Manfred Mann

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Manfred Mann

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Manfred Mann

Informations générales
Pays d'origine Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Genre musical Beat, rhythm and blues
Années actives 1962 à 1969
toujours actif sous le nom de The Mandreds
Labels HMV, United Artists Records, Ascot (US), Fontana, Mercury (US)
Composition du groupe
Anciens membres Manfred Mann
Paul Jones
Klaus Voormann
Jack Bruce

Manfred Mann est un groupe de rock britannique formé en 1962 à Londres (Angleterre) du nom de Manfred Mann (né en 1940), clavier et fondateur du groupe.

Les débuts : 1962 - 1963[modifier | modifier le code]

Le groupe originel formé par Manfred Mann (claviers) et Mike Hugg à Londres en décembre 1962 s'appelle Mann-Hugg Blues Brothers. Le groupe est complété par Mike Vickers (guitare), Dave Richmond (basse), et Paul Jones (voix et harmonica). Le groupe issu du boom du blues anglais du début des 60's tourne beaucoup dans les clubs durant les années 1962-63 et se fait surtout remarquer par le son de Manfred et la voix de Paul Jones. Le groupe signe chez HTV Records en mars 1963, change son nom en Manfred Mann et sort un 45t jazzy musical "Why should we not?" en juillet 1963. Sans grand succès.

Les premiers succès : 1964 - 1965[modifier | modifier le code]

En 1964, l'émission Ready Steady Go! (de la chaîne de musique ITV) leur commande un nouveau générique. Ce sera 5-4-3-2-1 qui grimpe à la 5e place des charts. Après ce premier succès, premier départ : Dave Richmond quitte le groupe, remplacé par Tom McGuiness. Le grand succès viendra avec la reprise d'un titre des Exciters Do Wah Diddy Diddy qui monte à la première place des charts US et anglais en 1964. En 1965, le groupe aligne les hits, avec leurs propres titres et des reprises, de Dylan en particulier With God on Our Side et sort un EP qui sera un best seller de l'année The One In the Middle EP

Après le hit If You Gotta Go, Go Now, Jones annonce son intention de quitter le groupe pour une carrière solo.

Les années de changements : 1966 - 1969[modifier | modifier le code]

Jones restera un an de plus, mais c'est Vickers qui s'en va, remplacé brièvement par Jack Bruce des John Mayall's Bluesbreakers. Finalement ce sera Mike d'Abo qui prendra la place de Jones tandis que Jack Bruce s'en va de son côté former Cream. Il sera remplacé par Klaus Voormann tandis que Mc Guiness endosse le rôle de guitariste.

Enfin, le groupe signe chez Fontana Records...

Avec d'Abo, le groupe s'oriente vers une pop acoustique « dylanesque » (commentaires sociaux, surréalisme dans les textes...) Leur premier single chez Fontana est justement une reprise de Dylan Just Like a Woman et leur plus grand hit arrive avec une autre reprise du même, Quinn the Eskimo (The Mighty Quinn). Entre ces deux succès, Ha! Ha! Said the Clown a conquis le public français par son rythme enjoué.

Cependant, le groupe se lasse d'être considéré simplement comme une machine à aligner les hit-singles (leurs deux derniers albums ne se sont pas très bien vendus) et éclate en 1969: en fait Mann désire aller vers des chemins plus proches du jazz-rock.

Dans les années 1990, le groupe se reforme sous le nom de The Manfreds, mais sans Manfred engagé avec Manfred Mann's Earth Band.

Discographie (albums)[modifier | modifier le code]

Manfred Mann[modifier | modifier le code]

  • The Five Faces Of Manfred Mann 1964
  • Mann Made 1965
  • Mann Made Hits 1966
  • As Is 1966
  • Soul Of Mann 1967
  • Up The Junction (B.O.F.) 1968
  • What A Mann 1968
  • Mighty Garvey! 1968

Compilations[modifier | modifier le code]

  • 20 Years of Manfred Mann's Earth Band 1990
  • Spotlight 1992
  • The very best of Manfred Mann Vol 1 et 2 1993
  • The very best of Manfred Mann 1994
  • The best of Manfred Mann 1996
  • The very best of Manfred Mann 1993-1997 (Les tubes de 1964 à 1966)
  • The evolution of Manfred Mann 2003
  • The complete greatest hits of Manfred Mann 1963-2003 vol 1 et 2 2005
  • Blindin 2000
  • Odds & Sods - Mis-Takes & Out-Takes 2005 (4cd versions différentes, raretés)

The Manfreds[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]