Baru

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Barú

Baru

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Baru au Festival Bédécibels 2012, à Antibes

Nom de naissance Hervé Barulea
Alias
Baru
Naissance 29 juillet 1947 (67 ans)
Thil, Meurthe-et-Moselle, France
Nationalité Drapeau de la France Française
Profession Dessinateur, scénariste

Hervé Barulea, dit Baru, né le 29 juillet 1947 à Thil, est un auteur français de bande dessinée.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il effectue ses études à l'université de Lorraine, d'abord en section maths-physique puis il s'oriente vers la faculté de sports[1]. Il est ensuite professeur d'éducation physique au collège Jacques-Callot de Neuves-Maisons, près de Nancy. Actuellement, il enseigne à l'École supérieure d'art de Lorraine.

Baru débute en 1982 dans Pilote avec des récits complets. En 1985, il obtient l'Alfred du meilleur premier album en langue française au festival d'Angoulême pour le premier tome de sa série Quéquette blues. Plus de dix ans plus tard, il est à nouveau récompensé au Festival d'Angoulême 1996 avec l'Alph-Art du meilleur album pour L'Autoroute du soleil.

En 2006, il obtient le « Grand Boum », Prix du festival de bande dessinée de Blois, pour l'ensemble de son œuvre.

Le 31 janvier 2010, il reçoit le Grand prix de la ville d'Angoulême pour l'ensemble de son œuvre[2]. Un documentaire intitulé "Génération Baru", réalisé par Jean-Luc Muller, est projeté lors de ce même festival.

Le thème le plus récurrent de son œuvre est la classe ouvrière, et plus particulièrement celle de l'est de la France et des immigrés italiens. « Les années Spoutnik » en est un très bon exemple. C'est une œuvre partiellement autobiographique des enfants d'immigrés dans les cités ouvrières de Lorraine dans les années 1950.

Publications[modifier | modifier le code]

  • Quéquette blues, Dargaud, (3 tomes réunis en intégrale chez Albin Michel en 1991 sous le titre de Roulez Jeunesse !, puis chez Casterman en 2005)
  1. Part. Ouane, 1984
  2. Part. Tou, 1986
  3. Part. Tri, 1986
  • La Piscine de Micheville, Dargaud, 1985 (rééd. Albin Michel, 1993 ; puis Les Rêveurs, 2009, édition augmentée)
  • La Communion du Mino, Futuropolis, 1985
  • Vive la classe!, Futuropolis, 1987
  • Cours, camarade!, Albin Michel, 1988
  • Le Chemin de l'Amérique, scénario de Jean-Marc Thévenet, Albin Michel, 1990 (rééd. Casterman 1998)
  • L'Autoroute du soleil, Casterman, 1995 (rééd. en deux tomes en 2002)
  • Sur la route encore, Casterman, 1997
  • Bonne année, Casterman, 1998
  • Les Années Spoutnik, Casterman
  1. Le Pénalty, 1999
  2. C'est moi le chef!, 2000
  3. Bip bip !, 2002
  4. Boncornards Têtes-de-lard !, 2003
  1. Tome 1, 2004
  2. Tome 2, 2006 (Prix Albert-Uderzo : Sanglier du Meilleur Album 2006)

Anecdotes[modifier | modifier le code]

  • L'album L'Autoroute du soleil reprend le principe de Cours, camarade, mais avec une technique et un format beaucoup plus proches du manga.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://baru.airsoftconsulting.info/bio.aspx?page=1
  2. Dominique Chabrol, « Le Festival d'Angoulême distingue Baru et la jeune génération de la BD », Agence France-Presse, 31 janvier 2010.
  3. http://bd.casterman.com/albums_detail.cfm?id=43444

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :