Jay Lynch

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Jay Lynch

Alias
Jazey Lynch
Naissance 7 janvier 1945
New Jersey
Drapeau des États-Unis États-Unis
Nationalité Drapeau des États-Unis américaine
Profession Dessinateur
scénariste
rédacteur en chef

Jay Lynch, né le 7 janvier 1945 dans l'État du New Jersey est un dessinateur américain de comics underground.


Biographie[modifier | modifier le code]

Jay Lynch, naît le 7 janvier 1945 dans l'État du New Jersey[1]. Dans les années 1960, il se passionne pour la bande dessinée undeground et il mène plusieurs activités de front. Ainsi il fournit des récits au fanzine Wild de Don Dohler et Mark Tarka[E 1], il publie avec l'aide de Skip Williamson un magazine intitulé The Chicago mirror[2] puis il édite un comic book, Bijou qui est une anthologie dans laquelle sont publiées des bandes dessinées de Skip Williamson, Art Spiegelman, Justin Green, etc. Il est aussi dessinateur et auto-édite ses œuvres (comme Nard 'n' Pat). Il travaille dans le même temps pour des magazines humoristiques tels que Cracked ou Help, dont le rédacteur en chef est Harvey Kurtzman[B 1]. Dans les années 1980, il est l'un des dessinateurs de la série de cartes à collectionner Les Crados. Il est actuellement professeur au Chicago Art Institute et publie des bandes dessinées éditées par Dark Horse[1].

Analyse de l'œuvre[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Bibliographie française[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « Comic creator : Jay Lynch », sur Lambiek.com,‎ 20 juin 2009 (consulté le 13 juin 2012)
  2. (en) « Comic creator :Skip Williamson », sur Lambiek.com,‎ 20 novembre 2009 (consulté le 13 juin 2012)

Références bibliographiques[modifier | modifier le code]

  1. p. 44
  1. p. 648

Ouvrages[modifier | modifier le code]

Document utilisé pour la rédaction de l’article source utilisée pour la rédaction de cet article

Lien externe[modifier | modifier le code]