatre disques.

En 2009, il réalise le dessin de couverture et l'habillage graphique du coffret de 10 CD France, une anthologie des musiques traditionnelles, produit par Guillaume Veillet et sorti chez Frémeaux & Associés (Grand Prix International du Disque de l’Académie Charles-Cros).

Il sort la même année une adaptation de la Genèse en bande dessinée chez Denoël Graphic, fruit de plusieurs années de travail.

En 2012, le musée d'art moderne de la ville de Paris lui consacre une rétrospective, « De l'Underground à la Genèse », du 13 avril au 19 août.

Œuvres publiées[modifier | modifier le code]

Bande dessinée (en français)[modifier | modifier le code]

Albums[modifier | modifier le code]

  • Head comix, Actuel, 1971
  • Fritz le Chat, Actuel, 1972
  • Les Horribles Obsessions de Robert Crumb, Actuel, 1974
  • Orejona, Kesselring, 1974
  • Crumbland et autres pécadilles, Kesselring, 1975
  • Mr. Natural, Éditions du Fromage
    1. La Fin tragique de Mr. Natural, coll. « L'Écho des savanes », 1977
    2. Mr. Natural, 1978
  • Snatch Comics, Futuropolis, 1979
  • Big Yum Yum, Dargaud, coll. « Pilote » no 26, 1980
  • Histoires de Mr. Snoïd, Artefact, 1981
  • Crumb, Futuropolis, coll. « 30 × 40 », 1982
  • Mes femmes, Albin Michel, 1989
  • Belle d’un jour, Albin Michel, coll. « L'Écho des savanes », 1990
  • Intégrale Fritz the cat tome 1, Anthracite, 1995
  • Kafka, avec David Zane Mairowitz (scénario), Actes Sud, 1996
  • Mister Nostalgia, Cornélius, coll. « Solange », 1998
  • Mystic Funnies, Éditions du Zébu, coll. « Psikopat » :
    1. Tome 1, 1999
    2. Tome 2, 1999
  • Sans issue, Cornélius, coll. « Solange », 2000
  • Snoid, Cornélius, coll. « Solange », 2001
  • Fuzzy le lapin et ses copains, Cornélius, coll. « Solange », 2002
  • Amerika, Cornélius, coll. « Solange », 2004
  • Snatch comics, Cornélius, coll. « Raoul », 2005
  • BD Blues t. 2 : Charley Patton, Nocturne, 2004
  • Yum Yum Book, Denoël Graphic, 2005
  • Mes problèmes avec les femmes, Cornélius, coll. « Solange », 2007
  • Les Aventures de R.Crumb, Cornélius, coll. « Solange », 2009
  • La Genèse, Denoël Graphic, 2009
  • Anthologie American Splendor volume 1, Çà et là, 2009
  • Harv & Bob, Cornélius, coll. « Solange », 2010
  • Mister sixties, Cornélius, coll. « Solange », 2011
  • Nausea, Cornélius, coll. « Solange », 2011
  • Parle-moi d’amour, avec Aline Kominsky-Crumb, Denoël Graphic, 2011

Revues[modifier | modifier le code]

  • Publications dans Actuel au début des années 70.
  • Big Yum Yum, dans Pilote Mensuel, 1975.
  • Mr Natural, dans L'Écho des savanes, 1976-1977.
  • Histoires courtes, dans L'Écho des savanes, 1977-1979, 1982.
  • Belles de jour, dans L'Écho des savanes, 1988-1990.
  • Mr Approprié, dans Bananas, 1995.
  • Les aventures d'Aline et Bob, dans Causette, 2011.

Bande dessinée (en anglais)[modifier | modifier le code]

Depuis quelques années Fantagraphics a entamé une réédition intégrale chronologique de toutes les œuvres de Robert Crumb. Pour l'instant, 17 volumes ont paru, couvrant les productions de Crumb de la fin des années 1950 à la fin des années 1980.

Illustration[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Dépliant distribué à l'exposition Crumb, de l'underground à la Genèse, du 13 avril au 19 août 2012 au Musée d'art moderne de la ville de Paris.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Estren 1993, p. 46
  2. Booker 2010, p. 648
  3. Estren 1993, p. 53

Annexes[modifier | modifier le code]

Documentation[modifier | modifier le code]

  • Marjorie Alessandrini, Robert Crumb, Albin Michel, coll. « Graffiti », 1974.
  • (en) Monte Beauchamp (dir.) The Life and Times of R. Crumb. Comment From Contemporaries, Kitchen Sink, 1998.
  • (en) M. Keith Booker, Encyclopedia of Comic Books and Graphic Novels, ABC-Clio,‎ 2010, 763 p. (ISBN 978-0-313-35746-6, lire en ligne) Document utilisé pour la rédaction de l’article
  • (en) Tom Crippin, « Three Questions Answered About Robert Crumb », dans The Comics Journal n°301, Seattle : Fantagraphics, février 2011, p. 613-621. (ISBN 9781606992913)
  • (en) Robert Crumb (int. Todd Hignite), In the Studio. Visits with Contemporary Cartoonists, New Haven et Londres : Yale University Press, 2006, p. 6-39.
  • (en) Robert Crumb (int. Gary Groth), « R. Crumb: The Genesis Interview », dans The Comics Journal n°301, Seattle : Fantagraphics, février 2011. (ISBN 9781606992913)
  • (en) Mark James Estren, A History of Underground Comics, Ronin Publishing,‎ 1993, 3e éd., 319 p. (ISBN 9780914171645, lire en ligne) Document utilisé pour la rédaction de l’article
  • (en) Donald M. Fiene, R. Crumb Checklist of Work and Criticism, Boatmer Norton Press, 1981.
  • (en) Milo George (dir.), R. Crumb, Fantagraphics, coll. « The Comics Journal Library », 2004.
  • Jean-Paul Gabilliet, R. Crumb, Pessac : Presses universitaires de Bordeaux, 2012.
  • (en) D. K. Holm, Robert Crumb, Pocket Essentials, 2003.
  • (en) Bob Levin, « Albert and Robert », dans The Comics Journal n°302, janvier 2013, p. 161-222.
  • Jean-Pierre Mercier, Le Monde selon Crumb, CNBDI, 1992.
  • Jean-Pierre Mercier, Qui a peur de Robert Crumb ?, CNBDI, 2000.
  • (en) Peter Poplaski, The R. Crumb Coffee Table Art Book, Kitchen Sink Press, 1998.
  • (en) Carl Richter, Crumb-ology. The Works of Robert Crumb 1981-1994, Walter Row, 1995.
  • (en) Carl Richter, Crumb-ology Supplement. Summer 1994 to August 1998, Walter Row, 1998.

Liens externes[modifier | modifier le code]