La Martinière Groupe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir La Martinière.
logo
Logo de La Martinière Groupe
Repères historiques
Création 1992
Dates clés 1993 : acquisition de Minerva
Fondateur(s) Hervé de La Martinière
Fiche d’identité
Forme juridique Autre SA à conseil d'administration
Statut Groupe d'édition
Siège social Paris
Drapeau de la France France
Direction Hervé de La Martinière
Titre(s) phare(s) La Terre vue du ciel
Langue(s) de
publication
Français
Diffuseur(s) Volumen
Filiale(s) La Martinière, Éditions du Seuil, Delachaux et Niestlé, La Martinière jeunesse, Petit à Petit, Éditions de l'Olivier
Effectif 900
Site officiel LaMartiniereGroupe.com
Données financières
Chiffre d’affaires en augmentation 260 millions (2009)[1]
Principaux concurrents
Flammarion, Hachette Livre, Gallimard

La Martinière est un groupe d'édition français qui a été créé en 1992 sous le nom de Groupe Latingy par Hervé de La Martinière, 500e fortune de France avec 39 M€ [2]. Avec 260 M de chiffre d'affaires annuel il compte parmi les 20 plus importants groupes d'éditions français. Présent en France, en Allemagne et aux États-Unis, il s'est développé par acquisitions successives.

Création[modifier | modifier le code]

Après 20 ans passés dans l'édition dont 15 ans chez Hachette, Hervé de La Martinière crée les éditions qui portent son nom en 1992.

Dès 1993, il rachète la maison d'édition suisse Minerva. En 1995, les éditions de La Martinière se dotent de leur propre outil de diffusion Diff Edit. Viennent ensuite la création des éditions Manise et de La Martinière Jeunesse.

Expansion[modifier | modifier le code]

L'année 1997 voit le rachat de la maison new-yorkaise de livres d'art Abrams Books qui avec 350 millions de francs pèse le double des Éditions de La Martinière. Cette acquisition est permise grâce à l'entrée au capital des frères Wertheimer, propriétaires de Chanel et des cosmétiques Bourjois.

Les acquisitions et les créations se poursuivent : Sorbier, Aubanel (vénérable maison provençale), Knesebeck Verlag (de)(Allemagne), Stewart Tabori & Chang (en) (États-Unis), Hermé (éditeur de livres de voyages), EdLM Textes, Emmanuel Proust (bande dessinée), Delachaux & Niestlé (spécialiste des guides nature.)

En 1999, les Éditions de La Martinière sortent leur plus grand best-seller : La Terre vue du ciel de Yann Arthus-Bertrand qui va être diffusé à plus de 3 millions d'exemplaires dans 21 pays.

En 2001, ce sont les Cakes de Sophie, de Sophie Dudemaine, vendu à un million d'exemplaires, chiffre exceptionnel pour un livre de cuisine.

Rachat des éditions du Seuil[modifier | modifier le code]

L'année 2004 est décisive : en janvier La Martinière annonce le rachat du Seuil, une maison d'édition dont le chiffre d'affaires est encore une fois plus important que le sien. Le nouveau groupe, nommé Groupe La Martinière, a pour président Hervé de La Martinière et pour vice-président Claude Cherki. À la suite de la démission de ce dernier en juin 2004, le groupe fait appel à Olivier Cohen en tant que directeur littéraire du Seuil. En juin 2005, Hervé de La Martinière prend définitivement les commandes de la maison rachetée un an auparavant en devenant président du Seuil.

En novembre 2005, le groupe annonce l'arrivée de Laure Adler en qualité de responsable du secteur littéraire du Seuil. Olivier Cohen reprend les rênes de sa maison Éditions de l'Olivier. Points, filiale poche du Seuil devient un éditeur à part entière. Le groupe continue sa politique de croissance : l'éditeur Danger Public vient de le rejoindre, ainsi que les éditions Petit à petit. Suite à l'arrivée de Denis Jeambar, ancien directeur de la rédaction de L'Express, en qualité de directeur général du Seuil, Laure Adler est licenciée.

En 2008, Emmanuel Proust éditions est revendu à Heupé SARL qui regroupe Emmanuel Proust et MK2.

Éditeurs du groupe[modifier | modifier le code]

À ce jour, les maisons d'édition du groupe sont :

En France :

Aux États-Unis :

En Allemagne

Volumen, le service de distribution[modifier | modifier le code]

Volumen est la structure née de la fusion en 2004 de Seuil Distribution et de Diff'Edit. Suite aux problèmes connus par la distribution en automne 2004, Christian Bourgois, Liana Lévi, Minuit et José Corti ont intenté des actions judiciaires qui se sont soldées par des arrangements à l'amiable. Odile Jacob, Payot-Rivages et l'École des Loisirs ont préféré changer de diffuseur.

Numérisation : accord avec Google[modifier | modifier le code]

En 2011, le groupe signe un accord avec Google pour numériser son catalogue d'œuvres épuisées[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Livres Hebdo, « L'édition mondiale 2010 », n° 826, 18 juin 2010.
  2. http://www.challenges.fr/classements/fortune.php?cible=1619
  3. accord La Martieniere - Google

Lien externe[modifier | modifier le code]