Edinburgh Festival Fringe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Festival d'Édimbourg.
Edinburgh Festival Fringe
Image illustrative de l'article Edinburgh Festival Fringe
Spectacle de rue pendant le Fringe 2010.

Genre Théâtre
Théâtre de rue
Spectacle vivant
Musique
Danse
Lieu Édimbourg, Écosse
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Période août
Date de création 1947
Organisateurs Festival Fringe Society
Structure-mère Festivals d'Édimbourg
Direction Elizabeth Smith
Site web http://www.edfringe.com/
un touriste tient une torche enflammée, le comédien aux cheveux rouges sourit à sa gauche, lui aussi tient une torche ; des dizaines de personnes regardent
Spectacle de rue sur le Royal Mile.
cinq personnes tapent sur des tambours assis, une femme est debout à leur gauche qui joue d'un instrument non identifié
Un groupe de musiciens au pied du Scott Monument.
Bishop sur scène devant une toile noire où est inscrit Fringe Select en violet
L'humoriste John Bishop en représentation.

Le Edinburgh Festival Fringe (EFF) ou simplement The Fringe, est un festival artistique inauguré en 1947 qui a lieu chaque année en août à Édimbourg (Écosse) pendant trois semaines. Il se déroule en marge du festival international d'Édimbourg (comme « Festival off ») et est actuellement le plus important festival artistique du monde.

Alors que le festival international est considéré comme l'événement « officiel » de l'ensemble des Festivals d'Édimbourg se déroulant au mois d'août, le Fringe est un immense rassemblement de spectacles (plus de 2 500 chaque année), principalement du théâtre et de la comédie (stand-up), bien que la musique et la danse soient aussi représentées.

Le Fringe – dont le nom en anglais se réfère au théâtre d'avant-garde (fringe theatre) – est un festival sans jury et sans commission de sélection, permettant ainsi à n'importe quel type de performance d'y participer ; il propose souvent des œuvres expérimentales qui n'auraient probablement pas été présentées dans d'autres festivals du genre. En plus des événements programmés, le festival propose aussi une foire, principalement localisée sur le Royal Mile, où sont présentés de nombreux spectacles de théâtre de rue.

Le festival, ainsi que la dizaine d'autres festivals se déroulant l'été à Édimbourg, accueille chaque année plus d'un million de visiteurs venus du monde entier.

Historique[modifier | modifier le code]

Le Festival Fringe a été créé en 1947 par huit compagnies théâtrales qui n'avaient pas été invitées au festival international d'Édimbourg[1].

Influence[modifier | modifier le code]

Le concept du fringe theatre (théâtre d'avant-garde) a été copié partout dans le monde. Les plus importants festivals du genre sont notamment l'Adelaide Fringe Festival (en) (Australie), le National Arts Festival (en) (Afrique du Sud) et l'Edmonton International Fringe Festival (en) (Canada).

Le Fringe a présenté en avant-première de nombreuses pièces de théâtre modernes, comme Rosencrantz and Guildenstern Are Dead (1966) de Tom Stoppard ou Moscow Stations (en) (1994), avec Tom Courtenay. Beaucoup de compagnies théâtrales s'y sont fait connaître et participent régulièrement au festival, entretenant ainsi un haut standard artistique : the London Club Theatre Group (années 1950), 7:84 Scotland (années 1970), the Children's Music Theatre, devenu the National Youth Music Theatre, the National Student Theatre Company (depuis les années 1970), Communicado (années 1980-1990), Red Shift (années 1990), Grid Iron, the Fitchburg State University. The Fringe est également l'organisateur de l'American High School Theatre Festival.

Dans le domaine de la comédie, le festival a fait connaître de nombreux artistes. Dans les années 1960, la future troupe des Monty Python y est apparu dans diverses productions étudiantes, ainsi que les acteurs et humoristes Rowan Atkinson, Stephen Fry, Hugh Laurie ou Emma Thompson, ces trois derniers faisant partie de la compagnie des Footlights (en) de Cambridge, alors qu'Atkinson venait d'Oxford. Plus récemment, les « découvertes » du festival incluent Rory Bremner (en), Fascinating Aïda (en), Reduced Shakespeare Company, Steve Coogan, Jenny Eclair (en), The League of Gentlemen, Al Murray (en) et Rich Hall.

Lieux[modifier | modifier le code]

  • Assembly Rooms
  • C venues
  • Gilded Balloon
  • Pleasance
  • Sweet Venues
  • Underbelly

Couverture[modifier | modifier le code]

Le quotidien The Scotsman propose, pendant le festival, une couverture de la programmation et remet à l'issue du festival les Fringe First récompensant les meilleurs spectacles interprétés pour la première fois. Les journaux The Herald, Scotland on Sunday et Sunday Herald, ainsi que les magazines culturels The List (en) et Fest Magazine (en) en proposent également une couverture approfondie. Plusieurs quotidiens nationaux, comme The Guardian ou The Independent, ainsi que l'hebdomadaire spécialisé dans le théâtre, The Stage (en), s'intéressent au festival en envoyant des reporters chaque année en Écosse.

Réception[modifier | modifier le code]

Festivals dérivés[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (fr) « Écosse : à la découverte du festival Fringe à Edimbourg », Katrin Heilmann, traduit par Christiane Ngue, Le Journal International, 29 août 2013
  2. (en) « Edinburgh Book Fringe », sur Word Power (consulté le 14 août 2013).

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Moffat, A., The Edinburgh Fringe, Cassell Ltd, London and Edinburgh, 1978
  • Dale, M., Sore Throats and Overdrafts: An illustrated story of the Edinburgh Festival Fringe, Precedent Publications Ltd, Edinburgh, 1988
  • McMillan, J., Carnegie, J., The Traverse Theatre Story 1963–1988, Methuen Publishing, London, 1988
  • Bain, A., The Fringe: 50 Years of the Greatest Show on Earth, The Scotsman Publications Ltd, 1996

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]