Reading and Leeds Festivals

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Reading and Leeds Festivals
Image illustrative de l'article Reading and Leeds Festivals
Scène principale du festival en 2013

Genre Rock
Lieu Reading (Berkshire), Drapeau de l'Angleterre et
Leeds, Drapeau de l'Angleterre West Yorkshire
Coordonnées 51° 28′ 02″ N 1° 00′ 43″ O / 51.467222222222, -1.0119444444444 ()51° 28′ 02″ Nord 1° 00′ 43″ Ouest / 51.467222222222, -1.0119444444444 ()  
Période Fin août
Date de création Reading - 1971
Leeds - 1999
Organisateurs Festival Republic
Site web www.readingfestival.com

Les Reading and Leeds Festivals sont deux festivals de musique Rock ayant lieu annuellement pendant les jours fériés britanniques de la fin août à Reading et Leeds en Angleterre. Ils partagent tous deux la même affiche et durent trois jours.

Crée en 1971, le Reading festival est le plus ancien festival au monde de musique populaire qui soit toujours en activité. Il a connu différentes ères musicales mais il reste à forte dominante de musique Rock, Alternative, Indépendante, Punk et Métal. Depuis 1999, il réunit deux festivals distincts.

Les festivals sont organisés par Festival Republic[1]. Ils furent rebaptisés "The Carling Weekend: Reading" et "The Carling Weekend: Leeds" à des fins promotionnels de 1998 à 2007. Ces noms n'étaient pas populaires malgré leur mention dans les médias. En novembre 2007, les festivals récupérèrent leur titres originaux[2]. En 2011, la capacité du site de Reading était de 87 000 personnes[3] et celui de Leeds de 75 000 personnes[4].

Scènes[modifier | modifier le code]

Le festival possède généralement les scènes suivantes[5]:

  • La scène principale – Groupes majeurs de rock, indépendant, métal et alternatif.
  • La scène NME/Radio 1 – Alternance de groupes plus ou moins connus de la scène alternative.
  • La scène Festival Republic (Anciennement nommé Carling stage) – Groupes ayant moins d'attrait populaire.
  • La scène Lock Up – Groupes d'underground punk et d'hardcore. À la suite de la demande, cette scène est, depuis 2006, utilisée deux jours au lieu d'une seule journée lors des éditions précédentes.
  • La tente Dance – Groupes de dance, le jour où la scène « Lock Up » n'est pas en fonction.
  • La tente Alternative – Principalement des spectacles comiques et de cabaret.
  • La scène BBC Introducing – Groupes non-signés ou peu connus. (Connu sous le nom "Topman" Unsigned Stage sur le site de Leeds)

Origines[modifier | modifier le code]

Article général Pour un article plus général, voir National Jazz & Blues Festival.

Le Reading Festival provient du National Jazz & Blues Festival, conçu par Harold Pendleton (fondateur du Marquee Club à Londres). Il s'est déroulé pour la première fois au stade athlétique de Richmond dans la banlieue sud-ouest de Londres en 1961 s'inspirant d'autres évènements similaires aux États-Unis. Lors de ses dix premières années d'existence, le festival a de nombreuses fois changé de nom et de lieu. Ainsi, il s'est tenu dans plusieurs villes du Sussex et du Berkshire avant de s'installer définitivement à Reading en 1971[6].

Années 1970[modifier | modifier le code]

Reading Festival 1975

Pendant les années 1970, le festival a accueilli une variété de groupes de Rock progressif, de blues et d'heavy metal[7]. En 1978, le punk rock a fait son apparition dans l'affiche avec des groupes comme The Jam, Sham 69 et Penetration[8]. Le festival a tenté d'apporter à la fois des groupes de rock et punk plus traditionnels, ce qui a mené à des affrontements entre les fans des genres. Même si les Ramones jouèrent l'année suivante, le festival est progressivement devenu connu pour sa programmation rock et heavy metal[9].

Années 1980[modifier | modifier le code]

Pendant cette décennie, le festival continua sur un format similaire à celui de la fin des années 1970 avec des groupes rock et heavy metal de l'époque, mais aussi une programmation plus variée avec des groupes punk et new wave.

Interdiction du conseil municipal de Reading[modifier | modifier le code]

Slade sur scène au Reading Festival 1980

En 1984 et 1985, le conseil municipal dirigé par le parti conservateur a interdit le déroulement du festival en justifiant vouloir récupérer son terrain afin de développer cette zone. Le conseil refusa d'accorder les licences nécessaires à la tenue du festival sur un autre lieu à proximité de Reading. En 1984, la plupart des groupes avaient confirmé leur participation. Les tickets étaient déjà en vente avec en tête d'affiche le groupe Marillion. Les promoteurs ont tenté de sauver le projet en proposant la tenue du festival dans le Northamptonshire mais en vain. Un line-up proposé est paru dans le magazine gratuit Soundcheck : Vendredi 24 août - Hawkwind, Boomtown Rats, Snowy White, The Playn Jayn, Dumpy's Rusty Nuts, Wildfire, Chelsea Eloy, Tracy Lamb, New Torpedoes; Samedi 25 - Jethro Tull, Hanoi Rocks, Steve Hackett, Club Karlsson, Nazareth, Twelfth Night, Thor, Silent Running, New Model Army, IQ, The Roaring Boys, She; Dimanche 26 - Marillion, Grand Slam, The Bluebells, Helix, Clannad, The Opposition, The Enid, Young Blood, Scorched Earth, Terraplane). Le fossé créé par l'absence du festival ces années a fait exploser la popularité du festival « hippie », le Glastonbury Festival.

En 1986, le Parti travailliste a repris le contrôle du conseil municipal de Reading et a autorisé l'utilisation de champs adjacents à l'emplacement d'origine. Les pré-ventes ont été disponibles trois mois à l'avance[10].

L'année suivante fût considérée pour certains comme la dernière édition des années classic rock du festival. Les têtes d'affiche étaient entre autres : The Mission, Alice Cooper et Status Quo.

Crise de la fin des années 1980[modifier | modifier le code]

En 1988, le festival subi une évolution vers une programmation pop commerciale[11]. Ainsi les artistes comme Starship, Squeeze, Bonnie Tyler et Meat Loaf se sont produits cette année et ont enduré les jets de bouteille du public lors de leurs prestations. À la suite des reproches de mauvaise gérance, le promoteur historique du festival Harold Pendleton s'est vu remplacé par la société de gestion "Mean Fiddler Music Group"[12].

Harold Pendleton a tenté de continuer sur un nouveau site à côté de Newbury sous le nom "Redding Festival" mais cette tentative s'avéra infructueuse. Pendant ce temps, le Reading Festival sous la direction du "Mean Fiddler Music Group" resta à son emplacement original, sur la rive de la Tamise à Reading. Il y poursuivit sous un format Gothique et Indé, ce qui a aliéné les fans de la première heure et affecté la fréquentation qui continua de baisser.

À cette période, le futur du festival était compromis. Toutefois, sa fréquentation augmentera à partir de 1992 à la suite de l'élargissement de son spectre musical.

Années 1990[modifier | modifier le code]

En 1991, le groupe Nirvana fit leur première apparition en milieu d'affiche. Émergea aussi pour la première fois des groupes de britpop tel que Suède et Blur.

Évènements marquants[modifier | modifier le code]

1992 a été l'une des années les plus célèbres de l'histoire du festival. Nirvana a joué ce qui allait devenir son dernier concert au Royaume-Uni, et un de leurs plus célèbres. Leur performance live 1992 a été enregistrée sous le nom Live at Reading sorti en novembre 2009. Le chanteur du groupe, Kurt Cobain est monté sur scène dans un fauteuil roulant poussé par le journaliste Everett True, parodiant les spéculations sur sa santé mentale. Il a ensuite rejoint le reste du groupe, pour jouer un assortiment de morceaux anciens et nouveaux[13].

Les frasques de Donita Sparks du groupe L7 furent également connus pour avoir eu lieu sur la scène du Reading Festival en 1992 où, en réponse aux projectiles que le public envoyait sur le groupe, balança son tampon dans la foule[14]. Cet évènement a été considéré comme "L’anecdote la plus dégoûtante de l'histoire du rock" par le magazine en ligne Spinner[15].

Développement du festival[modifier | modifier le code]

Les années suivantes, la fréquentation continua de croître à la suite de la popularité grandissante des festivals en plein air. Les groupes britpop et indé continuèrent de dominer l'affiche ainsi que les groupes rock. Des groupes rap comme Ice Cube ont commencé à faire leur apparition régulièrement sur la scène principale malgré un accueil mitigé. En 1992, Public Enemy furent en tête et les Beastie Boys en milieu d'affiche.

En 1996, les membres restant du groupe The Stone Roses ont donnés un dernier concert désastreux[16].

En 1998, le festival absorba le défunt "Phoenix Festival". En résulte une fameuse altercation sur scène entre les Beastie Boys et The Prodigy sur la chanson Smack My Bitch Up[7].

En 1999[17], le festival a acquis un second terrain à Leeds où le V Festival eut lieu en 1997 et 1998. Il était clair que le site de Reading était devenu trop petit pour faire face à une fréquentation grandissante[18].

La première année, les groupes jouaient à Leeds le jour suivant leur apparition sur le site de Reading. Le Reading festival étant ouvert du vendredi au dimanche et celui de Leeds du samedi au lundi. Cependant, depuis 2001, le système mis en place est : Les groupes jouant sur le site de Reading jouent le jour suivant à Leeds. Les groupes jouant à Leeds le vendredi, jouent à Reading le dimanche (avec l'exception des années 2009 et 2010 lorsque les groupes jouant à Leeds jouaient à Reading le jour suivant. Les groupes jouant le vendredi à Reading, jouèrent à Leeds le dimanche).

Années 2000[modifier | modifier le code]

Reading Festival 2000

Après une première édition du festival à Leeds couronnée de succès, un regain continu de popularité des festivals en plein air mena le Reading festival à afficher complet de plus en plus tôt chaque année. Cependant, le site de Leeds a été en proie à des émeutes et des violences. Elles ont conduit à des difficultés pour le maintien de l'autorisation de la tenue du festival[19]. Ces violences ont connu un pic en 2002. En 2003, la société de gestion "Mean Fiddler" a déplacé le festival à Bramham Park[20], dans le nord-est de Leeds afin de limiter les problèmes de ce genre et d'augmenter la sécurité du public[21]. Cependant, ce déménagement présente plus de difficultés pour les techniciens mais est plus adapté aux besoins des festivaliers[22].

Dans les débuts des années 2000, le festival a présenté un line-up vaste mais majoritairement rock. Bien que la décennie à amené aux affiches de la scène principale et de la scène "Radio 1" d'évoluer vers des artistes de Rock indépendant.[pas clair]

Bien que le festival soit essentiellement rock certains artistes comme Cypress Hill (1994/2010), Ice Cube (1994), Beastie Boys (1998), Eminem (2000/2001/2013), Xzibit (2001), Jay-Z (2003), 50 Cent (2004), Dizzee Rascal (2004/2006/2008/2010) et The Streets (2004/2006/2011) ont joués au fil des ans, particulièrement lorsque le hip-hop était populaire au début des années 2000.

En 2005, les scènes principales des festivals ont été élargies et muni de grands écrans en porte-à-faux.

Festival Off à Reading[modifier | modifier le code]

2005 a vu la naissance du festival off de Reading, le « Reading Fringe Festival ». Tout comme le Edinburgh Festival Fringe, un festival en marge se déroule dans le centre ville de Reading en espérant attirer les festivaliers. Ce festival off a lieu depuis tous les ans.

Édition 2006[modifier | modifier le code]

Arctic Monkeys jouant le dimanche sur la scène du Leeds Festival 2006

Les passes trois jours furent vendus en moins de deux heures et cela dès l'annonce de la mise en vente des billets et du Line-up de l'édition 2006. Battant tous les records de ventes jusqu’à présent. Ce record de vente montra l’essor des concerts rock grâce au regain de popularité du style mais souligna aussi la non tenue du Glastonbury Festival. Plus de billets pour le week-end furent mis en vente une nouvelle fois et se sont vendus en 26 minutes.

Toujours en 2006, la société de gestion "Mean Fiddler" annonça pouvoir utiliser un nouvel arrêté du gouvernement permettant au festival de se maintenir plus tard dans la nuit. Les organisateurs ont réussi à garder les festivaliers contents sous la tente Oxfam ou au Silent Disco.

Édition 2007[modifier | modifier le code]

L'édition 2007 s'est déroulé du 24 au 27 août. Toutefois, des préoccupations d'ordre climatique firent surface à cause de pluies diluviennes qui s'abattirent sur le Royaume-Uni[23]. La Tamise est sortie de son lit provoquant une inondation sur le site du festival. La mise en place d'un plan d'urgence fut engagée afin de déplacer le terrain de camping et les parcs de stationnement au cas où la situation persistait.

Les Kaiser Chiefs jouèrent un « concert secret » dans la tente Carling, seulement sur le site de Leeds (Leeds étant leur ville d'origine) sous le nom « Hooks For Hands ».

Édition 2008[modifier | modifier le code]

Pont du Reading Festival en 2008

Le Reading and Leeds Festival se sont déroulés le weekend du 22 au 24 août. Les billets furent mis en vente le 31 mars à 18h45[24]. La totalité des tickets fut vendue en moins de 2 heures[25]. Les revendeurs HMV furent en rupture de billet en une heure.

Cette année, la scène "BBC Introducing..." fit son apparition. Elle remplaça la scène "Top Man Unsigned" sur le site de Leeds alors qu'elle fut une nouveauté à Reading.

Le Reading festival vit un grand nombre de changements sur son site :

  • Le déplacement du stand d'échange des bracelets vers les portes extérieures.
  • Un pont fut créé afin de traverser la Tamise et connecter la zone de camping "Blanche" au terrain principal du festival.
  • De nombreuses améliorations de la sécurité.

En raison d'une combinaison de changements administratifs, d'une affluence plus forte que les années précédentes et d'un grand nombre de billets contrefaits, certains festivaliers ont dû parfois attendre 15 heures avant d’accéder au site.

Le Leeds Festival a connu de fortes précipitations et le site fut gorgé d'eau causant des problèmes de déplacement entre le camping et l’arène. Le mauvais temps et le transit de plusieurs milliers de personnes ont entraîné la formation de grande étendues de boue sur le site de camping.

Édition 2009[modifier | modifier le code]

Les pré-ventes pour l'édition 2009 ont été vendues en deux jours. Une autre vente eu lieu le 30 mars à 19h00 et les passes weekend pour le Reading Festival furent épuisés en quelques heures.

Pour la première fois, les drapeaux et bannières ont été bannis des deux festivals à la suite de plaintes de spectateurs ne pouvant plus voir la scène principale[26]. Les bannières et les drapeaux étaient des éléments traditionnels du Reading Festival depuis le début des années 1970. Ils furent utilisés pour permettre aux groupes de motards de se reconnaître entre eux et pour d'autres de s'identifier les uns les autres dans la foule.

Cette année, une nouvelle sonorisation fut installée, ce qui a grandement amélioré la qualité sonore sur les deux sites.

Édition 2010[modifier | modifier le code]

The Cribs sur la scène principale du Leeds Festival 2010

Un line-up partiel fut annoncé le 29 mars peu après la mise en vente des billets. Le 16 août, les Guns N' Roses, Arcade Fire et Blink-182 furent confirmés en tête d'affiche du festival avec Lostprophets, Queens of the Stone Age, The Libertines, Paramore, LCD Soundsystem, Billy Talent, Biffy Clyro, Pendulum, Weezer, Klaxons, Modest Mouse et Frank Turner jouant aussi pendant le weekend[27].

Une polémique est survenue après le retard d'une heure des Guns N' Roses, malgré les avertissements donnés par l'organisation du festival sur le fait que le groupe serait retiré de l'affiche s'ils ne respectaient les contraintes de temps imposées par la municipalité. Après avoir joué 30 minutes, le son fut coupé après l'interprétation du titre Paradise City. Le groupe resta assis sur la scène en signe de protestation mais beaucoup de fans avaient déjà quitté les lieux, déçus par leur prestation et l’absence d'excuse[28].

Édition 2011[modifier | modifier le code]

Les premiers noms ont été officialisé le 21 mars 2011 peu après la mise en vente des billets.My Chemical Romance, Pulp, The Strokes et Muse furent confirmés en tête d'affiche sur les trois jours. Les ventes de billets ne furent pas aussi bonnes que les dernières années[29]. Le 26 juillet 2011, Festival Republic a annoncé, 127 jours après leur mise en vente, que tous les billets pour le week-end du Reading festival étaient vendus. Cependant, de nombreux fans on fait remarquer que certains billets étaient toujours en vente sur le site du revendeur agréé "Stargreen" jusqu'à la veille de l'évènement. Les billets 1 journée étaient eux aussi toujours disponibles le jour du festival.

Édition 2012[modifier | modifier le code]

L'édition 2012 du festival a lieu du 24 au 26 août. Les billets étaient mis en pré-vente en décembre 2011 avant d'être disponible le 12 mars 2012 lors de la révélation de l'affiche. Le paiement en plusieurs fois a été réintroduit cette année-là afin d'augmenter les ventes. La capacité du site de Leeds a été augmenté à 80 000 personnes pour atteindre 90 000 en 2014. Le groupe Green Day ont joué un concert surprise, annoncé peu de temps avant le début du festival sur la BBC Radio 1.

Édition 2013[modifier | modifier le code]

Le festival a lieu du 23 au 25 août. Les pré-ventes ont été mis en vente le 30 novembre 2012. Deux nouvelles scènes seront présentes: la "BBC Radio 1 Dance Stage" et la "BBC Radio 1Xtra Stage"[30]. Les têtes d'affiches étaient Biffy Clyro, Green Day et Eminem lorsque Nine Inch Nails, System of a Down et Chase & Status furent programés en première partie de soirée. D'autres artistes tels que Skrillex, Disclosure, ASAP Rocky, Fall Out Boy, Foals et Knife Party partagèrent avec ces derniers l'affiche. Le site de Reading était complet tout le long du week-end, alors que celui de Leeds le fût seulement la journée du vendredi.

Image panoramique de la Main Stage avec System of a Down sur scène

Jet de bouteilles[modifier | modifier le code]

Les jets de bouteilles et d'autres objets divers du public vers la scène, forçant le groupe visé à quitter la scène, est une longue tradition du festival[31]. Les jets à grande échelle des années 1970 et 1980 ont depuis longtemps cessé, mais certains groupes aux prestations jugées décevantes ont été contraints de quitter la scène tout au long de l'histoire du festival[32]. Parmi les exemples les plus connus, on peut citer :

  • En 1983, le groupe de reggae Steel Pulse endura ce qui reste peut-être l'attaque la plus vicieuse jamais vue dans le festival, étant bombardé dès son apparition sur scène par une avalanche de missiles lancés par les ranges temporairement unis des punks et des rockers attendant de voir The Stranglers.
  • En 1988, Bonnie Tyler termina son concert en dépit d'un bombardement de bouteilles et de mottes de gazon. Le même jour, la tête d'affiche Meat Loaf ne montra pas autant de courage, battant en retraite au bout de 20 minutes de concert après avoir reçu une bouteille de cidre de 2 litres en plein visage.
  • En 2000, Daphne and Celeste furent programmées sur la scène principale après avoir harcelé leur manager pour l'obtenir[33], et furent chassées de la scène par des jets de bouteilles après deux chansons[34].
  • En 2003, Good Charlotte arrêta son concert 20 minutes en avance et encouragea la foule à jeter des bouteilles tous en même temps au compte de trois après avoir été bombardé tout au long du concert[35].
  • En 2004, ce fut le rappeur 50 Cent qui subit une avalanche de jets de bouteilles[36]. 50 Cent résista presque 20 minutes avant de finalement jeter de rage son micro dans la foule. The Rasmus fut également chassé de scène au bout d'une seule chanson[37].
  • En 2006 à Reading, Brendon Urie, chanteur du groupe Panic! at the Disco, fut atteint par une bouteille en plastique, forçant le groupe à s'interrompre en plein milieu d'une chansons car il gisait au sol. Urie reçut des soins pendant quelques minutes, et le groupe reprit le concert à l'endroit exact où il s'était arrêté[38].
  • En 2008, une foule d'environ 3 000 personnes s'était massée devant la scène BBC Introducing Stage de Reading pour voir le groupe The FF'ers à la suite de rumeurs affirmant qu'il s'agirait en fait d'un concert secret des Foo Fighters. Quand il s'avéra que ce n'était pas le cas, le groupe subit les injures de la foule ainsi que des jets de bouteilles[39].

Liste des têtes d'affiche[modifier | modifier le code]

Les affiches de chaque éditions peuvent être consultés sur les liens suivants :

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Live Nation About Page »
  2. (en) « Festivals part company with Carling » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?)
  3. (en) « Reading Festival 2011 »
  4. (en) « Leeds Festival capacity to rise to 90,000 music fans »
  5. (en) « Carling festival main page »
  6. (en)Carling Weekend | Reading festival | 2006 | By Tom Knight
  7. a et b (en) « In praise of ... the Reading festival », The Guardian, London,‎ 2006-08-25 (lire en ligne)
  8. (en)Reading Rock Festival.Reading 1978
  9. (en)Reading Rock Festival.Reading 1979
  10. (en) « Viator »
  11. (en)http://www.readingmuseum.org.uk/collections/festival/search.asp?year=1988 Explore the Collections - Reading Festival
  12. (en) Susannah Prain, « How I Got Here: Fiddling all over the world », The Independent, London,‎ 2001-02-01 (lire en ligne)
  13. (en)BBC - Seven Ages of Rock - Events - Nirvana headline Reading Festival
  14. (en) Martin C. Strong, The Great Rock Discography, Edinburgh, Mojo Books,‎ 2000 (ISBN 1-84195-017-3), p. 589
  15. (en) « L7 Throws Tampon », Spinner,‎ 28 août 1992 (consulté le 19 août 2011)
  16. (en)BBC - h2g2 - The Stone Roses - 'The Stone Roses'
  17. (en)http://justcantbeatthat.com/index.php/lifestyle/playlists/reading-99
  18. (en)[1]
  19. (en) « Festival marred by violence », BBC News,‎ 2002-08-26 (lire en ligne)
  20. (en) « Festivals Map », BBC News (consulté le 22 mai 2010)
  21. (en) « Happy Campers », BBC News (consulté le 22 mai 2010)
  22. BBC - Leeds - Entertainment - Happy campers
  23. (en) « 2007 United Kingdom Floods » (consulté le 6 août 2007)
  24. « Reading & Leeds tickets go on sale » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?). Consulté le 2013-04-01
  25. « Reading & Leeds Tickets Sell Out » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?). Consulté le 2013-04-01
  26. (en) Ian Youngs, « Festival fans receive a flag ban », BBC News,‎ 2009-08-25 (lire en ligne)
  27. (en) « 2010 poster for initial announcement », sur readingfestival.com,‎ 29 mars 2010
  28. (en) « Guns N' Roses have their Reading Festival set cut short », BBC Newsbeat,‎ 28 août 2010 (consulté le 30 août 2010)
  29. (en) « BBC News - Thousands of Reading Festival tickets still on sale »
  30. Newsbeat - First acts confirmed for Reading and Leeds festivals.
  31. Bands Bottled off Reading Festival
  32. (en) « 25 Things You Never Knew About Reading & Leeds - Photos - NME.COM (3) », NME, NME.com (consulté le 25 août 2008)
  33. (en) « 25 Things You Never Knew About Reading & Leeds - Photos - NME.COM (14) », NME, NME.com (consulté le 25 août 2008)
  34. YouTube - Daphne And Celeste Getting Bottled At Reading 2000
  35. http://drownedinsound.com/news/7852-good-charlotte--this-years-daphne-celeste
  36. YouTube - 50 Cent at Reading 2004
  37. (en) « Hitting rock bottom », Tim Jonze, London, The Guardian,‎ 2007-08-25 (lire en ligne)
  38. Panic! At The Disco speak after bottling | News | NME.COM
  39. (en) « FF'ers @ Leeds Festival 2008 » (consulté le 29 novembre 2009)